Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mer 24 Fév - 6:00

Avec un plan d'attaque bien établi, Ilunos était parti de son côté pour préparer les infusions. Il avait laissé les soins plus importants à Alanya. Il passait le plus clair de son temps à la préparation du remède, bien malgré les contretemps. Lorsque la marmite était prête à recevoir les plantes, il les plongeait dans l'eau bouillante avant de préparer rapidement les tasses. Son regard avait observé certains patients qui semblaient présenter une vilaine toux.

Le loup passa à la distribution des tasses d'infusion. Certains patients acceptaient bien rapidement le remède, qui soulagerait leurs maux. D'autres patients étaient plus récalcitrants et ils refusaient de prendre la boisson. En jouant sur les mots, l'elfe-loup arrivait à leur faire entendre la raison.

Sahmyra semblait rude cette année. Les symptômes étaient tout à fait semblables d'un individu à un autre. Bien sûr, les blessés étaient rares et c'était une bénédiction à travers cette épidémie de toux. Ilu' tenait malgré tout le rythme, bien qu'il était sollicité à quelques occasions pour une bonne rasade d'infusion. Au moins, la guérisseus n'avait pas à se soucier de tous ces gens enrhumés.

Au bout d'un long moment de travail, Ilunos avait décidé de faire une pause. Il avait approché Alanya avec un verre d'eau. Elle le remercia avec reconnaissance. Il la forçait à arrêter, histoire de souffler un peu. Elle travaillait sans relâche, mais la qualité de son travail était bien exécutée. La jeune femme avait répondu à sa question et il en fut rassuré. Ils étaient loin de la fin, mais elle arriverait à tenir avec son aide. Par ailleurs, elle lui adressa d'autres remerciements à cet égard.

- C'est tout naturel. Répliqua t-il dans un sourire.

Tout comme la demi-elfe, le loup jeta son regard sur la salle. Les malades étaient monnaie courante et l'aubergiste profitait bien de l'occasion pour gagner quelques pièces d'or. Heureusement, cette intervention indirecte leur retirait un peu de pression de leurs épaules. Ilunos tourna la tête vers Alanya, lorsqu'elle lui adressa la parole.

-J'ai songé à ce que vous avez dit plus tôt.  En temps normal, je donne une fiole complète. Mais dans les circonstance, je pourrais sans doute diviser les doses. Le coup de fouet sera un peu moins fort, mais il leur redonnera quelques forces tout de même. Malgré tout, je vais devoir faire preuve de discernement pour le donner à ceux qui en ont le plus besoin.

Elle avait donc réfléchi à son idée mentionnée plus tôt. Certes, la dose de fortifiant serait moins puissante, mais son efficacité demeurait suffisante pour aider les patients dans le besoin.

- Intense, je vous l'accorde, mais j'aime bien apprendre à vos côtés. J'ai l'occasion de savoir ce que c'est d'être dans les bottes des guérisseurs. Répondait-il à sa question en retournant un sourire en coin, tout comme la jeune femme lui adressait.

Alanya disait à Ilunos qu'il s'en sortait bien malgré les circonstances. Il la laissait parler encore, gardant le silence une fois de plus. À la mention du nom d'Aliénor, le loup hocha la tête. Cela faisait longtemps qu'il avait croisé la route de cette guérisseuse qui l'avait accueillie chez elle.

- Il faudra se passer de son aide... mais vous pouvez garder cette idée pour une autre occasion.

Le temps était venu de retourner au travail. Avant qu'il ne puisse retourner aux infusions, la jeune femme adressa un dialogue bien particulier à l'intention du jeune homme. Il avait un sourire amusé à cette idée.

- Vous avez raison. Je vais éviter de devenir un patient de plus pour vous.

De retour à l'ouvrage, Ilunos avait fait un détour au comptoir pour prendre un verre d'eau. Il le but rapidement, puis ses pas le ramenaient à la distribution de l'infusion. Pendant qu'il était en train de servir certains malades, le loup arrivait à entendre quelques échanges entre Alanya et certains huberlulus, et ce malgré le bruit intense des conversations ici et là des gens présents dans la salle. C'était un désagrément qui n'aidait en rien le travail de la guérisseuse, mais elle finissait par être payé pour le dérangement occasionné par ces comédiens.

L'après-midi tirait sur sa faim lorsque le nombre de malades diminua dans l'établissement. Le temps avait filé rapidement et Ilunos avait ramassé la marmite et les nombreuses tasses avec l'aide de l'aubergiste. Les lieux avaient retrouvés leur calme quotidien et le loup fit son chemin jusqu'à la table de la demi-elfe. Il poussa un soupir, mais il adressa un sourire à sa voisine de table.

- Allons, ce n'est rien. Vous aviez besoin d'aide et j'étais bien disposé à apporter mon aide.

Alanya fit signe à l'aubergiste. L'homme apporta deux coupes et elle le paya pour le vin. Ilunos prit son verre et but une gorgée. Elle lui proposa ensuite une leçon sur la concoction des fortifiants.

- C'est une merveilleuse idée. Vous pourrez également préparer de nouvelles doses de fortifiants pendant cette leçon. Répondait-il à cette offre.

La jeune femme vérifia ses fioles vides et elle ajouta l'idée de visiter l'apothicaire. Elle s'adossa sur sa chaise et le jeune homme l'écoutait toujours. Elle lui annonçait de bonnes nouvelles pour le reste de leur trajet. Certains petits farceurs avaient décidés de dédommager la guérisseuse pour le dérangement. Un homme offrait une ou deux fourrures de lièvres en guise de paiement pour l'avoir soigné lui et ses fils.

-Je vous laisse ces paiements de bon cœur.

Ilunos secoua doucement la tête suite à une gorgée de vin.

- Je ne saurais accepter ce paiement, venant de votre part. Ce sont vos paiements pour vos services et non pas les miens. Écoutez, je peux toujours transformer ces fourrures en quelque chose d'utile pour vous, si vous le désirez. J'imagine une paire de gant ou même une sorte de chapeau. Considérez cette offre. Offrait-il avec un sourire.

L'elfe-loup jeta un oeil autour d'eux. La tranquillité de l'auberge était surprenant maintenant que les clients réguliers envahissaient les lieux.

- En tout cas, nous avons une ambiance complètement différente de tout à l'heure. Commenta t-il en reportant son regard sur la jeune femme assise en face de lui.

Il prenait une autre gorgée de vin.

- Préférez-vous attendre le retour de vos clients ou préférez-vous que nous allions chez l'apothicaire avant la fermeture ? La noirceur n'attendra pas dans tous les cas. Demanda t-il en regardant Alanya.

Ilunos s'adossa confortablement sur sa chaise, alors qu'il venait de terminer son verre.

- On ne s'est pas ennuyé, c'est ce que je peux affirmer. On s'amuse bien en compagnie d'une femme comme vous. Commenta t-il en la regardant avec un large sourire.

- Croyez-vous que nous aurons un autre cas d'épidémie à notre prochain arrêt ? Il faudra peut être prévoir plus de remèdes que prévu... et peut être une dose de plus pour votre serviteur ici présent. Ajouta t-il d'un ton taquin, avec un clin d'oeil.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mer 24 Fév - 21:47

Prenant une gorgée de vin, Alanya jeta un oeil à la pièce tout autour lorsque le loup mentionna le fait que l'ambiance était tout à fait différente à présent.

-Vous avez raison. Maintenant, ce sont les habitués qui se réapproprient les lieux.

Elle tourna la tête vers lui et lui souri, revenant sur le sujet des fourrures et du paiement de ses services pour l'avoir si vaillamment assisté.

-J'insiste. Vous avez travaillé autant que moi à courir à droite et à gauche et si vous n'aviez pas été là, je n'en aurais toujours pas fini avec eux. Prenez ces fourrures. Vous avez été mon assistant. Elles vous reviennent. Je ne saurais qu'en faire de toute façon.

Elle leva la main pour couper court à ses nouvelles protestations.

-J'insiste. Elles pourront vous être utiles. Soit pour vous, ou alors pour les revendre en passant par les villes. Il y a toujours des acheteurs pour ce genre de chose. Vous pourriez les échanger contre du matériel ou des vivres. Pour ma part, je regagne ma demeure.

Elle prit une nouvelle gorgée et soupira d'aise en s'étirant ensuite. Elle réfléchissait à la marche à suivre pour la suite des choses.

-J'imagine qu'après ce verre, nous ferions mieux de nous rendre chez l'apothicaire avant qu'il ne ferme sa boutique.

Elle se redressa sur son siège et s'appuya à la table. Ilunos trouvait qu'ils ne s'étaient pas ennuyé avec toute cette agitation dans les alentours.

-Disons que je préfère d'autres sortes d'amusements, dit-elle pince-sans-rire, sourire en coin. Vous devriez voir quand certains se mettent à me faire leur numéros de grands blessés, alors qu'ils n'ont qu'une petite éraflure. Dès que je les prends aux mots et que je sortais mes aiguilles pour recoudre cette «immense» plaie pour reprendre leurs expressions, ils changent soudain d'idée sur l'urgence de la situation.

Elle cala le reste de son verre.

-Croyez-moi, si le prochain village se retrouve dans la même situation, je risque de perdre la tête! répliqua-t-elle sur le même ton qu'il avait employé. Vous aurez alors une guérisseuse à soigner!

Elle se leva en s'étirant de nouveau et posa son regard sur le loup.

-Nous y allons? Juste à aviser l'aubergiste de notre absence pour quelques minutes. Si certains viennent me payer entre temps, ils pourront toujours attendre que je revienne ou laisser leur butin à l'aubergiste.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 25 Fév - 5:40

À la suite de son offre sur les fourrures, Ilunos avait vu Alanya insister sur le fait de garder ce paiement. Elle interrompait par ailleurs ses nouvelles protestations sur le sujet d'un geste de la main. Il se contenta de garder le silence suite à la réponse de celle-ci. Il avait pris une gorgée de vin avant de poser une question sur la suite des événements.

La jeune femme désirait visiter l'apothicaire avant la fermeture de la boutique. Le jeune homme hocha la tête, étant bien d'accord de suivre ce plan. Il avait terminé son verre et il avait partagé son avis sur le travail qu'ils venaient d'abattre. Elle n'avait pas perdu de temps pour répliquer à ses propos et l'elfe-loup affichait un grand sourire amusé à la demi-elfe.

- Je n'ose pas l'imaginer, ces pauvres hommes morts de peur devant une petite aiguille. Disait-il aussitôt pince-sans-rire.

- Je ne tenais pas mes propos sérieusement. Toutefois, c'était une manière de dire que nous n'avons pas eu le temps de nous ennuyer.

Ilunos avait émis la possibilité que le prochain village leur réserverait une surprise semblable à ces lieux. Alanya cala son verre et elle le fit bien rire avec la réplique à sa question. Il riait de bon coeur.

- Eh bien, essayons de ne pas y penser. Il ne faudrait pas que ce soit vrai.

Le loup se leva de sa chaise en voyant sa voisine de table quitter son siège.

- Allons-y avant que la noirceur ne commence à murmurer ses prières froides.

Ensemble, ils allèrent voir l'aubergiste. Ils informaient ce dernier de leur absence avant de quitter l'auberge, non sans oublier de prendre le nécessaire pour cette sortie. L'homme avait été gentil pour leur indiquer la direction à suivre pour se rendre chez l'apothicaire.

Marchant côte à côte, Ilunos suivait le rythme d'Alanya.

- Sahmyra est clémente ce soir. Elle nous offre une douce brise d'air fraîche avec ce tapis blanc. Avec la chaleur de l'auberge, je suis bien heureux de faire un tour à l'extérieur. Il faut dire qu'il faisait aussi chaud... qu'à l'intérrieur d'un volcan!

Il tourna la tête vers elle, mais il garda le silence à ce moment. À la place, un sourire était tracé sur son visage. Il n'avait rien à dire de particulier à ce moment. La jeune femme semblait aussi calme qu'il l'était. Son regard revint devant lui, pour observer où il mettait les pieds.

En tournant un coin, ils approchaient de la boutique de l'apothicaire. L'homme s'apprêtait à partir, mais Ilunos fit quelques bonnes enjambées pour l'arrêter dans son geste. L'apothicaire était surpris en sentant la main du jeune homme sur son épaule et son regard en disait long. Dans un échange de dialogue, l'homme accepta de tenir son établissement ouvert le temps de faire cette vente de dernière minute. Il invita le duo à entrer, puis à prendre ce dont ils avaient besoin. Ilu' avait fait l'acquisition de nouvelles plantes pour remplacer celles qui n'étaient plus utilisables. Alanya avait refait ses réserves également. Un remerciement chaleureux et ils étaient de nouveau sur les routes jusqu'à l'auberge.

Cette fois encore, l'elfe-loup tourna la tête vers la demi-elfe.

- Heureusement que vous étiez là pour m'aider avec les plantes. Vos connaissances me sont précieuses et je vous remercie de prendre le temps de les partager avec... un loup de ma trempe. Murmura t-il avant de terminer sa phrase près d'elle, afin qu'elle seule entende ses derniers mots.

- J'aurais peut être quitté la boutique avec un bagage tel que le vôtre pour soigner les gens. Peut être croyait-il que j'étais votre assistant ? Disait-il en reprenant sa place dans la formation. Cette dernière question, il l'avait dit avec amusement.

Le chemin du retour avait paru plus rapide que le chemin de l'aller. Ils étaient de retour à l'auberge. Ilunos avait laissé Alanya entrer avant lui. La chaleur des lieux les accueillaient une fois de plus. L'elfe-loup retira sa cape en poussant un soupir d'aise.

- Il ne fait pas froid ici. Commenta t-il en se dirigeant vers leur table.

Alors qu'il prenait place sur une chaise, Ilunos entendait son estomac émettre un gargouilli. Il regarda Alanya avec un petit air désolé.

- Pardonnez-moi, mais je crois qu'il serait bien temps de manger un morceau. Si vous le voulez, après le repas, nous pourrons commencer la leçon de guérison... enfin, la concoction de fortifiant. Précisa t-il.

