Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage


avatar

I - Jeune Recrue

Messages : 428
Points : 243
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Localisation : Cavernes de Faywë
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh] Mar 29 Mar - 19:03

Suite à maints essais, Minerva avait continué de chercher un surnom digne du loup devant elle pendant que ce dernier adressait une poésie à la nature et la neige qui tombait à l’extérieur de la grotte en cette soirée. Elle ne comprenait pas tout de ses tournures de phrases, mais avait tout de même retenu l’essentiel. Un surnom avait alors fusé de ses lèvres. Maestro des illusions. Une petite explication plus tard, il avait applaudi à son tour sa trouvaille.


Minerva observa un temps Ilunos, avant de formuler une question qui lui avait traversé l’esprit à propos de son pelage. Sa curiosité avait pris le dessus. Elle avait dû préciser sa pensée avant que le loup comprenne où elle voulait en venir. Lorsqu’il mentionna le fait qu’il serait curieux de voir un lièvre garder sa fourrure de la saison chaude en pleine période de Sahmyra, elle eut un sourire en coin.

– Je t’imagine, Maestro, courant après un lièvre sur la neige.


Elle se leva et s’étira de nouveau, s’approchant de l’entrée de la caverne pour jeter un œil à l’extérieur.

– De petits lièvres blancs qui te narguent en encerclant le prédateur que tu es !


Une pause puis elle ajouta tout en l’observant.

– J’espère au moins que tu prends garde davantage où tu mets les pattes quand tu leur fais la chasse.


Elle s’appuya dos contre la paroi de la grotte.

– Je n’aimerais pas entendre que tu t’es encore pris dans un piège.


Laissant ce sujet de côté, elle écouta sa proposition tandis qu’il tendait une main vers elle. Une danse ? Elle était peut-être bonne musicienne, mais pour la danse, ce n’était pas son activité préférée. Elle l’observa et allait lui présenter cet argument, quand il la devança en précisant qu’il n’était pas très bon danseur non plus.

– Dans ce cas, répondit-elle, nous sommes deux. Alors, laissons ces flocons danser et contentons-nous de les regarder.

Elle cherchait une autre activité, lorsqu’il lui fit une seconde proposition qui l’amusa.

– Si tu promets de ne pas me lécher le nez comme tu l’as fait plus tôt, je veux bien te gratter les oreilles.

Elle retourna s’asseoir près du feu pour le raviver.


– Je me suis déjà lavée avant de sortir, alors, tu n’as pas à me donner de bain ! ajouta-t-elle en le regardant du coin d’œil, d’un air amusé.

Les flammes reprirent un peu d’intensité et la chaleur revint doucement.


– Mais avant que tu te transformes, dis-moi, c’est douloureux toutes ces métamorphoses ? Je ne sais pas comment je ferais si du jour au lendemain, je devais me transformer comme toi. Passer de mon état d’elfe à celui d’un lièvre par exemple ! Il a une si grande différence de taille…

Elle posa la branche qui lui servait de tisonnier, puis se releva.


– Et comment vos vêtements font-ils pour suivre cette transformation au fait ? Quoique je sois bien heureuse qu’ils le fassent ! S’il avait fallu que tu te retrouves…

Elle plissa le nez.


– Pas d’offense Maestro, mais malgré notre amitié, il y a des choses sur toi que je préfère ne pas connaître ! Ce que tu camoufles sous tes vêtements ou ta fourrure en fait partie !

_______________________________


«On ne touche pas une fleur sans déranger une étoile.» James Thomson, poète Écossais
Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1301
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh] Ven 22 Avr - 17:49

Ilunos avait laissé Minerva poursuivre la recherche d'un surnom pour sa personne. Il avait profité de la quiétude de la grotte et de la jeune nuit pour rendre hommage à la neige qui tombait à l'extérieur. En reportant son attention sur la jeune elfe de la nuit, il reçut ses applaudissements devant sa poésie improvisée sur l'instant. Le moment suivant, c'était à son tour de taper des mains devant la trouvaille de la jeune fille. Maestro des illusions. L'elfe-loup avait écouté l'explication et il comprenait bien pourquoi elle avait choisi ce surnom pour lui. Son maniement des mots était aussi harmonieux qu'un musicien qui jouait des notes pour créer de la musique, à la différence que le loup créait des images avec ses paroles.

