Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Elyandra Filelyä

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

II - Anarchiste

Messages : 544
Points : 495
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 20
Âge : 26 ans

MessageSujet: Elyandra Filelyä Mer 15 Juil - 13:55



Elyandra Filelyä
« You are the butcher or you are the kine... »

NOM
Filelyä
PRÉNOM
Elyandra
SURNOM
Ely, El, Andra


SEXE
Féminin
RACE
Hybride Mage Noire Paladin
AGE
26 ans




ORDRE
Sentinelle du Chaos
RÔLE
Chef des Sentinelles du Chaos




DIVINITÉS
Cynéid
DATE DE NAISSANCE
21ième jour de la saison de Cyndéid de l'an 303



Armes

• Epée
• /
• /


Pouvoirs

• Télépathie
• Maîtrise de la magie noire
• /




Apparence

Elyandra n'est pas une femme extraordinaire. Elle n'a rien de spéciale qui la met en marge de la société. Elle est d'une taille normale, dans les 1m75, et possède un physique qui va à son avantage. Elle est un peu musclée dut à ses origines paladines mais rien de trop énorme non plus.
Son visage est plutôt doux, elle a hérité de la forme de celui de sa mère. Sa peau peut paraître pâle mais en faisant plus attention, on peut voir qu'il y a une légère teinte rosée. Elyandra possède deux yeux d'une couleur marron cependant lorsqu'elle utilise son don de magie noire, ses yeux s'éclairent d'un orange proche de la couleur des flammes. Son visage est encadré par une longue chevelure noire qu'elle se plait à laisser libre ou attaché soit en queue de cheval, soit en natte.
Son style vestimentaire n'est pas très répandu cependant. La jeune femme allie armure et féminité dans ses tenues. La plupart du temps, elle porte une armure serrée au corps mais qui lui permet de se mouvoir comme un combat lui demande. Mais elle affectionne particulièrement les corsets et se plait à en mettre dans toutes les situations. La seule chose qu'elle garde en permanence sur elle est un pendentif que sa mère lui a donné avant de mourir.



Phychologie

On pourrait penser qu'Elyandra a toujours été ainsi, sombre, sanguine, mystérieuse et manipulatrice. Mais ce n'est pas du tout ce qu'elle était avant. Pour cela il faut revenir en arrière, quand elle avait dix ans.
A l'époque, Elyandra était une petite fille qui ne cessait de jouer, d'aider son père dans les besognes qu'il était obligé de subir. Elle était une petite fille curieuse qui adorait s'amuser avec les enfants de son âge contrairement à ce que l'on pourrait penser aujourd'hui. Sa vie prit un nouveau tourment lorsqu'elle perdit sa mère.
Décidée à la venger, la jeune femme se découvrit un caractère de battante mais aussi des pesées d'êtres perfides et sanguinaires. Elle a toujours aimé jouer de ses pouvoirs, surtout de sa magie noire. Elle n'a jamais cessé de vouloir s'améliorer et peut aller à l'extrême parfois. C'est ce qui fait d'elle une femme déterminée dans ce qu'elle veut. Elle ne renonce jamais et c'est pour cela qu'elle est arriver là où elle est aujourd'hui. Malgré tout ce que l'on pourrait croire c'est une personne sensible au fond d'elle. Elle a changé pour oublier tout ses souvenirs et elle sait que si un jour on les lui remémorerait, elle pourrait perdre tout ce qu'elle est.




Histoire

Dans une nuit glaciale et horrible, des cris déchiraient le calme d'un village. Ce n'était pourtant pas la première fois que la femme mettait au monde un enfant mais cette fois l'enfant semblait vouloir faire souffrir sa mère. Après des heures et des heures de travail, la mère mit au monde une petite fille. Le père de la gamine fut heureux de voir sa fille mais contre toute attente, la jeune mère ferma son visage à toute expression.

- " Maintenant, tu dois partir et lui dire que sa mère est morte lorsqu'elle grandira. Si son existence se faisait entendre, elle mourra. " expliqua-t-elle.

Malgré l'insistance de son amant, la jeune femme fut sans appelle. Par amour pour sa fille et cette femme, l'homme quitta le village dans la nuit quittant la forêt de Naevyan pour se rendre chez lui dans la ville de Kaladiel. Il eut beaucoup de mal à s'occuper de sa petite fille qu'il avait prénommé Elyandra. Il reprit son travail de palefrenier pour la famille royale et demanda de l'aide à une amie qui était la gouvernante de la première princesse. Elle lui apprit à nourrir sa fille, à lui donner son bain, à s'occuper d'elle.

C'est ainsi qu'Elyandra fut élevée durant les cinq premières années de sa vie. Elle devint une petite fille joyeuse et se plaisait à jouer dans le foin tandis que son père s'occupait des chevaux de la famille royale. D'ailleurs, son père lui apprit à monter sur un petit poney du manoir. Elle s'était fait de nombreuses amies, en particulier une avec qui elle faisait toutes les bêtises possibles. Mais ce fut à l'âge de huit ans qu'elle découvrit l'art du combat. Elle tomba amoureuse de cette "danse" comme le disait son père. C'est par un doux après midi qu'elle demanda à son père de lui enseigner cet art.