D'un signe de la main, le jeune homme invita l'aubergite à les approcher rapidement. L'homme arriva avec les fourrures et les quelques vivres promises.

- Que puis-je vous servir ce soir pour Monsieur et Madame ?

- Eh bien, j'ai cru sentir une agréable odeur venant de votre belle cuisine. Apportez-nous votre meilleur repas de la soirée avec une bonne boisson assortie.

- Très bien, j'y vais de ce pas! Vous ne serez pas déçus!

Ilunos regardait l'aubergiste gambader jusqu'à sa cuisine. Décidément, l'homme ne cessait de montrer sa fierté pour son établissement. L'elfe-loup adressa un regard amusé à la jeune femme.

- Vous croyez qu'il gardera cette bonne humeur toute la soirée ? Chuchotta t-il à la demi-elfe.

Il ramassa les fourrures, puis il les rangea dans son sac avant de reporter son attention sur Alanya.

- J'accepte finalement de garder ces fourrures... puisque vous insistez et que je ne saurais dire non à une jolie femme comme vous. Disait-il d'un clin d'oeil.

- Heureusement que vous n'avez pas retenu de mes méthodes pour soudoyer les gens... Ajouta t-il dans un murmure. Il garda le mystère sur le sens de ses paroles, mais elle comprendrait de quoi il parlait.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 25 Fév - 18:32

Le calme revenu dans l'auberge, Alanya et Ilunos avaient discuté de tout et de rien et Alanya avait insisté pour que le loup accepte le paiement qu'elle lui offrait pour son aide. Bien sûr, en plus de ces fourrures, ils partageraient le vivres que certains lui remettraient en guise de paiement, lorsqu'ils reprendraient la route le lendemain. De fil en aiguille, ils s'étaient rendus chez l'apothicaire. Ils étaient arrivés au moment où ce dernier s'apprêtait à fermer sa boutique. Force de persuasion et de discussion, Ilunos avait fini par convaincre ce dernier de rester ouvert quelques minutes de plus, le temps qu'ils refassent leurs réserves. Vu ce qu'ils lui avaient acheté, Alanya s'imagina facilement que ce dernier ne regrettait pas son choix d'avoir accepté que deux étrangers lui fassent fermer son échoppe plus tard que son habitude.

Le chemin du retour jusqu'à l'auberge avait été beaucoup plus rapide que pour l'allée. Alanya ne put s'empêcher de songer que chaque fois qu'elle allait dans un nouveau lieu, le chemin pour s'y rendre semblait toujours beaucoup plus long que celui pour retourner à son point de départ. Les dieux devaient s'amuser en envoyant sur eux cette étrange distorsion du temps. Alanya prêta attention aux paroles d'Ilunos à ses côtés.

-Eh bien! Ça me fait plaisir de partager mes connaissances avec un loup pas trop solitaire comme vous, dit-elle en guise de réplique sur un ton amusé.

Lorsqu'il poursuivit sur le fait qu'il aurait peut-être quitter la boutique avec autant d'effets qu'elle et que l'apothicaire l'avait sans doute pris pour son assistant, elle sourit de nouveau.

-Il n'aurait pas eu tort, puisque vous m'avez effectivement servit d'assistant tout à l'heure. Vous avez fait un bon travail. Si jamais le métier de chasseur vous pèse trop un jour, vous pourrez toujours vous recycler en soigneur.

Ils arrivèrent enfin devant l'établissement et y entrèrent pour regagner la chaleur. Alanya ne put retenir un soupir d'aise, tout en retirant sa cape et posant son bagage.

-Vous avez raison. Même si Sahmyra se montre clémente ce soir, ça fait du bien de regagner un lieu chaud.

Elle fut interrompu par un gargouillement sonore et se retint de rire en voyant l'air gêné du loup à ses côtés. Il s'excusa et lui mentionna le fait qu'ils feraient sans doute mieux de manger avant de s'attaquer à autre chose.

-Allez, venez! Il est clair que vous avez une faim de loup, employant exprès cette expression.

Elle ramassa son sac et suivit le jeune homme à la salle à manger et le laissa s'adresser à l'aubergiste. Lorsque l'homme s'en fut retourné aux cuisines, Ilunos reporta son attention sur elle, la questionnant sur la bonne humeur du patron des lieux.

-Si vous continuez de le flatter dans le sens du poils comme vous le faite en ce moment et non à rebrousse-poils, vous aurez sans doute une chance qu'il offre encore le dessert ce soir! répliqua-t-elle pince-sans-rire.

L'aubergiste revint avec des coupes de vins qu'il posa sur la table, les informant que le repas ne saurait tarder. Alanya le remercia et pris une gorgée. Elle leva ensuite les yeux vers Ilunos qui acceptait enfin son offre de paiement, revenant sur le sujet.

-Ah! Voilà! Les bons comptes font les bons amis et tout travail mérite salaire!

Elle leva son verre à son attention avant de prendre une nouvelle gorgée. Elle faillit s'étouffer de rire lorsqu'il parla de ses façons de soudoyer.

-Vous voulez dire comme celles-ci? demanda-t-elle avant de faire de grands yeux suppliants et de battre des cils pour ajouter au numéro avant de reprendre son sérieux.

Posant sa coupe sur la table, elle croisa les mains sur ses genoux, bien appuyé contre le dossier de sa chaise.

-Après avoir satisfait nos estomacs, je vous apprendrai comment faire ces fortifiants et peut-être aussi quelques remèdes contre les coups de froids.

Elle vit l'aubergiste revenir avec deux écuelles remplis d'une viande appétissante accompagné de quelques légumes de la saison. Elle remercia l'aubergiste et attendit qu'il reparte pour commencer à manger.

-Bon appétit! Je crois que cela saura sans aucun doute satisfaire votre estomac.

Ils se contentèrent pendant un moment de remplir leurs estomacs affamés, Alanya devait avouer qu'elle avait aussi faim que son voisin de table même si le sien ne l'avait pas manifesté aussi sonorement que celui d'Ilunos. Puis, la faim apaisée, ils avaient repris la parole, discutant de tout et de rien et de la saison de Sahmyra. Comme elle l'avait dit plus tôt, l'aubergiste revint après le plat principal pour leur proposer une pointe de gâteau, recette spéciale de famille. Sa grande fierté à l'entendre et qui ferait taire une fois de plus ses faux accusateurs. Cet aubergiste avait décidément la mémoire longue et n'avait pas oublié les paroles d'Ilunos à leur précédent repas. Encore une fois, Alanya commanda des verres de lait pour accompagner le tout, se chargeant de payer le dessert et ces derniers. Tout en mangeant son dessert, Alanya porta son attention sur le loup.

-Par quoi voudrez-vous commencer? Les fortifiants ou une potion pour soigner les coups de froid?

Elle jeta un œil à la salle à manger qui commençait à se vider.

-Sans doute pourrions-nous nous installer ici pour ce faire. Ou alors nous installer plus tranquillement dans une chambre pour ne pas être déranger. Il faudrait juste monter des aiguières d'eau pour avoir tout sous la main.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 25 Fév - 21:37

Après le passage chez l'apothicaire, Ilunos s'était remis en chemin vers l'auberge en compagnie d'Alanya. Il y avait cette étrange impression que l'aller était plus lente que le retour au point de départ. En chemin, l'elfe-loup avait adressé des remerciements à la demi-elfe, qui prenait le temps de partager son savoir sur le domaine de la guérison. Elle lui soutira un sourire amusé devant l'expression employée. Il commençait à avoir l'habitude d'entendre ces expressions liées au loup, ce qu'il était en partie. Ilu' avait mentionné le fait qu'il était sorti de la boutique avec un bon bagage, laissant croire que l'homme le considérait comme un assistant aux côtés de son mentor.

- Ce n'est pas une mauvaise suggestion. Je pourrais peut être même exercer les deux métiers à la fois. Répliqua t-il à l'offre de la jeune femme.

De retour à l'auberge, ils étaient entrés dans l'établissement. Les dames d'abord. Ilunos était heureux de retrouver la confort des lieux, même si la température avait un contraste marqué avec la température à l'extérieur. Le jeune homme s'excusa auprès de la jeune femme pour le gargouilli de son estomac. Ils n'avaient pas chômés plus tôt avec les nombreux patients et un bon repas serait le bienvenue. Rendus à leur table, ils s'installèrent confortablement. Ilunos appela l'aubergiste afin de commander le repas.

Lorsqu'il reporta son attention sur Alanya, il avait questionné celle-ci au sujet de leur hôte. Il se retint de ne pas rire devant la réplique de sa voisine.

- Qui sait, nous verrons bien. Répliqua t-il sur le même ton pince-sans-rire.

Le vin fut servi et Ilu' adressa ses remerciements à l'homme, qui repartait aussitôt vers la cuisine. Le repas n'allait pas tardé à suivre. Ilu' était revenu sur le sujet des fourrures, qu'il avait accepté de prendre finalement. La jeune femme semblait satisfaite de ce changement d'idée de sa part.

Ilunos n'avait pas manqué l'occasion de souligner les méthodes de soudoiement à Alanya. Elle avait passé à un cheveux de s'étouffer, mais son visage exprimait de la bonne humeur. Il riait en voyant son air.

- Oui, exactement comme ça!

Retrouvant un peu de calme, il prenait une gorgée de vin alors qu'elle parla de la suite des événements. Ainsi, le repas allait déboucher sur une leçon portant sur la préparation de remèdes. L'aubergiste les interrompait à ce moment en apportant leurs assiettes. L'elfe-loup remercia l'homme en le payant, puis il porta son regard sur la demi-elfe.

- Bon appétit!

Pendant le repas, ils s'occupaient de contenter leurs estomacs. Pas un mot n'était échangé et le silence reposait entre eux. L'appétit comblé, Ilunos et Alanya s'étaient mis à parler de tout et de rien. L'aubergiste arriva à un moment pour servir le dessert, sans oublier de montrer sa fierté. Il cherchait évidemment à taire les fausses accusations et il n'avait pas oublié les rumeurs propagées par Ilu'. Suite au paiement de la part de la jeune femme, ils s'attaquaient maintenant au dessert.

Le loup leva la tête lorsque Alanya lui demanda ce qu'il préférait apprendre. Avant qu'il ne puisse répondre, elle lui fit remarquer que la salle commençait à se vider.

- Je crois que ce serait une bonne idée de commencer par les fortifiants. Ils sont sans aucun doute utilisés plus souvent que les remèdes contre le froid. Quoi qu'en cette saison, le froid est rusé comme le renard. Nous pourrions monter dans une chambre, histoire d'être plus tranquille. Par ailleurs, j'avais pris soin de m'occuper de ce cas plus tôt. Disait-il en sortant une clé de sa poche pour la montrer à sa voisine de table.

- À moins que nous n'ayons à chauffer, puis refroidir les mélanges... je crois que nous serions mieux dans un coin plus tranquille. Ajouta t-il en prenant une bouchée de gâteau.

Il se pencha sur la table.

- Et nous serons plus libres de dire certaines choses, sans craindre les représailles de notre hôte! Murmura t-il pince-sans-rire.

Ils terminèrent le repas sur une bonne note avec ce gâteau. Ilunos ramassa ses effets et il s'assura qu'Alanya en faisait de même. Il aurait été désagréable d'oublier un bien dans la salle. Certaines personnes avaient le don de ramasser les objets oubliés par les voyageurs qui visitaient les auberges, mais également les tavernes. Prêts, ils s'adressèrent à l'aubergiste pour obtenir quelques aiguières d'eau. L'homme était habitué à leurs demandes et il leur apporta les aiguières d'eau bien rapidement.

Avec tout le nécessaire en main, ils se rendaient à la chambre réservée par l'elfe-loup. Par politesse, il laissa la demi-elfe entrer d'abord. Refermant la porte derrière lui, Ilunos déposa les contenants d'eau sur la petite table avant de déposer son sac de voyage près de la porte.

- On ne pourra rien dire sur la décoration des chambres. Fit-il remarquer avec un ton amusé.

- Alors, on se met au travail ? Demanda t-il en revenant près d'Alanya.

L'elfe-loup prenait soin de préparer l'espace pour travailler aux côtés de la demi-elfe. Elle avait désigné un bout de la pièce comme station de travail, ce qui évitait les risques en circulant dans la chambre. Il aurait été fâcheux de préparer un remède pour le voir se répandre sur le sol. Ilunos attendait patiemment les instructions d'Alanya. Les herbes étaient prêtes à servir. L'eau était à portée de main. La leçon pouvait commencer.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Ven 26 Fév - 1:25

Le repas terminé, ils avaient convenu qu'ils s'installeraient à l'étage pour être tranquille. L'elfe-loup sortit un clé pour la présenter à Alanya. Ramassant son butin, elle était monté après avoir demandé à l'aubergiste des aiguières d'eau. Celui-ci leur avait aussi remis les vivres et autres paiements qu'on lui avait promis pour le travail accompli plus tôt dans la journée. Lorsqu'ils entrèrent dans la pièce, Ilunos fit un commentaire sur la décoration.

-J'imagine que lorsqu'on est là que pour dormir, on ne porte pas trop attention à ce genre de détails.


Elle inspecta la pièce du regard. Deux lits étroits étaient disposés le long des murs. Une table servant aussi de table de chevet près de l'un des lits étaient disposée sous la fenêtre et une chaise se trouvait devant celle-ci. Une lampe à l'huile reposait sur celle-ci. Alanya alla l'allumer avant que l'elfe-loup referme la porte, posant l’aiguière qu'elle tenait à ses côtés.
-Étrange qu'il y ait deux lits ici... fit-elle remarquer.


Elle posa son bagage.


-Bon. Installons-nous.


Elle posa son bagage sur un des lits et sortit son nécessaire pour préparer les remèdes: herbes, plantes, mortier et pilon. Elle reporta son attention sur le loup. Tout le nécessaire se trouvait devant eux, il ne restait plus qu'à procéder.
-Lorsque je prépares mes remèdes, je m'assure toujours d'avoir tout sous la main. Ça évite de courir à droite et à gauche pour rien. Si jamais vous vous y mettez, je vous conseille de faire de même. Rien de plus rageant pendant la préparation que de réaliser qu'on est à court d'un ingrédient.