Ilunos conserva son silence pour écouter sa jeune amie commenter son hommage à la danse de la neige. L'instant suivant, Minerva affichait un air étrange. Elle lui posa une question, qui laissa l'elfe-loup dans une marre de confusion. Devant son air perdu, elle avait précisé l'objet de sa demande. La lumière chassa le doute et il répondit avec grand plaisir à la question de la jeune fille. Elle pourrait mieux comprendre ce qu'il vivait à l'occasion, tout en agrandissant la bibliothèque du savoir de la jeune elfe. Le loup expliqua qu'il subissait également les changements de couleur au fil des saisons. Il fut amusé lorsqu'elle dessina une image avec des mots: des lapins blancs qui narguaient le loup prédateur.

Par contre, son sourire s'envola avec l'élocution des mots prononcés par celle-ci quant à la prudence.

– J’espère au moins que tu prends garde davantage où tu mets les pattes quand tu leur fais la chasse.

– Je n’aimerais pas entendre que tu t’es encore pris dans un piège.

Il ne trouva rien à répondre à ce sujet. Pourtant, il avait bien envie de lui dire qu'elle ne devait pas s'inquiéter pour lui. Au lieu de cela, il garda le silence avant de faire une offre.

Ilunos se tourna vers Minerva, proposant à celle-ci de rejoindre les flocons de neige pour une valse sous le manteau de la nuit et de la fraîcheur de Sahmyra. Laissant un instant de réflexion à celle-ci, il changea d'idée en expliquant qu'il était un piètre danseur. Pour lui, cette activité aurait été un simple moyen de s'amuser et de passer du bon temps. La jeune fille révéla aussi qu'elle n'était pas douée pour la danse également. Avec de la pratique, ils auraient probablement réussis à faire quelques pas, mais il était préférable de regarder les flocons de neige danser dans l'air.

Retirant sa main pour la danse, l'elfe-loup lança une autre proposition qui soutira un sourire d'amusement chez l'elfe de la nuit.

– Si tu promets de ne pas me lécher le nez comme tu l’as fait plus tôt, je veux bien te gratter les oreilles. Répondit-elle à cette nouvelle offre.

- D'accord, je ne te lècherai pas le nez. Promit-il aussitôt.

Il se retourna pour suivre sa jeune amie du regard, qui retournait auprès du feu. Elle le tisonna avec un bout de bois, utilisé comme un tisonnier. Alors que Minerva redonnait l'intensité aux flammes, Ilunos écoutait les propos de celle-ci et il ne rata pas son air amusé à la mention du bain.

- Je me serais assuré que tu n'as pas oublié de recoin. Mais bon, ça ira pour cette fois je suppose. Plaisanta t-il

- Au mieux, c'est toi qui donnera un bain au loup. Ajouta t-il d'un clin d'oeil complice.

La jeune elfe de la nuit posa alors quelques questions sur la transformation de l'elfe-loup. Il comprenait ce qu'elle voulait dire et la crainte éprouvée était tout à fait normale pour une personne qui n'avait pas cette habileté à la base. À la première question se joignait une deuxième interrogation. Le loup partageait le même avis que la jeune fille au sujet des vêtements lors des transformations.

- Il n'y a pas d'offense chère Fleur. Je comprend tout à fait ce que tu veux dire... et je n'ai pas l'intention de laisser cette situation arriver, sauf si un tel événement doit arriver. Commença t-il sans détailler tous les cas qui l'aurait forcé à exposer ce qu'il cachait sous sa fourrure. Ilunos se disait que Minerva comprendrait le sens de ses mots.

- Je ne te cacherai pas que cette situation m'est arrivée quelques fois par le passé. C'est embarrassant de se retrouver dans cet état surtout lorsqu'on fait tout pour éviter que l'incident ne survienne. Relata t-il avec une légère difficulté. Il admettait cette réalité, bien qu'il était embarrassé d'aborder le sujet. Toutefois, l'elfe-loup voulait aider la jeune elfe à comprendre ce qui se passait en dehors des cavernes, plus particulièrement à comprendre sa condition.

Le regard fuyant, il chassa l'embarras et il trouva le courage de poser ses yeux sur elle après un moment de silence.

- Au commencement, les transformations étaient douloureuses. Nous ne sommes pas habitués de subir des changements importants en un si court laps de temps. Avec le temps et la pratique, les douleurs cessent petit à petit et la métamorphose se passe sans problème. Toutefois, une blessure ou être malade peut compliquer le changement de forme et la douleur frappe à la porte. Selon la gravité de la situation, il peut y avoir quelques complications d'après ce que j'en sais. Certaines personnes éprouvent des difficultés à reprendre une forme normale lorsqu'elles sont blessées, malades ou même fatiguées.  Expliqua t-il en tentant d'éclaircir ses pensées pour sa jeune amie.