- "Ma puce, tu veux apprendre à combattre avec une épée ?"

- "Oui ! Je veux savoir danser comme le garçon dans la cour."


Le garçon dans la cour n'était autre que le fils d'un serviteur qui voulait faire partie de la garde royale. Mais le père n'était pas capable de refuser quelque chose à sa fille. Aussi il accepta de lui enseigner le combat. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la jeune femme préféra l'épée à l'arc, préférant se battre avec la danse plutôt qu'avec la distance.

Il fallut plusieurs mois à Elyandra pour réussir à effectuer un combat correctement. Même si elle ne gagnait pas tout le temps, elle ne cessait de s’entraîner pour s'améliorer comme elle le pouvait. C'est à l'âge de dix ans qu'elle osa ce que jamais personne n'aurait oser. Alors qu'elle s'entraînait toute seule dans la cour du manoir pendant que son père préparait des chevaux, elle vit un homme passer devant elle et elle ne put s'empêcher de l'aborder.

- "Messire ? Voudriez-vous m'accorder un combat ?"

- "Elyandra !" fit son père en se rapprochant d'elle avant de s'incliner devant l'homme. "Veuillez pardonner ma fille votre Majesté..."

L'homme lâcha un rire avant d'expliquer à Elyandra que cela aurait été avec plaisir mais qu'il n'avait pas le temps pour cela. La petite fille s'inclina comme son père puisqu'elle venait de comprendre qu'il s'agissait du roi. Elle s'excusa auprès du roi et celui-ci prit un cheval avant de sortir hors de la cour.

Après cet incident, Elyandra apprit à ne plus parler aux personnes qu'elle ne connaissait pas. Elle s'entraînait avec un garçon un plus âgé qu'elle mais semblait faire de grand progrès. Elle restait tard le soir avec lui pendant que son père continuait de travailler. Mais alors qu'elle venait d'avoir douze ans, sa vie changea du tout au tout. Elle rentrait chez elle lorsqu'elle entendit des cris venant de sa maison. Elle se précipita pour voir ce qui s'y passait et des hommes sortirent en courant de chez elle. Elle entra et vit son père allongé sur le sol, baignant dans son propre sang.

- "Prends la lettre dans le tiroir de mon bureau Elyandra... Quitte la ville et trouve ta mère..."

Ce fut les derniers mots de son père. Elyandra fondit en larmes devant le cadavre de son père. Elle resta ainsi de nombreuses minutes avant de se décider à faire ce qu'il avait dit. Elle n'avait pas le choix si elle voulait survivre à présent. Elle alla donc au bureau de son père, ouvrant le fameux tiroir avant de trouver un rouleau fermé sur lequel se trouvait son prénom. Elle l'ouvrit et commença à la lire.

La lettre expliquait à la jeune fille que sa mère n'était pas morte comme son père le lui avait toujours dit. Elle se trouvait à Naevyan, dans un village de mage noir et qu'elle était la seule personne à qui elle devait parlé de ce qui s'était passé. Il expliquait aussi comment elle devait se rendre au village et qu'elle pouvait prendre un cheval du manoir en utilisant ses clés. Elle pleura à la fin de la lettre avant de se décider à faire ce que son père lui disait. Elle ne pouvait pas faire autrement de tout façon. Elle sortit de chez elle, munie de sa cape et se dirigea vers les box des chevaux. Elle prit celui avec lequel elle montait le plus souvent avant de quitter Kaladiel.

Sa route fut longue et dura plusieurs jours. Elle s'arrêtait seulement pour nourrir son équidé et se reposer un peu avant de reprendre la route. Lorsqu'elle arriva au village que son père lui avait dit, elle fut surprise de l'accueil. Elle demanda à voir la femme dont son père lui avait parlé avant qu'on ne l'escorte jusqu'à sa soi-disante mère.
Contrairement à ce qu'elle pensait, la femme la regardé un long moment avant de congédier toutes les personnes présentes dans sa maison. Elyandra n'était pas rassurée mais lorsque la femme se rapprocha pour la serrer dans ses bras, elle comprit que son père lui avait dit la vérité.

- "Je pensais que je ne te reverrais jamais..."

- "Si père n'avait pas été assassiné je penserais toujours que vous êtes morte...

- "Ne t'en fais pas, nous allons rattraper le temps perdu."


Les premiers jours furent difficiles pour Elyandra qui était toujours en deuil de son père. Mais elle avait décidé de le venger. Alors elle intégra le village comme elle le pouvait et appris à utiliser sa magie noire auprès de sa mère.

Il lui fallut des mois pour réussir à maîtriser son don. Mais un jour, alors qu'elle s'entraînait dans la forêt, elle fit une nouvelle rencontre qui allait changer sa vision des choses. Un homme, nommé Alistair, croisa son chemin. Elyandra n'a jamais sus pourquoi, mais elle tomba sous le charme de cet homme presque immédiatement. Elle passait la plupart de ses journées avec lui. Puis un an plus tard, elle le séduisit faisant de lui son premier amant. Malgré ce que l'on pouvait penser, Elyandra a éprouvé quelque chose pour cet homme, mais il disparut subitement quelques jours après.