Elle lui présenta les herbes et les plantes qu'elle avait étalées sur la table les unes après les autres, lui parlant un peu de leurs utilités. Elle en mis deux de côtés et les pointa.

-Pour faire nos fortifiants, nous aurons besoin de celles-ci. Celle-ci aide à redonner de l'énergie et celle-là, elle permet au sang de se régénérer plus facilement si on veut. Avec une blessure importante, c'est efficace aussi dans une autre potion. Si nous avons le temps, je vous montrerai comment la préparer.

Elle roula ses manches et attacha ses cheveux, comme elle en avait l'habitude lorsqu'elle travaillait et qu'elle n'avait pas de public autour d'elle. L'elfe-loup connaissant ses origines, elle avait moins de réticences à dévoiler ses oreilles. Elle les avait dévoilé qu'à une autre personne. Ce souvenir lui fit apparaître un sourire sur ses lèvres. Elle se demanda ce qu'il pouvait faire en ce moment. Elle soupira et dû ramener ses pensées au présent.
-Pour commencer, on va prendre ces plantes et les réduire en bouillit!

Elle en prit et les mis dans son mortier.

-Façon de parler bien sûr! dit-elle avec le sourire.

Elle prit son pilon et regarda Ilunos.

-Vous avez du bras? C'est le moment de vous faire des muscles. Pas de quartier pour ces pauvres plantes!

Elle commença à les broyer pour lui montrer comment faire. Une fois assuré qu'il avait compris la façon de faire, elle lui céda le pilon pour qu'il se fasse la main.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Ven 26 Fév - 6:11

Suite au repas, Ilunos avait ramassé ses effets. Alanya en avait fait de même de son côté. Ils avaient décidés de faire la leçon dans un lieu plus tranquille que la salle à diner de l'auberge. En passant au comptoir, ils avaient demandés des aiguières d'eau, qui seraient utile à la préparation d'une panoplie de remèdes et de fortifiants. La jeune femme prenait les paiements attendus, puis le jeune homme la guida jusqu'à la chambre réservée plus tôt par ses soins.

Arrivé dans la chambre, l'elfe-loup n'avait pu retenir un commentaire sur la pièce. La demi-elfe avait jeté un oeil à l'ensemble du mobilier et sa remarque résonna aux oreilles de l'elfe-loup. Pour les circonstances, la chambre servait de lieu de travail et non pas d'un lieu de repos à l'heure actuelle.

Ilu' avait pris le temps de préparer la pièce pour la leçon sur la préparation des remèdes. La guérisseuse sortait tout le nécessaire pendant ce temps, mais il ne tarda pas à l'imiter. Après tout, il ne tenait pas à vider les réserves de plantes d'Alanya avec cette session d'apprentissage. Ils étaient maintenant prêt à commencer.

Ilunos écoutait attentivement Alanya, qui le conseillait sur la marche à suivre pour la préparation des remèdes.

- C'est un bon conseil et je tâcherai de m'en souvenir. Disait-il avec un hochement de tête pour signifier son accord total.

Une bonne méthode de travail rendait une tâche plus facile à réaliser. Sortir tout le matériel nécessaire était une bonne façon d'attaquer la préparation des différents remèdes.

La guérisseuse montrait au chasseur les herbes et les plantes qu'ils allaient utiliser. Les noms étaient peu importants, mais la vue des plantes et leur rôle étaient bien plus important.

- Ensemble, elles font un mélange puissant dans ce cas. Commenta t-il au sujet des plantes.

L'elfe-loup regarda la demi-elfe rouler ses manches. Elle attacha également ses cheveux, ce qui ne le dérangeait pas. Après tout, ils étaient conscients de ce qu'ils étaient. Des hybrides. Ilunos connaissait les origines d'Alanya et elle connaissait ses origines. Elle souriait et il se contenta de sourire devant sa bonne humeur. Les réactions de la jeune femme ne lui échappait pas, mais il ne posa pas de question sur ce dernier soupir.

-Pour commencer, on va prendre ces plantes et les réduire en bouillit!

À ces mots, Ilu' leva un regard étrange sur la guérisseuse. Elle ne perdit pas un instant pour reprendre ses propos, pour expliquer qu'il s'agissait d'une image.

- Ah d'accord. Ce bouilli aurait été étrange dans tous les cas. Commenta t-il.

Il observait les mains de son mentor. Les plantes étaient maintenant dans le mortier. Leurs regards se croisaient. Ilunos était attentif au pilonnage des ingrédients. Il prenait le relai en prenant le pilon après quelques instants.

- Je voulais savoir, est-ce qu'il est nécessaire de broyer toutes les plantes lorsqu'on prépare un remède ? Demanda t-il entre quelques coups de pilon.

- Je ne voudrais pas faire l'erreur de broyer certaines plantes par mégarde, surtout si ce procédé diminue l'effet final. Ajouta t-il pour expliquer le point d'intérêt de sa question.

Ilunos laissa les martellements du pilon occuper la pièce par ses bruits répétés. Par moment, il arrêtait afin qu'Alanya juge la qualité des plantes broyées. Il était un novice, à tout le moins l'apprenti de la guérisseuse. Il aimait bien apprendre ces informations vitales pour la survie.

L'elfe-loup suivait les instructions de la demi-elfe. Dans un moment plus calme de la leçon, il décida d'aborder la question de la chambre.

- Je suis désolé de vous interrompre dans cette leçon, mais je voulais vous informer de notre situation pour le logis. J'ignore pourquoi cette chambre a deux lits. Par contre, je sais qu'il s'agit de la dernière chambre qui était disponible dans cette auberge. Les autres pièces sont occupées.

Il leva son regard vert sur elle.

- Je me souciais davantage de votre état lorsque nous avons soigné ces gens. Lorsque nous aurons terminé cette leçon, je vous cèderai la chambre afin que vous puissiez dormir tranquille.

Ilunos baissa la tête.

- Je tiens à m'excuser de ne pas vous l'avoir dit plus tôt. Vous étiez tellement occupée que je n'osais pas vous déranger pour cette question de logis. Alors voilà... Concluait-il sur un ton désolé.

Il s'en voulait d'avoir caché ce détail à la jeune femme. Ce n'était pas dans son intention de cacher ce genre de choses, mais les événements n'avaient pas permis de prendre une décision différente. Dans le meilleur des scénarios, l'elfe-loup songeait qu'il dormirait à quelques lieux du village sous sa tente. Le confort de l'auberge aurait été un plus, mais il ne voulait pas gêner la demi-elfe avec sa présence, tout particulièrement dans cette chambre. Pour les gens qui les avaient vus ensemble, ils semblaient former un couple alors que la réalité était bien différente.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Ven 26 Fév - 19:14

Alanya enseignait aux mieux de ses connaissances la préparation de fortifiants à Ilunos. Heureusement, elle lui avait recommandé chez l'apothicaire de se munir d'un pilon et un mortier également. Outils très utiles dans la préparation des remèdes. Après avoir tout installé, elle lui présenta les plantes dont ils auraient besoins, les appelant par leurs noms et spécifiant leurs fonctions et comment il pouvait les distinguer. Chose plutôt importante, s'il ne voulait pas que le fortifiant se transforme en potion pour endormir son patient par exemple. Ce dernier referait sans doute ses forces avec le sommeil, mais ce ne serait guère pratique s'il devait s'endormir alors qu'il conduisait sa charrette pour rentrer chez lui!
Ils en arrivèrent au moment où il fallait broyer les plantes nécessaires à la concoctions de ces potions. L'elfe-loup l'interrompit pour lui poser une question qui était somme toute pertinente.

-Eh bien... Pour vous répondre, dans certaine potions, comme celle que je vous ai fait préparer plus tôt pour soigner la toux, je me contente de les faire infuser. Mais ici, ma mère m'a toujours fait broyer ces deux plantes. La raison, je ne saurais vous l'expliquer. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'on fait ainsi depuis la nuit des temps, avoua-t-elle.

Elle versa un peu d'eau dans le mortier, un mince filet en fait. Celle-ci prit la couleur des plantes qui reposait dans le fond du bol. Elle reprit l'ouvrage et montra quelques instant plus tard le tout au loup.
-Vous voyez? Non seulement, l'eau prend la teinte, mais en plus...

Elle le porta au museau du loup.

-Elle en prend une odeur beaucoup plus forte. Plus en tout cas que dans une simple infusion ou l'odeur est moins... prononcé. J'imagine alors, que lorsqu'on fait infuser dans de l'eau bouillante le tout, les plantes perdent certaines de leurs particularité. Je ne fais jamais bouillir ces plantes que nous utilisons en ce moment.

Ils reprirent l'ouvrage.

-On peut aussi faire du parfum avec la même méthode que nous utilisons en ce moment. Par exemple, pour extraire l'essence de Lavande. Vous prenez les fleurs, vous les écrasé comme nous le faisons en ce moment en les mélangeant à de l'eau fraîche et voilà. Vous n'avez plus qu'à filtrer le tout et mettre l'eau dans la bouteille. Vous vous retrouverez avec du parfum de lavande sur vous.

Elle vit son air perplexe et sourit. À quoi servait-il d'avoir du parfum de lavande avec soit? semblait-il se dire. Elle comprenait qu'ils n'étaient pas là pour une leçon de parfumerie ou de coquetterie.
-Le parfum de lavande peut être d'une très grande utilité pour un guérisseur.

Voyant qu'il semblait se poser encore des questions, elle reprit ses explications:

-L'odeur de lavande permet d'engourdir la douleur et d'apaiser les gens. Vous avez un patient qui n'arrive pas à dormir, vous lui faite sentir ou vous mettez quelques gouttes seulement de parfum sur son oreiller et cela permet de le calmer.

Ils poursuivirent la leçon. Alanya prit un tamis en forme entonnoir qu'elle avait posé sur la table à ses côtés et mis le bout dans une petite fiole vide et stérilisée qu'elle avait fait tremper dans l'eau chaude. Elle vida le contenu de son mortier dans celle-ci. Le liquide se transféra dans la fiole, laissant derrière lui les résidus des plantes broyées. Le loup aborda finalement le sujet de la chambre. Toute concentrée à son affaire, Alanya l'écouta sans l'interrompre et ne posa aucun commentaires avant qu'il termine.
-Ah! Bah, nous ferons avec. Vous prendrez ce lit là et moi je prendrai celui dans le coin où le toit se rabaisse. Je risque moins de me cogner que vous, vu votre grandeur. C'est toujours mieux que dormir dehors. Par cette saison, il fallait s'attendre à ce qu'un tel établissement de renom..

Elle jeta un œil à l'elfe-loup et lui fit un sourire en coin.

-Ne vous en faites pas, je ne vous enverrai pas dormir sur le tapis comme un gentil toutou ou dehors au froid. Tant que vous n'êtes pas somnambule et ne terminez pas votre chemin dans mon lit, tout va bien aller. Sinon, eh bien!

Elle haussa les épaules.

-Je vous endormirai avec de la lavande!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Dim 28 Fév - 5:26

Ilunos s'était installé avec Alanya dans la chambre réservée par ce dernier. Grâce à elle, il avait pris le nécessaire chez l'apothicaire pour cette leçon de préparation de remèdes. Un mortier et un pilon s'étaient ajoutés à son bagage, mais ces outils seraient utiles à l'avenir. Ils s'étaient installés pour être confortable et pour éviter de se perdre dans la préparation des remèdes. La guérisseuse montrait les plantes en spécifiant leur nom, leur fonction et leur distinction avec les autres herbes médicinales. Le chasseur tentait de mémoriser au mieux toute l'information, mais il perdrait quelques fragments d'information sans une bonne pratique de la préparation.

La jeune femme énonça le point le plus important : éviter d'endormir les patients. Bien que l'idée était bonne et que le patient referait ses forces pendant son sommeil, ce n'était pas pratique pour la poursuite des activités. Au moment de broyer les plantes, l'elfe-loup posa une question pertinente : était-il nécessaire de broyer toutes les plantes. La demi-elfe répondait à cette question en énonçant quelques faits.

-Eh bien... Pour vous répondre, dans certaine potions, comme celle que je vous ai fait préparer plus tôt pour soigner la toux, je me contente de les faire infuser. Mais ici, ma mère m'a toujours fait broyer ces deux plantes. La raison, je ne saurais vous l'expliquer. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'on fait ainsi depuis la nuit des temps, avoua-t-elle.

- Au fond, la méthode dépend de la situation ! Résuma t-il avec joie.

Ilunos était attentif à l'exercice. Alanya versa de l'eau dans son mortier. La quantité de liquide était bien maigre, mais l'eau prenait la couleur des plantes broyées et il y avait une odeur agréable qui flottait dans l'air. Elle lui montra le résultat, mais elle lui fit sentir en plus. Il flaira les odeurs, puis il regarda la jeune femme.

- C'est un peu comme faire de la cuisine. Si on fait cuire un ingrédient d'une façon, il aura une texture particulière, un goût propre et une couleur adaptée à la préparation. Commenta t-il.

Reprenant l'ouvrage, la guérisseuse partageait l'idée de faire du parfum avec la méthode employée à l'heure actuelle. Le chasseur écoutait la façon de procéder, mais il demeurait perplexe devant cette idée. Ils préparaient des remèdes et non des parfums. Il tournait et retournait la question du parfum, mais Ilu' ne saisissait pas l'idée. Elle lui expliqua que l'odeur de la lavande pouvait apaiser les gens et sentir l'odeur pouvait aider à soulager le mal d'un patient.

- Maintenant que vous le dites, c'est vrai que cette odeur est agréable à sentir. Cela explique pourquoi bien des gens apprécient la lavande. Disait-il en haussant les épaules. Pour sa part, il aimait bien l'odeur de la lavande.