- Si tu étais dans cette situation du jour au lendemain, sache que tu ne serais pas forcée de te transformer en lièvre. Il n'y a rien qui oblige une personne à se changer en lapin. J'ose espérer que tu es rassurée en sachant ces informations. Ajouta t-il en cherchant à lire le réconfort sur le visage de la jeune elfe. À ces mots, il lui adressait un sourire.

Ilunos laissa le temps à Minerva d'assimiler l'information reçue. Il prit par ailleurs l'occasion de réfléchir à la suite des explications entourant le processus de la transformation. La tâche était plutôt ardue, mais il tentait de répondre aux questions au meilleur de sa connaissance.

- Ce serait étrange de voir un loup avec des vêtements portés par un homme. Fit-il remarquer en abordant le point vestimentaire.

- Quoi que certaines personnes sauraient qu'il s'agit d'un mâle et non d'une femelle. Ajouta t-il à la blague.

- Je pourrais bien te dire que les choses sont ce qu'elles sont, mais je ne crois pas que ce serait une réponse appropriée. Reprenait-il avec plus de sérieux.

L'elfe-loup regarda la neige qui chutait doucement de la haute atmosphère.

- Les vêtements se transforment parce que nous avons une sorte de contrôle sur leur aspect. Ce contrôle s'exerce sur ce que nous portons et rien de plus. Que ce soit des vêtements ou des objets, tout y passe. Nous ne pouvons pas influencer les habits d'une autre personne ou même la personne elle-même... à moins d'avoir ce pouvoir. Expliqua t-il.

- Tu as probablement entendu les histoires de sorcières qui transforment les gens en créatures différentes ? Demanda t-il sans regarder Minerva.

- L'idée est la même, excepté ce qui est affecté par la transformation. Est-ce que c'est une réponse qui te convient ? Questionna t-il la jeune elfe en tournant la tête vers elle. Ilunos adressait un sourire à la jeune fille, cédant au silence pour laisser celle-ci répondre à ses interrogations.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Jeune Recrue

Messages : 428
Points : 243
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Localisation : Cavernes de Faywë
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh] Mer 4 Mai - 1:47

Minerva jeta un regard en coin à Ilunos qui lui parlait de bain et de l'assurance qu'il aurait eu qu'elle se soit bien nettoyé partout.

- Pas d'offense, mais je crois que je me passerai des services du loup pour vérifier l'efficacité de mon savon.


Elle se rassit sur les coussins et l'observa.

-Quant à te donner un bain, il y a bien un ruisseau qui coule pas très loin d'ici, mais je doute que tu veuilles tenter la baignade en cette température. Un loup congelé ne doit pas être une chose courante.

Lorsqu'elle aborda ensuite le sujet de la transformation pour l'animorphe qu'il était, celui-ci lui avoua qu'il pouvait arriver que le tout ne se passe pas aussi bien et que les vêtements disparaissent quand il reprenait une forme humaine. Elle plissa le nez à cet aveux.

-Hum... Ouais... Enfin, je suis heureuse que tes vêtements n'aient pas décidé de te faire faux bond.

Le malaise disparut peu à peu après un moment de silence entre eux et Minerva reporta son attention sur les explications qu'il lui fournissait. Le tout était des plus intéressant, ajoutant à sa culture générale.

- Contente d'apprendre que la douleur disparaît avec la pratique. Mais j'imagine que cela doit en décourager quelques-uns quand ils débutent. La douleur peut être assez dissuasive de recommencer par moment.


Elle s'étendit de nouveau sur les coussins pour s'installer plus confortablement.

-J'imagine que lorsque tu es malade, tu évites de te transformer pour éviter les ennuis vestimentaires.

Elle sourit lorsqu'il mentionna un loup habillé comme un homme.

-En tout cas, vous seriez plus facile à repérer. Mais vous voir portez une pair de bottes dans les pattes arrières, là ce serait plus étonnant. Et plus difficile à marcher aussi.

Elle réfléchit un moment sur ce qu'il lui disait à propos des transformation.

-J'imagine tout de même que lorsque vous êtes enfants, vous devez avoir moins de contrôle sur la transformation. Tu dis que je n'aurais pas à me transformer si je n'en avais pas envie. Mais avec la nouveauté, je le ferais probablement sans le vouloir vraiment.

Il poursuivit ses explications et elle l'écouta avec le plus grand soin.