Elyandra se concentra donc sur une seule chose, sa magie et sa soif de connaissances. Chaque fois qu'elle apprenait quelque chose de nouveau, elle voulait en apprendre un autre. Elle n'était jamais repue de son besoin de magie. A dix-huit ans, elle décida de partir seule en voyage. Sa mère accepta et lui demanda de revenir régulièrement.

Elyandra partit donc pour un long voyage. Durant celui-ci elle rencontra les Chevaliers de la Lumière qui combattait des valeurs qu'elle voulait défendre. Malgré son envie de vengeance, elle réussit à se faire une place et fut respectée dès son arrivée. Elle choisit de faire partie des cavaliers afin de rendre hommage à son père. Elle parcourut le continent afin de pouvoir trouver un lieu où elle pourrait vivre. Elle resta plusieurs semaines dans la ville de Filraen où un homme lui proposa un étrange marché.

Cet homme nommé Arynn avait besoin d'une femme pour se marier et pouvoir toucher l'héritage que son père refusait de lui donner. Elyandra avait accepté afin d'avoir un nom et de l'argent. Mais contre toute attente, l'homme voulut qu'elle partage sa couche mais Elyandra refusa. L'homme la frappa et Elyandra le tua afin de pouvoir rester en vie. Elle décida d'aller tuer la famille de son "époux" afin de ne pas avoir de problèmes. La jeune femme hérita du manoir où vivait son défunt mari avant de retourner auprès de sa mère. Cela faisait maintenant deux ans qu'elle avait quitté la village de sa mère et la jeune femme était impatiente de retrouver sa mère.

Mais à son arrivée, ce ne fut pas sa mère qui l'accueillit. Un homme lui annonça que sa mère avait été assassiné quelques semaines plus tôt par sa fille aînée. Elyandra connaissait l’existence de cette personne mais sa mère ne lui avait jamais dit de choses positives sur elle. La jeune femme entra dans une colère noire et décida qu'elle vengerait sa mère. Elle allait venger ses parents contre tous ces guerriers noirs qui osaient s'en prendre à sa famille. Elle repartie presque aussitôt après que l'homme ne lui ai donné un pendentif.

- " Votre mère a demandé à ce qu'on vous la donne quand vous reviendriez ici. "

Elyandra hocha la tête avant de repartir à chercher comment trouver celle qui avait osé assassiner sa mère. Sa traque dura deux années entières mais elles furent stopper par la guerre. La guerre qui ravageait le continent. Elyandra s'engagea dans l'ordre des chevaliers. Elle écouta les paroles d'Elywenn, mais celles-ci eurent comme un goût amère pour la jeune femme. Elle n'était plus d'accord avec toutes ces belles paroles. Les hybrides devaient se battre pour eux à présent pour montrer qu'ils sont là et que les autres devraient faire attention à eux.

Ce fut au bout de la troisième années de guerre qu'Elyandra se transforma en l'être de plus sanguinaire qui soit. La scène se passe sur un champ de bataille, les chevaliers se défendent comme ils le peuvent mais quatre traîtres vont anéantir leurs espoirs de victoire. Elyandra ainsi que trois autres chevaliers allèrent vers leur chef, Elywenn et sans rien dire, ils la tuèrent de plusieurs coups d'épées dans l'abdomen. Mais Elyandra ne s'arrêta pas là. Elle s'accroupit et trancha le cou d'Elywenn pour prendre sa tête. Elle se releva et monta à cheval, accompagnée des trois autres traîtres.

Sans rien dire, elle se dirigea vers le camp des Guerriers Noirs et déposa la tête d'Elywenn devant la tente du chef des Guerriers Noirs, Wisgoth. Elle sourit avant de dire.

- " De la part des Sentinelles du Chaos. "

Puis elle repartit. Suivis des traîtres, elle retourna à Filraen, dans son manoir et revendiqua l'assassinat d'Elywenn. Elle appela tous les hybrides à rejoindre les Sentinelles du Chaos afin de faire une place aux hybrides sur ce continent. Mais l'un des traîtres voulut prendre sa place et sans hésitation, Elyandra utilisa sa magie noire pour l'étrangler jusqu'à ce que la tête se détache du corps. Elle lâcha un rire devant les deux autres traîtres et leur expliqua que c'était elle la chef et que personne ne lui prendrait sa place tant qu'elle serait en vie.






_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin

Messages : 238
Points : 425
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Elyandra Filelyä Mer 15 Juil - 15:23

Coucou,

J'ai l'immense privilège *hum* de te dire que tu es validée !
Crazy butcher Razz

_______________________________


Compte PNJ, ne pas envoyer de message privé !
Revenir en haut Aller en bas

Elyandra Filelyä

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Le Registre :: Les Héros du Continent :: Les Héros d'Aujourd'hui-