La leçon se poursuivait et l'elfe-loup demeurait attentif aux apprentissages offerts par la demi-elfe. Celle-ci travaillait sans aucun mal, malgré l'espace improvisé pour la leçon. Le jeune homme prenait toujours des notes dans sa tête, en observant les moindres faits et gestes de la jeune femme.

Ilunos avait profité d'un moment pour expliquer à Alanya la situation de la chambre. Elle resta concentrée sur sa tâche et elle le surprit par ses paroles.

-Ah! Bah, nous ferons avec. Vous prendrez ce lit là et moi je prendrai celui dans le coin où le toit se rabaisse. Je risque moins de me cogner que vous, vu votre grandeur. C'est toujours mieux que dormir dehors. Par cette saison, il fallait s'attendre à ce qu'un tel établissement de renom..

Il avait cru qu'elle le chasserait de la pièce, pour garder l'intimité de la pièce. Après tout, il était tout à fait normal qu'elle aie droit à sa solitude et le loup ne tenait pas à brimer ce moment là. Pourtant, elle semblait accepter cette idée. Le loup releva la tête pour regarder la demi-elfe. Elle le rassurait bien au contraire de ses pensées.

-Ne vous en faites pas, je ne vous enverrai pas dormir sur le tapis comme un gentil toutou ou dehors au froid. Tant que vous n'êtes pas somnambule et ne terminez pas votre chemin dans mon lit, tout va bien aller. Sinon, eh bien!

Il appréhendait la suite avec impatience. Qu'allait-elle dire pour le mettre en garde ? Le suspens fut de courte durée.

-Je vous endormirai avec de la lavande!

Ilunos se retint de rire. C'était une drôle d'idée, mais une idée toutefois redoutable.

- C'est d'accord, alors j'occuperai le grand lit là... si vous ne changez pas d'idée et que vous chassez le loup. Je ne suis pas somnanbule, ne vous en faites pas.

Il continuait le travail, tout en changeant de sujet.

- Au moins, je connaitrai la fabrication du parfum de lavande. Je crois qu'elle me serait également utile en dehors de la guérison. Disait-il sans détailler ce qu'il voulait dire.

Il leva son regard vert pour croiser le regard ambré de la jeune femme.

- L'odeur de la lavande apaise les gens, mais elle doit sûrement apaiser les bêtes agitées. Mon métier ne se résume pas à tuer les bêtes, vous savez. Nous avons un rôle à jouer dans l'équilibre du monde en apportant notre aide à la nature... enfin, pour ceux qui n'ont pas une mauvaise intention envers les enfants sauvages. Enfin, pour la lavande, il s'agirait d'un moyen comme d'un autre pour venir en aide à un animal blessé par exemple. Il retrouverait un calme suffisant pour permettre à quelqu'un de le soigner. Alors, si je peux sauver quelques petites bêtes, je le ferai. On prend à la nature, mais il faut aussi rendre ce qu'elle nous offre. Expliqua t-il pour chasser les questions du visage de la demi-elfe.

Ilunos dévia son regard pour se concentrer sur la tâche en cours. Une question flottait dans sa tête et il regarda Alanya, en interrompant ce qu'il faisait.

- Dites-moi. Et si c'était vous qui faisiez votre chemin jusque dans mon lit... est-ce que je devrais utiliser la lavande pour vous endormir ? Demanda t-il avec un sourire en coin, tout en lui adressant un regard.

Si elle avait posé des possibilités, il pouvait également poser des hypothèses. Sur les routes, ils avaient leurs tentes respectives pour dormir dans la tranquillité. Voilà maintenant qu'ils partageaient la même chambre dans cette auberge de renom. Étaient-ils réellement confortable à l'idée de dormir dans ces conditions ? Ilunos se posait la question, bien qu'il avait un léger doute dans son esprit. Il était difficile d'interpréter ce que Alanya pouvait penser. L'aubergiste avait peut être eu une illumination et il prenait sa revanche sur le loup pour ses moqueries. Quoi qu'il puisse en être, Le loup gardait le silence, en attendant la réponse de la demi-elfe.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Dim 28 Fév - 6:18

Concentrée sur la tâche, présentant au loup les plantes et les manières de procéder, Alanya avançait somme toute rondement pour refaire sa réserve de fortifiants. Elle guidait Ilunos sur la façon de procéder.

-Si vous n'arrivez pas à tout retenir, ne vous en faites pas. Nous pourrons toujours en reparler en chemin et si vous voulez, il devrait bien y avoir un marchand vendant des grimoires dans les environs que vous pourriez remplir des informations utiles.

Elle essuya ses mains sur sa jupe après avoir rempli un troisième fiole. Elle le regarda quand il compara les procéder qu'ils employaient à de la cuisine.

-Vous avez encore faim pour employer une pareille comparaison? le taquina-t-elle avant de reprendre plus sérieusement. Vous avez raison. C'est comme de la cuisine. Mais contrairement à l’aubergiste qui prépare des steaks juteux pour remplir les estomacs, nous préparons des potions qui permettront aux gens de guérir ou d’éviter qu’un mal empire. Il faut bien doser. De la Belladone par exemple, peut être une plante qui sauve la vie face à un empoissonnement. Mais si elle est en trop grande quantité administrée ou pas assez dilluée, elle peut provoquer l'effet contraire.

Elle poursuivit sa préparation. Il revint sur les effets de la lavande.

-La lavande a plus d'une fonction. C'est une simple très utile. Elle aide à la digestion également et calme les spasmes. Que ce soit le parfum, l'huile qu'on en tire ou encore en infusion.

Il lui fit une longue tirade sur l'utilité qu'elle pourrait lui avoir et le besoin de redonner à la nature.

-Je n'ai jamais essayer avec les animaux. Mais puisque leur système n'est pas toujours semblable au notre, je vous conseille lorsque vous tenterez l'expérience d'y aller à petite dose.Mais puisque vous avez l'odorat plus développé, vous saurez sans doute mieux vous y prendre pour que ce ne soit pas trop agressif.

Enfin, il revint sur le sujet des lits. Alanya s'arrêta alors qu'elle allait remplir une nouvelle fiole. Elle releva la tête vers lui. Elle lui répondit sur le même ton qu'il avait employé.

-Vous n'aurez pas à m'endormir avec de la lavande. Je ne suis pas somnambule.

Elle reprit sa tâche.

-Je ne me suis pas trompée de tente alors qu'elles étaient côte à côte, je ne me tromperai pas de lit. Quand je dors, je dors bien dur.

Elle avait partagé le lit d'un seul homme. De nouveau ses pensées dérivèrent vers lui, se demandant quelle mission il pouvait bien remplir ou bien s'il était avec son jeune cousin. Néanmoins, elle s'efforça de ramener ses pensées au présent pour ne pas faire d'erreurs dans ses remèdes.

-J'espère que vous n'hurlez pas à la lune par contre. J'aimerais bien pouvoir dormir cette nuit, lui lança-t-elle.

Elle jeta un œil aux fioles remplies.

-Vos fioles avancent bien. Vous voulez encore des fortifiants ou passer à une autre préparation avant que le sommeil nous appelle?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Lun 29 Fév - 5:29

Ilunos était guidé par Alanya dans la préparation des fortifiants. Elle lui indiquait la procédure à suivre afin d'obtenir un résultat satisfaisant. Elle le rassurait sur le fait qu'il n'était pas obligé de retenir toutes les informations, puisqu'ils pourraient en reparler lorsqu'ils reprendraient la route. La jeune femme suggérait une bonne idée au jeune homme, qui prenait note de se procurer un grimoire pour conserver ses apprentissages.

Ilu' avait fait une comparaison entre la préparation des plantes et les ingrédients pour un plat. La guérisseuse lui adressa aussitôt un discours bien taquin. Le chasseur la regarda avec un sourire amusé, mais il secoua la tête en guise de réponse à la question posée. Pour lui, il s'agissait d'une belle comparaison pour savoir comment apprêter les ingrédients. Elle était d'accord avec l'idée de base, mais elle lui rappelait l'importance du dosage dans les remèdes.

L'elfe-loup poursuivait la préparation, mais il revint sur le sujet de la lavande. La demi-elfe ajouta quelques détails concernant la plante avant qu'il n'élabore une idée d'utilisation pour la lavande.

- Cet odorat m'est bien utile, alors vous avez bien raison.

Ilunos était revenu sur le sujet des lits. Il avait interrompu son travail pour demander à Alanya, s'il n'aurait pas besoin de l'endormir avec de la lavande. Elle lui répondait sur le même ton qu'il avait utilisé, mais elle relança le sujet en espérant qu'il n'irait pas hurler à la lune.

- Oh non, rassurez-vous. Je ne hurlerai pas à la lune, surtout pas dans cette auberge. Je risquerais d'effrayer tout le monde et de vous mettre dans l'embarras.

Elle était bien heureuse de ses progrès et il souriait devant cet encouragement.

- Je crois que j'aimerais bien apprendre une autre préparation. La quantité de fortifiant est bien suffisante selon moi, car je compte les utiliser en cas d'urgence seulement. Après tout, notre corps est capable de refaire ses forces... mais dans une situation critique, un petit coup de main est souvent le bienvenu. Alors, je crois qu'il serait bien utile d'apprendre à préparer un remède. Je vous laisse le choix de me montrer la préparation d'un remède très utile.

L'elfe-loup était bien satisfait du nombre de fioles remplies. Il poussa un soupir avant de la regarder d'un air désolé.

- Veuillez m'excuser d'avoir remis la question de la chambre sur la table... je tiens simplement à être honnête avec vous. Je ne veux pas abuser de votre personne. Vous êtes une personne trop gentille pour que j'aie l'intention de vous faire du mal. Exprima t-il avec franchise.

Reposant son regard sur les fioles de fortifiant, il prenait soin de refermer les contenants pour éviter un fâcheux incident. Il laissa le silence planer dans la pièce. Ses pensées étaient tournées sur cet apprentissage et sur les événements de la journée. Soudain, il fut frappé par un fait marquant.

- C'est un jour bien spécial aujourd'hui. Bien que le soleil a trouvé le chemin de son lit, la lune n'a pas sonné la cloche de minuit. Disait-il en changeant lentement de sujet.

- Vous savez, je ne pensais que je serais sur la route des neiges avec une jeune femme pour m'accompagner à travers les surprises de Sahmyra. J'étais loin de m'imaginer avec l'étoffe des soins. Voilà maintenant que je prépare des remèdes avec une bonne amie... franchement, c'était toute une journée pour célébrer l'arrivée d'un nouveau cycle.

- Je deviens un vieux loup! S'exclama t-il.

- Je ne saurais vous remercier pour cette journée marquante dans ma vie. Votre compagnie a été des plus agréables... et elle diffère de la... solitude. Compléta t-il avec quelques hésitations.

Il avait fait le bilan de sa journée d'anniversaire en ce 15e jour de Sahmyra. Le loup était bien heureux de ne pas s'être retrouvé seul par ce grand jour. Même sans les rites de ce grand jour, il était bien heureux de ne pas avoir passé cette journée en solitaire.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mar 1 Mar - 1:39

Alanya leva les yeux vers l’elfe-loup qui lui mentionnait qu’il n’avait pas l’intention d’hurler à la lune pendant la nuit. Cela l’amusa et elle imagina la scène. Heureusement, ce n’était pas la pleine lune, ce qui aurait ajouté au comique de la situation.

– Tant mieux! Sinon, il m’aurait fallu trouver une muselière. Je doute que le loup aurait apprécié! répliqua-t-elle pince-sans-rire.

Elle s’essuya les mains avec une serviette qui reposait sur l’unique commode.


– Je n’ose imaginer la tête des autres clients, s’il fallait que pendant la nuit, vous vous mettiez à hurler. Ils croiraient peut-être à la présence d’un loup-garou dans les parages. Soit cela ferait fuir les gens, soit cela attirerait les curieux dans les environs. J’imagine la tête de l’aubergiste.
Elle s’esclaffa.


– Il pourrait rebaptiser son établissement : «L’auberge du Loup!».


Elle fit un clin d’œil à Ilunos et retrouva son sérieux. Il était revenu sur le sujet de la chambre et elle s’efforça de le rassurer.

– Tant que vous restez dans votre lit. Ça va. Je vous l’ai dit, je comprends la situation. Les chambres de cette auberge sont pleines en cette saison. Ce n’est pas un fait rare.

Elle revint près de la table.


– Bon! Poursuivons cette leçon!


Elle ferma les fioles de ses fortifiants et les rangea ensuite avec précaution dans son sac. Elle nettoya avec soin son mortier et invita Ilunos à en faire autant. Il ne fallait pas mélanger certaines potions par mégarde. Aussi, elle rinça bien à l’eau avant d’essuyer le sien.

– J’ai réfléchit à ce que je pourrais vous enseigner. En cette saison, vient aussi la fièvre. Cela pourrait vous être utile aussi. Une mauvaise blessure infectée peut provoquer aussi ce problème.

Elle rangea les plantes dont elle n’avait plus besoin pour ne pas mêler son élève et sortit celles nécessaires pour soigner ce mal.

– Pour soigner le tout, vous pouvez utiliser deux plantes au choix. La Menthe ou la bourrache. C’est pratique d’avoir du choix dans certains cas. J’ai toujours un peu des deux dans mes effets. Mais si je viens à court d’une, je sais qu’il m’en restera de l’autre.

Elle lui présenta la première.


– Pas besoin de la broyer. Vous en faites une infusion dans de l’eau. N’oubliez pas de filtrer le tout avant de faire boire à vos patients. Elle soulage la fièvre, mais aussi la toux et sert d’antidouleur. Et elle calme.

Elle eut un petit sourire en coin.


– Elle a aussi une autre propriété, mais j’ignore si je dois vous la dire.


Elle passa à la bourrache ensuite, lui expliquant aussi ses vertus.


– Vous la faites infuser dans une bonne quantité d’eau et vous filtré bien le tout surtout. Car sinon, vous vous retrouveriez avec une potion pleine de petits poils qui recouvre cette plante.
Elle fit la grimace.