- Ah ça! Des contes avec des vilaines sorcières qui transforment des gens, ce n'est pas cela qui manque. Je me demande d'ailleurs, si parfois leurs origines ne vient pas d'une personne qui en aurait vu deux autres se disputer de loin et soudain pouf, l'une d'elles, fatiguée de cette conversation, s'est transformée en souris pour s'en aller. Un peu comme si, toi et moi, nous nous disputions et que soudain, tu décidais que tu en avais marre et tu reprenais ta forme de loup et t'en allait! Une personne qui nous surprendrait de loin pourrait croire que je t'ai jeté un sort!

Elle plissa de nouveau le nez.

-Prenez garde! Dans les bois près des cavernes, le fantôme blanc transforme en loup ceux qui passent par là! dit-elle en prenant une voix théâtrale.

Elle jeta un regard amusé à Ilunos.

-Plus ça va, plus on en rajoute à la légende du fantôme blanc!

Elle s'étira.

-Quoi qu'il en soit, tes explications sont très intéressantes. Tu veux encore un peu à manger?

_______________________________


«On ne touche pas une fleur sans déranger une étoile.» James Thomson, poète Écossais
Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1301
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh] Ven 8 Juil - 1:47

Suite aux questions de Minerva, Ilunos avait pris un moment pour répondre aux interrogations de celle-ci. Il commença par la rassurer au sujet de la disparition des vêtements lors de la transformation, en tentant d'expliquer le phénomène au meilleur des mots - ce qui n'était pas une tâche aisée. L'elfe-loup spécifia certaines situations qui causaient l'évaporation des habits lors de la métamorphose, sans cacher sa malchance en de rares occasions. La jeune fille réagissait à certains moments et il ne pouvait pas lui en vouloir. Ses expressions faciales auraient été identiques, s'il était dans les souliers de l'elfe de la nuit.

Fort heureusement, le loup n'avait pas eu de difficulté à reprendre sa forme humanoïde lors de ses rencontres avec sa jeune amie. Elle était d'ailleurs heureuse que les circonstances fussent différentes des événements décrits par Ilu.

Il poursuivit dans ses explications, sans prendre vraisemblablement le temps de faire une pause. Fidèle à son habitude des mots, Ilunos se faisait une joie de préciser que la douleur s'estompait dans la pratique de la transformation. Cette information rassura Minerva, qui ignorait probablement ce fait jusqu'à ce jour. Ces nouvelles connaissances s'ajoutaient peut être à sa culture générale et elles permettaient d'actualiser ce que son amie connaissait déjà.

Avec le débit de mots quittant la bouche de l'elfe-loup, la voix de la jeune elfe de la nuit trouva le moyen de l'arrêter. L'espace d'un instant, il répondit à l'interrogation de celle-ci.

- En effet, nous avons moins de contrôle lorsque nous sommes enfant. Nous en sommes à nos premiers balbutiements, comme tous les enfants qui développent leurs sens. Avec la nouveauté et inconsciemment, il arriverait que tu te transformes. C'est inévitable, mais le contrôle est la clé pour prévenir une transformation non-désirée.

Après cette intermède, Ilunos avait repris le fil des explications. Le doute le prit lorsqu'il tenta de répondre au mystère des habits lors de la métamorphose. Le phénomène n'avait rien de facile à décrire et une comparaison aidait à comprendre la situation. L'histoire des vilaines sorcières, qui transformaient les gens, offrait une bonne compréhension du concept expliqué par le loup.

Le loup était bien heureux de constater le résultat de son élaboration au sujet de la métamorphose. La jeune fille avait été patiente et elle semblait satisfaite de ce qu'il lui avait appris. Ilu porta son regard sur la jeune elfe de la nuit. Il l'écoutait à son tour, en restant bien adossé contre la paroi rocheuse. Il hocha la tête à l'origine des histoires de sorcière. L'elfe-loup esquissa un sourire amusé en songeant à la situation décrite par son amie. Il pouffa de rire lorsqu'elle prit une voix théâtrale en parlant de l'histoire du fantôme blanc.

- On écrit l'histoire du fantôme blanc, chère Fleur. Qui sait si elle ne deviendra pas une histoire mémorable parmi les grandes histoires de ce monde. Suggéra t-il avec amusement.

Ilunos quitta sa position pour rejoindre Minerva près du feu, prenant le temps de s'asseoir de l'autre côté du feu.