– Elle soulage la fièvre et la toux, en plus d’aider à éclaircir le sang.


Elle continua l’énumération.


– Tu peux aussi faire des cataplasmes avec les feuilles pour soulager divers maux.


Elle énuméra encore et enfin termina :


– Et maintenant que j’y pense, nous allons fabriquer quelque chose qui pourrait t’être utile aussi. Une pommade avec les fleurs et les feuilles. Pour soigner les irritations de la peau, c’est très efficace.

Elle se mit à l’ouvrage pour lui apprendre comment faire le tout. Elle s’arrêta quand il lui mentionna un fait plutôt important, même si elle prit un moment avant de comprendre sa manière imagée de lui apprendre.

– Ah! Bien! Vous parlez d’une nouvelle! Je suis bien contente de pouvoir vous offrir mes bons vœux.


Elle s’essuya les mains et se tourna pour l’embrasser rapidement sur la joue.


– Continuez de travailler là-dessus. Je reviens.

Elle détacha ses cheveux et sortit. Elle descendit à la salle à manger où quelques clients buvaient leurs bières et s’approcha de l’aubergiste. Elle lui commanda à manger et le paya. Lorsqu’il revint avec deux assiettes, elle le remercia et remonta à la chambre.

– Un jour spécial permet bien quelques excès de plus du côté des desserts! Qu’en dites-vous?


Elle lui offrit un gros morceau de gâteau.


– Allez! Faîtes la pause! Votre mentor l’exige! plaisanta-t-elle.


Elle s’assit en tailleur sur le lit qu’elle allait occuper et attendit que le fêté commence à déguster son gâteau en premier avant de toucher le sien.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mer 2 Mar - 20:42

Ilunos avait rassuré Alanya à l'idée de hurler à la lune. Dans tous les cas, la lune n'était pas présente ce soir et pousser un hurlement n'était pas nécessairement une sorte d'hommage à cette entité astrale. Visiblement, la jeune femme était amusée à l'idée de l'imaginer en train de hurler. Elle disait qu'elle n'aurait pas eu le choix de trouver une muselière pour le taire dans ce cas. Il secoua la tête pour affirmer que cet objet n'était pas très apprécié chez lui. Toutefois, il ne pouvait s'empêcher de sourire devant cette histoire de muselière et de hurlements.

Elle ne s'arrêtait pas à cette simple idée. Cette fois, le jeune homme pouffa aux premiers propos. Elle avait bien de la suite dans les idées.

- Ils auraient pris les armes pour chasser le loup... Ajouta t-il finalement d'un ton pessimiste. C'était une triste réalité. On chassait les prédateurs naturels à vue, mais il était tout à fait normal pour garantir la sécurité de la population. Les vieilles histoires de loup-garou nourrissaient bien la haine des gens envers les loups et personne ne semblait se poser de question sur la véracité de ces légendes.

Bien malgré le sérieux de cet instant, la demi-elfe trouva le moyen de le faire rire avec le nom de l'auberge, si un incident devait survenir. Avec cette complicité, Ilunos retrouva son sérieux peu à peu. Toutefois, son visage était marqué par un sourire suite à la blague d'Alanya.

L'elfe-loup était revenu une dernière fois sur la question de la chambre. La demi-elfe le rassurait pour une nième fois. Le sujet était clos. Elle revint sur sa demande de préparer un autre remède. La guérisseuse le guidait dans le nettoyage du mortier et des fioles de fortifiants préparées un moment plus tôt. Il suivait les indications au pied de la lettre, ne bâclant pas le travail. Une bonne habitude de travail aidait à assurer la qualité du produit fini.

Une fois que son mortier fut nettoyé et séché, Ilunos retint le silence devant les paroles de son mentor. Il était aussi attentif qu'un enfant qui apprenait quelque chose de passionnant. Alanya avait décidé de l'aider à préparer un remède pour soulager la fièvre. L'idée était excellente, car cette préparation pouvait être utile en toute saison.

- C'est une merveilleuse idée et ce sera utile peu importe la saison. Commenta t-il rapidement.

Il imita la guérisseuse, rangeant les plantes inutiles pour prendre celles qui serviraient à la préparation contre la fièvre. Muet comme une tombe, elle avait tout le temps de lui expliquer quelles plantes entraient dans la concoction du remède. La menthe et la bourrache étaient des choix intéressants. L'absence d'une plante n'empêchait pas la composition d'un produit pour chasser la fièvre. Il suffisait d'avoir l'une ou l'autre de ces herbes.

- C'est bien d'avoir du choix.

Ces quelques mots signifiaient qu'il demeurait attentif à la leçon. Alanya prenait le temps de lui présenter la menthe et de lui indiquer l'utilisation. Pour cette plante, il n'était pas nécessaire de la broyer. Ilunos sentait sa curiosité le prendre lorsqu'elle mentionna une propriété cachée. Une lueur d'interrogation brillait dans son regard, alors qu'elle avait un sourire en coin.

Sa bouche était entrouverte, mais la jeune femme reprenait la leçon avec les explications sur la bourrache. Un nom plutôt saugrenu pour une plante. Il grimaça à l'explication de la méthode d'infusion.

- Ce serait désagréable en bouche... Disait-il en soutenant sa grimace.

La guérisseuse continuait l'énumération des propriétés médicinales de la deuxième plante. C'était tout à fait fascinant de constater les nombreuses vertues d'un petit bout de la flore. D'explications en explications, elle arriva à la conclusion qu'il pourrait avoir besoin d'un autre traitement. Ils allaient fabriquer une pommade efficace pour soulager l'irritation de la peau avec les fleurs et les feuilles.

Alors qu'elle s'attelait à la tâche, l'elfe-loup avait interrompu la demi-elfe en soulignant un fait notoire pour sa personne. Il avait fait bien des détours avant de conclure que ce jour était celui de son anniversaire. Quelle ironie. Travailler le jour de sa naissance.

Alanya avait fini par comprendre de quoi Ilunos parlait et elle lui fit une bise sur la joue en apprenant cette grande nouvelle. Il la regarda avec un air interrogateur, mais il fit comme elle lui demandait. Il continuait la tâche en cours pour gagner du temps, mais aussi pour expérimenter un peu. Après tout, le jeune homme était un novice dans le domaine de la guérison. Toutes les occasions étaient bonnes pour exécuter les manipulations indiquées par la jeune femme. Elle quitta la pièce pendant un bon moment.

Au retour de la guérisseuse, il était en train d'infuser la menthe et la bourrache dans des contenants séparés. Un mélange de ces plantes aurait occasionné un résultat non désiré. L'elfe-loup leva la tête pour voir la demi-elfe revenir avec deux assiettes de gâteau. Il prenait l'assiette avec un large sourire.

- Vous avez tout à fait raison. Il faut bien prendre le temps de célébrer.

À sa plaisanterie, Ilunos avait maintenant un sourire en coin.

- Oui maître! Répliqua t-il sur le même ton employé par Alanya.

- Merci de cette attention ! Ajouta t-il d'un ton jovial.

Pendant quelques minutes, le loup restait muet. Il savourait ce gâteau dans toute sa simplicité avec cette bonne humeur accrochée au masque de ses émotions.

- Puisque vous êtes installée sur ce lit, vous pourrez me dire si je dois m'attendre à bien dormir cette nuit. Après tout, le propriétaire a vanté seulement sa nourriture et non les chambres. Demanda t-il en s'esclaffant.

- Je dois admettre que c'est méchant, mais il court les ennuis avec ses manières. Je plains le pauvre homme lorsqu'il subira une véritable arnaque. Avoua t-il avec un peu plus de sérieux.

Ilunos ne cherchait pas à être méchant. Il était simplement opportuniste. Prendre les bonnes occasions, autant pour la rigolade qu'une autre situation. Prenant quelques bouchées de plus, le loup tourna la tête vers Alanya. Ses yeux brillaient de questions et sa bouche bougea pour lancer un éclair percutant.

- Tout à l'heure, vous avez parlé des propriétés de la menthe. Je veux savoir... quelle est cette propriété que vous me cachez ? Au point où nous en sommes, vous pouvez me dire ce que vous voulez. Le loup ne vous mordra pas... sauf si vous décidez de le narguer comme ce lièvre l'autre jour.

Il avait eu un sourire en coin à cette pensée, mais il chassa rapidement ce sourire.

- Eh puis, en tant que maître, il est important d'apprendre convenablement à votre apprenti les secrets des plantes, qu'en pensez-vous ? Demanda t-il avec un air doux. On pouvait jurer qu'il cherchait à avoir raison en utilisant ce regard pour soudoyer son interlocutrice.

Il n'avait pas tout à fait tort. Depuis le début, ils se lançaient des plaisanteries au sujet de tout et de rien. Le terme du loup revenait souvent, mais le loup commençait à s'habituer à ces bonnes blagues. Il se demandait bien ce que la menthe pouvait cacher sous son apparence de plante anodine. Tout en mangeant en silence, l'elfe-loup attendait patiemment la réponse de la demi-elfe. Son regard était posé sur elle.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mer 2 Mar - 22:17

Alanya s’était installée sur le lit pour manger son gâteau. Ilunos semblait préférer rester debout. À sa guise. Le silence s’installa un moment, avant qu’il n’aborde le sujet du confort. Alanya se mit à rire. Elle se releva et prenant un peu d’eau fraîche dans l’une des aiguières, elle en versa dans des verres qu’ils avaient apportés. Elle en prit une gorgée avant de répondre au loup.

– Servez-vous si vous en voulez! J’ai oublié d’apporter quelque chose à boire pour accompagner tout ça!

Elle reprit place sur le matelas.


– Pour répondre à votre interrogation, c’est plutôt raboteux. Mais impossible de dire si ce sont les draps ou le matelas! Il faudra que je pousse plus loin l’évaluation de la chose!

Elle reprit un peu de gâteau, écoutant l’elfe-loup parler des manières de leur hôte et des risques que cela représentait. Elle hocha la tête.

– J’avoue que vous avez trouvé un de ses points faibles. Heureusement, comme vous dites que vous êtes honnêtes. La fierté est une chose, mais lorsqu’elle est à un point si grand, elle peut se retourner contre soit, pour qui sait y faire…

Ils continuèrent de manger en silence pendant un moment et Alanya se perdit dans ses pensées avant qu’Ilunos ne l’en tire brusquement en lui posant une question sur la propriété de la menthe. Elle retint un sourire amusé et prit une autre bouchée de gâteau. Il voulait donc savoir quelle était cette autre propriété de la menthe. Il lui fit un discours sur l’importance pour le mentor de tout dire à son élève quand il lui enseignait.

– Vous marquez un point, lui concéda-t-elle. Autant tout vous dire sur le sujet.

Elle s’essuya la bouche du revers de la main et prit une gorgée avant de poursuivre.


– Comme je vous expliquais tout à l’heure, on utilise les feuilles et tiges de menthe, jamais la fleur, pour faire des infusions et autres concoctions pour soigner la fièvre et tout le tralala.

Elle leva la tête vers le loup.


– Mais les feuilles de celle-ci ont un autre usage, fort utile je dois l’admettre.

Un sourire en coin se dessina sur les lèvres.


– Et heureusement, nous n’aurons pas à en faire usage ici, du moins je l’espère. À moins que le propriétaire de cette auberge soit très peu réputer pour ses chambres.

Elle tournait autour du pot, faisant exprès d’attiser la curiosité de son apprentis. Enfin, elle lâcha le morceau.

– Les feuilles de menthes permettent de chasser les puces des paillasses et matelas! Voilà son autre grande utilité. Il y a des puces dans un matelas, vous mettez quelques feuilles par-ci, par-là et le tour est joué. L’odeur les chasse.

Elle s’appuya le dos au mur et s’amusa.


– Et comme je vous disais, heureusement que nous n’avons pas à l’utiliser ici ce soir.

Elle termina son gâteau et se releva, posant l’assiette vide sur la commode. Elle rattacha ses cheveux et s’essuya les mains sur sa jupe.

– Même si c’est votre anniversaire, que diriez-vous qu’on se remette à la tâche? Terminons cette pommade pour soigner les inflammations. Ensuite, vous choisirez si vous voulez une dernière leçon avant de dormir ou bien si vous en avez suffisamment pour la journée.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 3 Mar - 4:29

Ilunos était resté debout un moment pour se délier les jambes. Il posa la question du confort des lits à Alanya, qui se mit à rire devant cette interrogation. Elle quitta sa place pour servir des verres d'eau, puisqu'il n'y avait rien pour accompagner le gâteau. Le jeune homme alla quérir un verre, puis il décida de s'installer sur le lit qu'il occuperait. La jeune femme retrouva sa place sur son lit à elle.

En écoutant la réponse de celle-ci, il ne pouvait s'empêcher de remuer sur le matelas où il se trouvait. Il y avait en effet ce léger inconfort.

- Je dois admettre que maintenant que j'y suis... je partage cette même opinion... Commenta t-il.

Suite à sa question, le loup avait parlé des manières de l'aubergiste auprès de la demi-elfe. Elle avait bien compris qu'il ne cherchait pas à abuser du pauvre homme, mais que ce dernier risquait bien de perdre sa fierté face à un arnaqueur professionnel.

La gâteau était délicieux au point tel où ils se retrouvaient dans un moment de silence et de réflexions. Il avala quelques bouchées avant que son esprit ne revienne sur une question intrigante. Quelle était la propriété cachée de la menthe ? Ilunos servait un bon discours à Alanya sur cette cachoterie. Elle était amusée de l'entendre poser cette interrogation. Toutefois, il ne s'était pas arrêté là et il avait reproché doucement que le maître devait apprendre convenablement à son apprenti les rudiments du métier et ce peu importe les conditions.

– Vous marquez un point, lui concéda-t-elle. Autant tout vous dire sur le sujet.

L'elfe-loup souriait devant cet aveu de la demi-elfe. C'était une petite victoire en soi. Si elle avait voulu éviter le sujet, elle aurait dû éviter de lui ouvrir la porte sur ce dernier. Elle revint sur ses explications de la menthe, en précisant que les tiges et les feuilles entraient dans la préparation d'une infusion contre la fièvre. La fleur était exclue de ce remède. Il lui accordait toute son attention, ayant son regard rivé sur elle. Par moment, il prenait une bouchée de gâteau, mais il prenait soin d'arrêter à certains moments pour éviter les surprises inattendues.

Le sourire en coin de la jeune femme força un peu de méfiance à prendre place sur le visage du jeune homme. Il pouvait s'attendre à tout maintenant. Elle lui annonçait une bonne nouvelle toutefois, car ils n'auraient pas besoin d'utiliser les feuilles de menthe pour une autre raison. Elle le narguait avec ses explications en tournant autour du pot et Ilu' n'avait pu retenir un léger grognement. Sa curiosité avait été piqué et il tenait absolument à connaître ce secret.

Finalement, Alanya lâcha le morceau.

– Les feuilles de menthes permettent de chasser les puces des paillasses et matelas! Voilà son autre grande utilité. Il y a des puces dans un matelas, vous mettez quelques feuilles par-ci, par-là et le tour est joué. L’odeur les chasse.

Ilunos était perplexe devant cette explication. Il se demanda si elle ne se payait pas sa tête. Peut être était-ce une autre blague liée à son côté de loup. Après quelques instants, il avait fini par accepter la réponse, qui n'était pas une plaisanterie. Au fond, elle ne se serait pas donnée autant de mal pour le narguer de la sorte.

Le loup termina également sa part de gâteau au moment où la demi-elfe proposait de retourner à la leçon, malgré le jour spécial. Quittant sa place, il se leva.

- Ce serait une bonne idée de terminer la leçon. Il y aura toujours d'autres moments pour entamer une autre préparation, par exemple demain matin avant de prendre la route. Répondait-il.

L'elfe-loup déposa son assiette vide près sur le seul meuble disposé à recevoir un objet sur son toit: l'unique commode de la chambre. Au moins, la vaisselle ne trainerait pas sur le plancher de la chambre. Retournant vers les préparations, le loup avait un sourire amusé alors qu'il recueillait les feuilles de menthe, qu'il avait mis de côté pour éviter de préparer une quantité trop importante du remède contre la fièvre. Jetant un air amusé à la demi-elfe, il s'approcha des lits pour jeter quelques feuilles de menthe sur ces derniers. De retour auprès de son poste d'apprenti guérisseur, Ilunos observait la réaction d'Alanya. Elle semblait surprise de son geste.

- Il n'y a pas de mal à être préventif! Vous ne voudriez pas entendre un loup gémir toute la nuit parce qu'il se fait attaquer par des puces... et je ne crois que vous voudriez vous gratter toute la nuit à ses côtés. Expliqua t-il en se retenant de rire.

- Ce serait bien plus pire que la muselière, croyez-moi! Ajouta t-il avant d'éclater de rire. Il avait imaginé cette scène où ils se grattaient en raison des puces qui sommeillaient peut être sous les matelas de cette auberge. Au fond, Ilu' avait fait ce geste avec amusement, mais il y avait aussi le côté utile. La jeune femme lui avait dit à quoi servait les feuilles de menthe lorsqu'elle n'était pas utilisée pour l'infusion. Il appliquait ce qu'il avait appris.

Le loup savait bien de quoi il parlait lorsque les puces étaient dans les parages. Il était moins pénible d'entendre le loup hurler à la lune plutôt que de l'entendre gémir toute la nuit.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 3 Mar - 22:09

Vu l’insistance de son assistant, Alanya avait consentit à lui révéler l’un des usages de la menthe qu’elle avait tu. Elle vit tout de suite à son air qu’il croyait qu’elle se payait sa tête. Après tout, venir parler de puces dans cette situation était plutôt étrange, surtout en présence d’un elfe-loup. Elle aurait bien pu tout inventer dans le but de plaisanter. Pourtant, c’était la stricte vérité. La menthe permettait de chasser les infestations de puces des paillasses.


Elle lui mentionna ensuite qu’il était venu le temps de se remettre à l’ouvrage, lui offrant la possibilité de lui enseigner une autre concoction ensuite ou tout simplement de prendre un repos bien mérité. Le loup avait convenu que ce serait la dernière pour ce soir. Ils pourraient toujours reprendre les leçons à tête reposée.
– Vous avez raison. Avec du repos, on retient aussi plus facilement. Rien ne sert de forcer les choses.


Elle le vit revenir vers la table, prendre quelques feuilles de menthe et les jeter sur les lits. Elle s’en amusa. Visiblement ce n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd.
– Si vous voulez plus d’effet encore, chiffonnez-les dans vos mains avant de les mettre sur votre lit. L’odeur s’en verra augmenté.


Elle lui montra comment faire en reprenant les feuilles qu'il avait envoyées sur son lit et approcha les feuilles de son museau.


– Vous voyez?


Elle en disposa sur son lit et sous le matelas à son tour. Elle sourit et haussa les épaules.


– Puisque vous ne prenez pas de chance, je n’en prendrai pas non plus!


Elle continua la préparation de la pommade.


– J’avoue que je n’aimerais pas devoir vous traiter pour des puces avant que nous repartions pour la route. Et je préfère une nuit paisible.


Un pli barra toutefois son front, lorsqu’elle porta attention à ce qui se passait sur la table. Elle avait pourtant dit qu’ils n’avaient pas à faire d’infusions pour le moment. Pourtant, Ilunos semblait avoir pris cette initiative. Rien de trop grave au premier abord… Il aurait pu boire la concoction avant de dormir. La menthe ne servait pas seulement à abaisser la fièvre. Ses infusions permettaient d’apaiser. Cependant… même s’il avait compris que pour faire une infusion, il fallait les plantes et de l’eau, il avait oublié un détail. Alanya se racla la gorge.
– Je vois que vous avez voulu mettre en pratique la réalisation d’infusion de menthe et de bourrache… Je ne peux vous en vouloir d’avoir voulu essayer. Même si en temps normal on prépare cela seulement au besoin.
Elle le regarda.


– Ne vous en faîtes pas. Ce n’est pas un reproche. Seulement, je crois que vous avez oublié un détail…


Elle pointa les feuilles flottant dans l’eau.


– Vous auriez eu plus de succès en versant de l’eau bouillante sur vos feuilles. Au lieu de les mettre dans de l’eau froide.


Elle donna une petite tape amicale dans le dos du loup.


– Allez! Ne vous en faîtes pas, je vous dis. Nous n’avons qu’à sortir ces feuilles, les éponger et les laisser sécher cette nuit. Elles pourront toujours vous servir.


Elle tourna le tout à la plaisanterie.


– Mais si vous craignez vraiment de ne pouvoir dormir dû à une infestation de puces, je peux toujours retourner en bas pour demander une tasse d’eau bouillante et vous vous ferez une infusion de menthe! Elle ne sert pas qu’à soulager la fièvre. Elle permet aussi la détente. Vous dormirez comme un bébé… enfin comme un louveteau!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Lun 7 Mar - 21:26

Avec la nouvelle information sur la menthe, Ilunos avait vu sa curiosité satisfaite de la dernière propriété de la plante. Il avait cru à une blague de la part d'Alanya, mais elle était demeurée sérieuse devant cette explication. Suite à la révélation, il était maintenant temps de se remettre au travail. L'elfe-loup avait donné son accord pour reprendre la leçon. Il déposa son assiette vide sur la commode, puis il était revenu auprès de l'espace de travail.

Par amusement, il avait pris des feuilles de menthe et il s'était approché des lits pour les couvrir avec ces dernières. Il n'avait pas raté la réaction de son mentor face à son geste. Elle était plutôt amusée de constater que l'information n'était pas tombée dans l'oreille d'un sourd. La demi-elfe prenait la parole pour lui dire comment il pouvait amplifier l'effet de la menthe contre les puces de paillasse. Avec une démonstration, elle reprit quelques feuilles, qu'il avait lancées plus tôt sur les lits, afin de les chiffonner. Elle lui fit sentir la différence et le loup était bien d'accord. L'odeur était bien plus puissante, mais il retint une pensée qui le faisait sourire.

- Oui, l'odeur est bien plus forte. Répondit-il à sa question.

Alanya ne voulait pas prendre le risque de trouver des puces sous le matelas. Ilunos la regardait remettre des bouts de feuilles de menthe chiffonnées. De retour à la leçon, il se demanda pourquoi elle s'était arrêtée en regardant la table. Avait-il fait quelque chose de mal ? En l'absence de la guérisseuse, l'apprenti avait tenté de préparer des infusions pour combattre la fièvre.

Lorsqu'elle se racla la gorge, Ilu' s'attendait à tout. Il souriait devant sa remarque sur l'application des notions apprises. Toutefois, il leva les sourcils à l'annonce du détail manquant. Alanya regardait Ilunos, qui la regardait en retour avec une lueur de curiosité au fond des yeux. Elle pointa alors les feuilles qui flottaient dans l'eau et les explications suivirent quelques secondes plus tard. Devant cette bévue, il se tapa le front avec la paume de sa main.

- Suis-je bête! Ça explique pourquoi il n'y avait pas cette odeur agréable... Soupira t-il.

La demi-elfe donna une tape amicale dans le dos de l'elfe-loup, qui avait son regard fixé sur les feuilles flottants dans l'eau. Il la regarda et elle le rassura que sa tentative n'avait pas appauvri ses réserves de plantes. Il pourrait les réutiliser plus tard, lorsque l'eau serait chassée. La mauvaise expérience tourna à la plaisanterie et un sourire en coin fit son apparition sur le visage de jeune homme.

- À vous entendre, j'oserais croire que vous voudriez m'adopter en tant que loup... et non comme un apprenti guérisseur, malgré ma vocation principale. Aurais-je finis par vous soudoyer avec mes yeux suppliants ? Demanda t-il en adressant ce doux regard, tout en chassant son sourire amusé.

Après ce dernier moment de distraction, ils s'étaient remis à la dernière leçon de la soirée. Ilunos était attentif aux explications d'Alanya sur les différents procédés pour la confection des divers remèdes. Cette fois, il ne mettait pas en pratique ses nouvelles connaissances sauf sous l'accord de son mentor. Lorsque la leçon fut terminée, ils ramassèrent les plantes, les flacons et les outils utilisés pour cet apprentissage. Il se faisait tard et l'elfe-loup gagna son lit, comme promis auprès de la demi-elfe. La situation était pour le moins étrange, mais il saurait s'y faire. Après le voeu de bonne nuit, il s'endormit paisiblement avec l'idée qu'aucune puce ne les réveillerait cette nuit là.

Au matin du 16ième jour, Ilunos avait réveillé Alanya. La route était encore longue. Il avait ramassé son paquetage pour attendre sa compagne de route, en lui laissant la chambre afin qu'elle puisse se changer sans aucune gêne. L'elfe-loup allait passer une journée de plus avec les mêmes habits, mais il n'en était pas incommodé bien qu'il aurait aimé prendre le temps d'enfiler quelque chose d'autre. C'était une idée qu'il se garda de faire pour l'instant. La guérisseuse vint le rejoindre pour le repas du matin où ils parlaient de tout et de rien, lorsque le silence ne régnait pas en maître.

Fin prêt, les voyageurs reprenaient la route en direction d'Olinal. La température était agréable pour marcher à une bonne vitesse dans les jours suivants. L'elfe-loup était bien heureux de faire tout ce chemin en compagnie de la demi-elfe. Il était facile de plaisanter en sa compagnie, ce qui faisait passer le temps bien plus vite.

Date :  19ième jour de la saison de Sahmyra.

Au matin du 19ième jour, Ilunos avait écouté les indications d'Alanya pour atteindre sa maison. Ils n'étaient plus très loin de leur destination finale, mais la distance demeurait toujours aussi grande. Après le déjeuner, ils s'étaient remis en chemin une fois de plus. Les jours précédents s'étaient passés sans encombre et il était souhaitable que la fin du voyage se termine sur une bonne note.

L'heure du midi approchait lentement. Ilunos marchait toujours aux côtés d'Alanya.

- Nous arriverons à votre maison d'ici ce soir, si je ne m'abuse. Olinal n'est plus très loin d'ici maintenant.

Alors qu'il s'apprêtait à amorcer un nouveau sujet de discussion, l'elfe-loup arrêta le pas. Quelque chose avait attiré son attention. Un bruit était parvenu à ses oreilles. Une odeur s'en suivait bien rapidement. Une odeur bien désagréable. La mort voyageait à quelques distances d'eux et il n'aimait pas ce qu'il entendait.

- Quelqu'un vient... Murmura t-il à sa compagne de route.

Ils se trouvaient dans un endroit ouvert, mais les monticules de neige réduisait la visibilité de ce qui pouvait se cacher de l'autre côté du chemin. Il n'y avait pas beaucoup d'endroit où se cacher. Ils devaient sortir de la route et le loup bifurqua vers le côté du chemin.

- Il faut se cacher avant qu'ils ne passent... Chuchotta t-il.

- Couchez-vous par terre.

Elle semblait le regarder avec un air interrogateur. Ce n'était pas le moment de poser des questions. Ilunos poussa Alanya dans la neige avant de se départir de son sac qui s'enfonça un peu plus loin dans la neige. Tirant sur sa grande cape blanche, il se coucha par dessus la jeune femme. Elle n'apprécierait peut être pas d'être couchée dans la neige froide, mais il n'avait que l'intention de la protéger de la menace imminente.

À quelques mètres de là, un groupe d'homme passait. En prêtant une attention à leur conversation, il n'était pas étonnant de connaître leurs intentions malsaines envers les hybrides ou les êtres impurs comme ils semblaient le dire. Ilunos ignorait combien ils étaient, mais le nombre était bien au delà de 10 personnes. Il tentait de rester immobile, bien qu'il essayât d'éviter un inconfort pour Alanya sous lui. Pour empirer les choses, les hommes semblaient arrêter pas très loin d'eux. L'elfe-loup s'assurait de tenir la pose pour maintenir le camouflage. Il pouvait être fier de porter les bons habits, mais il se sentait mal pour la demi-elfe qui n'était sûrement pas préparée à cette situation urgente.