- Je te remercie de l'offre, mais je peux être patient cette fois. Je suis bien heureux d'avoir expliqué la transformation, mais je tiens à m'excuser. Je me suis laissé emporter par le sujet... au point tel que je ne t'ai pas laissé la chance de placer une question ou même un mot.
Disait-il en se frottant l'arrière de la tête, embarrassé d'avoir parlé comme un véritable moulin à parole.

Puisqu'il avait parlé pendant un long moment, l'elfe-loup s'abandonna au silence. Ainsi, il laissait la chance à la jeune elfe de la nuit d'exprimer ses idées, si elle désirait partager celles-ci. Il réfléchissait néanmoins à cette idée où elle pourrait lui gratter les oreilles. Une pensée traversa son esprit et un sourire naquit sur ses lèvres. L'histoire des sorcières était bien amusante à imaginer, mais elle lui offrait une bonne idée pour la suite de cette rencontre.

Ilunos se transforma en loup sous le nez de la jeune fille. Le loup ramassa le tisonnier, puis il secoua la tête pour lancer le bout de bois plus loin. La bête se jeta rapidement sur le bâton, comme il l'aurait fait pour un os. Retournant vers Minerva, Ilu' laissa tomber le bâton devant celle-ci. Assis avec patience, il attendait le lancer du bâton pour jouer.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Jeune Recrue

Messages : 428
Points : 243
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Localisation : Cavernes de Faywë
Âge : 17 ans

MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh] Jeu 15 Sep - 23:46

Minerva avait écouté avec patience l'elfe-loup expliquer et se perdre dans les mots. Ça ne la dérangeait pas.C'était une distraction agréable et elle avait l'occasion d'en apprendre plus sur ce peuple. Elle avait l'impression de s'ouvrir un peu plus sur le monde. Elle lui offrit à manger quand il revint s'installer de l'autre côté du feu. Sans doute se sentait-il soudain mal à l'aise d'avoir ainsi parlé. Elle voyait bien par son changement d'attitude, sa mimique et le silence qui s'installa par la suite. Il lui confirma aussi en s'excusant. Elle lui lança un sourire rassurant.

-Ne t'en fais pas! C'est une bonne distraction. Tu manies les mots avec habilité. Tu ferais sans aucun doute un bon conteur quand tu t'emportes ainsi. Surtout que tu as voyagé, tu as du entendre plusieurs légendes ici et là.

Le silence s'installa et s'étira un peu. Avant qu'elle puisse ajouter autre chose, Ilunos se transforma sous ses yeux. Elle l'observa avec attention et se mit à rire lorsqu'il se lança lui-même un baton qu'il rapporta ensuite à ses pieds.

- Très bien!

Elle prit le baton et lui lança.

-Va chercher!

Elle répéta le tout aussi longtemps que cela les amusa. Puis, décidant qu'un peu de repos ferait du bien, elle se réinstalla sur les coussins, s'essuya les mains et mangea un morceaux. Elle revint soudain sur le sujet q'elle avait abordé un peu plus tôt.

-Les conteurs sont des livres vivants. Non seulement ils maintiennent les histoires en vie mais les font vivre avec encore plus d'intensité que de simple mots couchés sur du papier.

Elle sourit à nouveau en le regardant par-dessus les flammes.

-J'aime les livres, mais j'ai peu de chance d'en avoir un qui s'anime comme tu le fais, maestro.

Elle s'étendit de nouveau sur les coussins.

-D'ailleurs, je pourrais maintenant de surnommer «Le Conteur». Même si pour l'instant tout ce que tu as dit n'était qu'une explication sur ta race. Imagine un peu si tu t'étais mis à me rapporter des légendes de ton peuple.

Elle le regarda avec un intérêt renouvelé.

-D'ailleurs, est-ce que tu en connais? Avec ta mémoire, tu dois bien avoir déniché ici et là quelques petites histoires intéressantes en explorant ce vaste monde!

Elle jeta un coup d'oeil vers l'entrée de la caverne. Ils avaient encore un peu de temps devant eux, avant qu'elle soit obligée de rentrer dans les grottes avant le levé du soleil. Ils pouvaient se tenir compagnie encore un moment.

_______________________________


«On ne touche pas une fleur sans déranger une étoile.» James Thomson, poète Écossais
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh]

Revenir en haut Aller en bas

Une retrouvaille nocturne [Pv. Minerva Dubh]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Mémoires de Minerva Dubh
» Liens pour Minerva Dubh
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Retrouvaille
» Escapade nocturne [Galyana]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Coin Rp :: La Forêt de Fylaris-