Après ce qui sembla être une éternité, le groupe de Gardiens avait repris la route. La voie était libre et Ilunos se releva en faisant attention à Alanya. Il l'aida à se relever.

- Pardonnez-moi d'avoir été brusque, mais je crois que vous comprenez le comment du pourquoi maintenant. J'espère que je ne vous ai pas fait de mal. Disait-il d'un ton désolé en baissant le regard.

Il était bien désolé de faire vivre cette expérience à sa compagne de route. Toutefois, il savait qu'elle était hybride tout comme lui. Ils n'étaient pas en position de faire face à autant de Gardiens en même temps et heureusement ils avaient pu se cacher parmi les monticules de neige sur le côté de la route. Le chasseur laissa le temps à la guérisseuse de reprendre ses esprits alors qu'il récupérait son sac, enfoncé sous la couche blanche.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mar 8 Mar - 4:40

Suite à la leçon et avoir tout rangé, Alanya avait gagné son lit de son côté, se glissant sous les couvertures, tout habillée. La nuit à la chaleur et sans puce avait été des plus appréciées. Elle avait fait une brève toilette au matin après le réveil, avant de rejoindre le loup pour le déjeuner. Ils avaient ensuite repris la route. Rien de particulier ne s’était produit lors des trois journées suivantes. Ils s’arrêtaient pour manger ou dormir et discutaient de tout et de rien. Il la questionnait parfois sur des plantes et elle lui répondait, donnant quelques leçons éclair par-ci par-là.

Au matin du 19e jour, la fin du voyage tirait à sa fin, du moins pour Alanya, dont la maison ne se trouvait plus qu’à une journée de route. Le soir venu, si les dieux le voulaient, elle serait chez elle.

– Oui, en effet, nous approchons. Ce soir, nous serons sous mon toit. Vous pourrez manger un bon repas et dormir au chaud dans la chambre d’invités. Et je vous promets, pas de puces ! lâcha-t-elle amusée.

Elle le regarda.


– Vous pourrez même prendre une journée de plus de repos si vous voulez, avant de poursuivre votre route jusqu’à Olinial. Vous n’êtes pas à un jour près. Un peu de repos après toute cette route…

Elle fut interrompue par Ilunos qui s’était soudainement arrêté. Sachant que son ouïe et son odorat étaient plus fins que les siens, elle s’en remit à lui. Avant qu’il lui annonce par contre que quelqu’un venait, elle avait remarqué au loin une masse se dirigeant vers eux. Lorsqu’il parla, elle ne put retenir un frisson désagréable. Il avait précisé qu’ils devaient quitter la route et vite. Elle ne posa aucune question et le suivit sans protester. Elle n’avait aucune envie de tomber sur ce groupe de voyageurs.

Il lui ordonna de se coucher par terre ensuite. Elle ignorait quelle expression il avait bien pu lire sur son visage, car avant qu’elle ait pu s’exécuter, il la plaqua au sol. Elle se retrouva étendue sur le ventre, le poids de l’elfe-loup par-dessus elle. Heureusement, elle avait son foulard couvrant une partie de sa figure, sinon, elle aurait eu de la neige dans la bouche. Sa cape avait certaines propriétés pour la garder au chaud, mais plaquée ainsi sur la neige, elle sentait le froid s’infiltrer dans celle-ci. Elle se retint de marmonner les jurons qui lui passaient par la tête, se contentant de grelotter en silence.

Après quelques noms d’oiseaux peu flatteurs pour celui qui l’avait plaqué au sol, elle passa mentalement sur le compte des hommes qui prenaient tous leurs temps pour s’éloigner d’eux. Elle n’avait pas que cela à faire de se retrouver coincé sous un loup, couchée dans la neige. Ça n’avait rien de plaisant. En plus, elle n’avait aucun moyen ainsi de sortir sa dague en cas de besoin.

Au bout de ce qui lui sembla une éternité, ils s’éloignèrent enfin et Ilunos s’enleva de sur son dos. Elle ne perdit pas une seconde pour se remettre sur pieds et dégager la neige qu’elle avait sur ses vêtements et sur le foulard dans sa figure.

– Nom de nom ! Avez-vous un lien de parenté avec Krenos ? marmonna-t-elle. Je vais croire que c’est l’apanage des hommes avec des prénoms se terminant en « Os » de plaquer les femmes ainsi sur le sol !

Elle secoua sa cape.


– Avec tout ça, je serai bonne pour tester mes propres potions contre les coups de froid.

Elle soupira et releva les yeux vers le loup qui venait de lui offrir ses excuses.


– C’est bon, je comprends vos raisons. Vous n’avez pas besoin de vous excuser… Mais la prochaine, fois éviter de me plaquer face première dans la neige. Un simple « À terre ! » suffira à me faire bouger.

Elle s’étira.



– Bon, remettons-nous en route, avant que je gèle encore plus sur place !

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Sam 12 Mar - 5:42

Avec l'approche des Gardiens, Ilunos avait été contraint de pousser Alanya dans la neige. Il lui avait dit de se coucher dans la neige, mais le temps filait trop vite pour lui accorder l'espace d'un doute. Elle se trouvait face contre la neige et il était couché sur son dos. L'elfe-loup pouvait sentir les frissons de la demi-elfe et il était bien désolé de la situation. C'était une situation loin d'être agréable après un plaquage comme elle avait subi. Le groupe d'hommes avaient pris tout leur temps avant de libérer la voie.

Le chasseur se releva, mais il offrait son aide à la guérisseuse qui n'avait pas perdu de temps à se remettre sur pied. La neige collait au foulard et à la cape de celle-ci, mais elle la chassa rapidement. Ilu' présenta ses excuses auprès de la jeune femme, bien qu'elle exprimait son mécontentement suite à cette situation pour le moins désagréable. Entre temps, il alla récupérer son sac, qui s'était enfoncé dans un tas de neige un peu plus loin. Il avait bien entendu les paroles de celle-ci, lorsqu'elle parla d'un certains Krenos et de cette manie des gens avec des noms en « Os» de plaquer les gens. L'idée était farfelue en soi, mais il s'agissait plutôt d'une coïncidence circonstancielle dans le cas présent.

De retour auprès d'Alanya, Ilunos fut soulagé de savoir qu'elle ne lui reprochait pas son geste. Elle comprenait son intention au fond, mais elle préférait qu'il la prévienne à la prochaine occasion. Elle lui indiquait qu'un simple « À terre » suffirait. À la proposition de reprendre la route, il se contenta de hocher la tête.

De retour sur la route, ils marchaient d'un bon rythme. L'elfe-loup n'osait pas parler à sa compagne de route. Le silence posait un malaise sur ses épaules, devant sa dernière bévue auprès de la demi-elfe. Malgré l'intention protectrice de son action, il l'avait poussé dans la neige alors qu'elle avait tout le temps d'agir. Il réfléchissait à la manière dont il pouvait améliorer une situation pareille, en rejouant la scène dans sa tête. Dans le meilleur des scénarios, il aurait été couché par terre en ayant la jeune femme sur lui. Cette situation aurait été la meilleure, puisque Ilu' n'aurait pas eu froid comme elle.

Quittant ses songes, Ilunos jetait un oeil du côté d'Alanya. Elle grelottait terriblement à ses yeux et il n'aimait pas la voir dans cet état par sa faute. Il s'arrêta un instant pour fouiller dans son sac de voyage, duquel il extirpa une cape chaude et épaisse - en raison de sa fabrication d'origine animale. Son sac à nouveau sur son dos, il rattrapa aisément sa compagne de route. L'elfe-loup passa la cape sur les épaules de celle-ci, sans son consentement.

- Tenez, vous aurez bien moins froid avec ça. Je déteste vous vois grelotter par ma faute... Exprima t-il d'un ton désolé.

Le loup reprenait sa place aux côtés de la demi-elfe. Il ne disait rien, laissant le vent murmurer ses paroles vides ou même la jeune femme parler si elle en avait l'envie. D'un côté, ce silence lui permettait d'écouter tout ce qui se passait autour d'eux. Si sa compagne de route était en train de parler, il lui prêtait une oreille attentive toutefois. Ses sens analysaient tour à tour ce qui les entourait, passant de l'information visuelle à auditive, sans oublier le facteur olfactif.

Ils arrivèrent à un point qui était une intersection routière. Tous les chemins menaient au même endroit, au fond, mais cette route se divisait en un chemin principal et un chemin secondaire. Dans les circonstances actuelles, emprunter la route du boisé était le parcours le plus court afin d'atteindre la demeure de la guérisseuse sans grand délai. Ils se consultèrent pendant un moment pour convenir de la voie à suivre. Dans tous les cas, le boisé semblait être une meilleure option que le chemin ouvert. Dans un accord commun, Ilunos marchait avec Alanya en direction des arbres où le chemin serpentait au delà de ce petit sanctuaire naturel.  

L'elfe-loup trouva le don de la parole après ces longues minutes de silence. Il était intrigué par ce nom qu'elle avait prononcé plus tôt. Elle avait par ailleurs associé les noms terminant en « Os » comme des gens qui plaquaient autrui au sol pour une raison quelconque.

- Si ce n'est pas indiscret de poser cette question, j'aimerais savoir qui est ce Krenos. Est-ce un de vos amis par hasard ? Prit-il le risque de demander. Il posa son regard sur la demi-elfe, laissant entrevoir une lueur de curiosité dans ses yeux.

Il n'était pas utile de justifier sa raison de l'avoir plaqué plus tôt. Ilu' savait qu'il n'avait pas agi convenablement auprès de la guérisseuse, qui lui en voulait peut être encore au fond d'elle-même. Toutefois, il sentait une exagération de la part de la jeune femme à l'idée de mettre tous les noms se terminant en « os » dans le même bateau. Ce Krenos avait peut être donné une mauvaise expérience à Alanya, mais c'était une histoire à laquelle Ilunos n'attachait aucune importance particulière. Il s'agissait là d'un secret, secret qui était entre les mains de sa compagne de route. Si elle désirait parler de ses aventures, elle avait la liberté de le faire. Le loup n'était pas du genre à répéter les confidences des personnes qui s'en remettaient à ses oreilles.

Au bout d'un moment, le chasseur entendait du bruit autour d'eux. Plaçant son bras devant la demi-elfe, il l'invitait à s'arrêter pour écouter les sons ambiants. Il avait la désagréable sensation d'être observé et elle devait probablement ressentir cette impression également. Aux aguets, son regard cherchait la source de ce malaise, mais il n'y avait rien à voir autour d'eux. Seulement des arbres et de la neige s'offraient à leurs yeux. Quelque chose était tapis dans l'ombre. Ilu' pouvait sentir cette menace. Il pouvait l'entendre, mais où était cet être qui les désarmait de sa présence invisible.

- Nous ne sommes pas seuls... Murmura t-il à l'intention d'Alanya.

Ilunos prenait son arc en main, quitte à être vulnérable pendant un moment. En poussant son analyse plus loin, il percevait l'odeur de cet être menaçant. Il pouvait reconnaître cette odeur parmi des centaines. Cet inconnu était plutôt familier face au jeune homme. Tournant la tête vers la guérisseuse, le chasseur s'assura qu'elle était disposée à se défendre au besoin.

- Soyez sur vos gardes. Continuons d'avancer avec prudence.

L'elfe-loup se tenait plus près de la demi-elfe. Elle n'était pas la cible principale, mais elle l'ignorait. Toutefois, elle pouvait être utilisée pour appâter le loup dans une manœuvre dangereuse pour sa propre vie. Qui était ce chasseur de loup ? Il s'agissait d'un dragon ayant des idéaux semblables au loup, mais où la méthode divergeait complètement.

Le dragon décida de révéler sa présence en tirant un carreau d'arbalète en direction d'Alanya. Ce tir n'était pas passé inaperçu dans le champ de vision d'Ilunos, qui attira la jeune femme contre lui, évitant ainsi qu'elle ne reçoive le carreau de plein fouet. Il avait préssenti ce tir par les bruits de manipulation de l'arbalète. Le projectile trouva simplement un arbre en guise de cible. Les deux chasseurs se lançaient des regards.

- Tu tiens plus à la vie d'une femme qu'à celle d'un arbre maintenant ?

- Et toi, tu n'as pas eu ton compte à notre dernière rencontre ? Je constate que tu as la langue toujours aussi fourchue qu'une vipère de bas rang!

Visiblement, il y avait une tension entre les deux hommes. Ilunos avait simplement tiré Alanya vers lui, pour lui éviter de recevoir un projectile mortel. Elle n'aurait peut être pas eu le temps d'esquiver normalement. Elle était libre de ses mouvements à présent, mais il lui adressa quelques paroles sans la regarder.

- Cachez-vous derrière les arbres... Murmura t-il à l'intention de la jeune femme.

L'elfe-loup se débarrassa rapidement de son sac, pendant que le dragon armait à nouveau son arbalète. Les rivaux étaient armés et le combat s'amorça par un premier échange de tir. Ces premiers tirs n'avaient rien de précis, puisque les deux hommes se déplaçaient rapidement pour éviter d'être touché aisément. Ilu' redoutait chaque tir, car il se doutait que son adversaire tirerait à l'occasion du côté de la demi-elfe pour le forcer à sortir de sa cachette. Elle était capable de se défendre, mais il espérait bien qu'elle ne subirait pas de mal devant cette situation épineuse.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mar 15 Mar - 2:14

Alanya comprenait que le loup avait agi avec diligence en apercevant les gardiens des origines sur la route plus loin. Néanmoins, se retrouver ainsi plaquée dans la neige n’avait rien eu d’agréable. Elle n’avait pu retenir un commentaire, lorsqu’elle s’était remise sur pieds et débarrassée de la neige collant à ses vêtements. Elle avait même comparé Ilunos à Krenos qu’elle avait rencontré dans la forêt d’Elbereth. Ses joues rosirent en repensant à ce qui s’en était suivi. Heureusement qu’elle portait son foulard et ainsi dissimuler ses réactions.


Elle avait accepté les excuses d’Ilunos et tâché de calmer ses humeurs en lui disant qu’elle comprenait ses raisons, même si elle préférait qu’il emploie une autre tactique à l’avenir. Ils avaient récupéré leurs effets qui s’étaient enfoncés dans la neige, puis s’assurant que la voie était libre, ils avaient repris la route.


Le silence s’était installé, Alanya tentait de se réchauffer et chasser l’impression de froid qui s’était glissé jusque dans ses os. Ce n’était pas temps le plaquage qui était en cause, que le fait qu’elle avait été étendue dans la neige, sans pouvoir bouger pendant un moment. Elle grelottait tant que ses dents claquaient comme des castagnettes. Ilunos qui s’en aperçut cessa d’avancer au bout d’un moment pour sortir une cape de son sac et en recouvrir Alanya. Elle apprécia le geste et resserra les pans sur elle.


– Merci. Cessé de vous excuser. Je vous ai déjà dit que je comprenais vos raisons. Vous n’y êtes pour rien si nous avons croisé ces voyageurs…


Une fois à la maison, elle se prendrait une bonne rasade de fortifiant et de bouillon de poulet. Elle soignerait ce coup de froid. Se remettant en marche au côté d’Ilunos, le silence les enveloppa à nouveau. La journée était calme, pas de neige, pas de vent. Heureusement pour elle d’ailleurs, quoiqu’avec la cape prêtée par le loup, le vent n’aurait pas passé au travers de ses vêtements. Ils arrivèrent à une intersection et après délibération décidèrent du chemin à emprunter. Une petite route bordée par un boisé, sur laquelle ils s’engagèrent. Ce fut au bout d’un moment que le loup décida à reprendre a parole, sortant Alanya de ses pensées.


– Si ce n’est pas indiscret de poser cette question, j’aimerais savoir qui est ce Krenos. Est-ce un de vos amis par hasard ?


Elle réalisa qu’elle avait mentionné ce nom plus tôt, dans l’une de ses remontrances contre le loup plaqueur. Un léger sourire s’étira sur ses lèvres. Elle aurait dû prévoir qu’elle piquerait sa curiosité.


– Oui, c’est une de mes connaissances. Un soldat de mon ordre. Que j’ai rencontré lors d’un de mes voyages à la forêt d’Elbereth. En plus d’avoir un prénom se terminant comme le vôtre, il m’a aussi plaqué au sol à quelques occasions…


Elle se garda de dire dans quel genre de situation par contre.



– J’avais eu mal à partir avec un de ces gardiens. Il m’a sorti de ce mauvais pas, se contenta-t-elle d’expliquer.

Un léger soupir s’échappa de ses lèvres.



– Je ne l’ai pas revu depuis un moment…



Son esprit l’emporta vers des contrées lointaines, vers ce soldat avec qui elle avait tant partagé. Que faisait-il en ce moment ? Elle espérait qu’il ne s’était pas mis les pieds dans les plats ou en difficulté quelque part. Elle se demanda aussi si les dieux allaient lui permettre de le revoir un jour. Le loup la sortit de ses pensées en tendant un bras brusquement devant elle. Elle préférait cela à un plaquage. Prêtant attention à ce qui les entourait de nouveau, elle eut l’impression que quelque chose tapi dans les bois les observaient. Une impression des plus désagréable, car en ces circonstances, elle était persuadée qu’il ne s’agissait pas d’une bête. Elle porta instinctivement la main à sa dague sous ses capes, guettant autour d’elle. Ilunos lui confirma qu’ils n’étaient pas seuls et lui recommanda d’être sur ses gardes. Elle se contenta d’un petit hochement sec de la tête, ses yeux continuant d’être à l’affût de ce danger potentiel.


En silence, ils reprirent la route, plus prudents que jamais. Une conversation avec Krenos lui revint alors en mémoire. Quelle ironie ! songea-t-elle tout en demeurant sur ses gardes. Ne lui avait-elle pas dit qu’un chemin semblant paisible ne l’était pas toujours et qu’il fallait être prudent en tout temps ? Peu importe la voie empruntée. Elle resserra la poigne sur sa lame, prête à toute éventualité.


Malheureusement, une dague n’avait guère d’utilité face à ce qui suivit. Alors qu’ils avançaient, un carreau d’arbalète fonça sur elle. N’eût été la rapidité du loup qui l’écarta prestement, elle se serait enfoncée dans sa chair. Le cœur débattant, Alanya préféra ne pas songer à quel endroit elle aurait reçu cette flèche. Elle devait se ressaisir, plus tard, elle pourrait s’effondrer si l’envie lui en prenait, mais pas maintenant.


L’assaillant se dévoila enfin, apostrophant l’elfe-loup. Visiblement, les deux se connaissaient et n’en étaient pas à leurs premiers affrontements. Ils échangèrent quelques paroles qui sonnèrent plutôt acerbes aux oreilles d’Alanya. Lorsque le loup lui conseilla de se mettre à l’abri, elle ne posa pas de question et s’empressa d’obéir. Elle s’écarta de la route et trouva refuge plus loin derrière des arbres, sa dague bien en main. Elle espérait qu’Ilunos jouerait de prudence. Elle se délesta de son sac et de la seconde cape pour ne pas s’empêtrer dans ses mouvements en cas de besoin. Aux aguets, l’arme au poing, elle guetta la suite des événements.


– Prenez garde Ilunos! souffla-t-elle.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mar 29 Mar - 18:13

Après l'épisode du plaquage au sol, face au passage des Gardiens, Ilunos s'était abstenu de dire ou de faire quelque chose. Il avait présenté des excuses à Alanya pour la situation des plus désagréables. Elle le rassura rapidement, car elle comprenait ses intentions derrière son geste. Toutefois, elle l'avisa d'utiliser une autre méthode pour une prochaine occasion.

Ils avaient repris la route dans le silence des vents d'hiver. La route était déserte à l'exception du groupe d'hommes aperçu plus tôt. La température empêchait peut être quelques braves voyageurs d'affronter l'humeur plus clémente de Sahmyra en ce jour. L'absence de mots n'était pas volontaire de la part de l'elfe-loup. Malgré l'acceptation des excuses de la demi-elfe, il avait des remords suite à son geste. À présent, elle grelottait de froid et il décida de lui passer une cape chaude et épaisse sur les épaules de la jeune femme. Ce geste ne réparait pas les pots cassés, mais elle lui témoignait ses remerciements pour sa bonne action. À ses remerciements, elle avait ajouté une invitation à chasser son sentiment de culpabilité. Dans un geste silencieux, il sembla accepter l'idée d'oublier cet incident.

Leurs pas les amenèrent à une intersection, où ils firent halte pour délibérer de la voie à suivre. Ensemble, ils optèrent pour suivre le chemin à travers le petit boisé. Le loup rompit le silence après un long moment. Sa curiosité avait été piqué plus tôt lorsque la guérisseuse avait parlé d'un certains Krenos, coupable d'avoir plaqué celle-ci dans un autre lieu. Ilunos fut satisfait de la réponse d'Alanya. Krenos était donc un ami d'Alanya, qui avait tiré celle-ci d'un mauvais pas face à un Gardien. Bien qu'il ne connût pas l'homme, l'elfe-loup était bien reconnaissant envers ce dernier d'avoir sauvé la peau de la jeune femme face à un membre de cet ordre de puriste. Par ailleurs, les guérisseurs étaient peu nombreux, alors sauver la vie de ces gens comptaient beaucoup.

Ilu' ne poussa pas son interrogatoire plus loin. Si sa compagne de route voulait s'étendre sur le sujet de ses aventures, elle en parlerait de son plein gré. Néanmoins, le mystère des plaquages trottait toujours dans la tête du loup. Sa réflexion était interrompue par une désagréable sensation. Ilunos explorait les alentours avec ses sens avant de confirmer une présence menaçante à Alanya. Avec prudence, ils s'avançaient toujours sur le sentier. Il y avait une tension insoutenable dans l'air, mais le chasseur était prêt à réagir avec son arc en main.

Toujours aux aguets, l'elfe-loup sauva la demi-elfe d'un tir d'arbalète mortel. L'assaillant révéla sa présence en adressant un discours bien tranchant au loup, qui répliqua au dragon sur le même ton. Un combat allait s'engager et Ilu' murmura à la jeune femme de trouver un abri derrière les arbres. Libéré de son fardeau, les premiers projectiles fendaient l'air des deux côtés du front.

À tour de rôle, les deux combattants décochaient un tir à la suite de leur rival respectif. Heureusement, les arbres bloquaient la plupart des flèches et des carreaux.

- Tu peux te cacher sac à puce, mais tu devras bien sortir tôt ou tard!

Ilunos avait bien entendu les paroles de Charkold, son opposant du jour. Sans bouger d'un iota, l'elfe-loup entendait le dragon se déplacer vers un autre point. Profitant du l'opportunité, il décocha une flèche vers le dragon qui évita facilement ce tir raté de la part de son adversaire. Le dragon s'en était tiré et il profitait de sa nouvelle position pour décocher un nouveau tir vers la guérisseuse, qui était dans son champ de vision à présent.

- Alanya! Interpella le loup.

Malgré son avertissement, la chance semblait sourire à la jeune femme. Le carreau était passé à un cheveu de l'atteindre sérieusement, mais le projectible avait poursuivi son chemin. L'elfe-loup lança une nouvelle offensive vers son rival pour le forcer à se mettre à couvert. Avec ce temps gagné, la guérisseuse pouvait retrouver une sécurité temporaire derrière les grands arbres de ce boisé.

- Ah, c'est là que tu te cachais porteur de puces! J'espère que tu es aussi bon pour attraper mes jolis bâtons! Lança t-il à l'intention d'Ilunos, maintenant à découvert.

Le carreau quitta rapidement son lit au sein de l'arbalète avant de frôler le bras gauche d'Ilunos. Le projectile avait lacéré la peau sur son avant-bras gauche sur toute sa longueur. Pris par la douleur soudaine, l'elfe-loup grimaça avant de se ressaisir rapidement en abandonnant son arc au sol. Le loup était désarmé, mais il ne pouvait pas prendre le risque de récupérer son arme à l'instant actuel. Pendant le réarmement de l'arbalète de Charkold, Ilu' fonça vers son sac pour le trainer maladroitement vers la cachette de la demi-elfe. Aux aguets, il lâcha son fardeau afin d'éviter un nouveau tir du dragon. Cette fois, le carreau rata sa cible, qui esquiva rapidement. Ilunos quitta pour une nième fois le couvert des troncs d'arbre pour ramener son sac auprès d'Alanya. Son sang commençait à couvrir lentement son bras, mais il faisait tout pour combattre la douleur.

- Qu'est-ce qui se passe ? Tu vas demander de l'aide pour ramasser tes os brisés ? Ricana le dragon en cherchant à provoquer une nouvelle sortie de son adversaire.

- Ne cherche pas les crocs ou tu les trouveras dans ta chair de vieux lézard! Répliqua le loup à la provocation de son assaillant, qui décocha un tir sur l'arbre derrière lequel les deux compagnons de route étaient cachés.

Ilunos leva son regard sur Alanya, qui n'était pas blessée heureusement. Il était bien rassuré, mais il était désolé de l'impliquer involontairement dans cet affrontement qui ne la concernait pas.

- Je vous présenterai des excuses plus tard... mais pour l'instant, j'ai besoin de votre aide. Disait-il en fouillant rapidement dans son sac pour prendre un bout de cuir, de la corde et un couteau.

Il y avait un moment d'accalmie et l'elfe-loup en profitait pour improviser un bandage rapide sur son avant-bras gauche. Le dragon devait faire le compte de ses munitions, tout en faisant le point sur la situation actuelle.

- Fouillez dans mon sac. Vous y trouverez plusieurs flacons. Expliqua t-il en travaillant rapidement pour fixer le cuir sur son bras. Lorsqu'il fut satisfait de son bandage improvisé, le loup extirpa quelques flèches normales de son carquois.

- Je veux que vous fixiez quelques flacons à la pointe de ces flèches. Brisez la pointe s'il le faut, mais j'ai besoin de ces modifications aussi vite que vous pourrez le faire. Je vous achèterai le plus de temps possible. Adressa t-il avec précision à la jeune femme. À ses yeux, elle arriverait à réaliser sa demande puisque la tâche n'avait aucune grande difficulté à surmonter.

Il lui faisait amplement confiance pour réaliser cette modification à ses flèches normales, bien qu'il avait une lueur d'inquiétude dans le regard. Le loup craignait pour la sécurité de la demi-elfe, mais il ferait le nécessaire pour éviter qu'elle soit une victime innocente de ce conflit personnel opposant le loup et le dragon. Si Alanya parvenait à compléter cette modification, Ilunos pourrait utiliser l'une de ses flèches spéciales pour cette altercation toute désignée. Encore une fois, les explications viendraient plus tard.

- Allez, cesse de flirter. Bientôt, tu pourras flirter avec les morts... Lança Charkold en décochant un tir.

Le carreau arrêta sa course à quelques pas des deux voyageurs, qui ne risquaient rien à moins de quitter l'arbre qui les dissimulait. Ilunos adressa un dernier regard à Alanya, perdant tout sourire sur son visage. Il adoptait un air plus froid, plus distant pour confronter son adversaire plus loin. L'elfe-loup s'éloigna de la jeune femme, retournant en direction de son arc abandonné afin de le récupérer.

À découvert, le loup redevenait la cible du dragon, mais le loup comptait bien retenir l'attention de son rival en diminuant la distance entre les deux chasseurs. Les tirs reprirent de plus bel. Ilu' avait ralenti considérablement sa cadence de tir, conservant ses forces pour un moment qui demeurait incertains. Son avant-bras gauche le faisait souffrir, ce qui ne le laissait pas indifférent lorsqu'il tentait une nouvelle offensive. Le mal était mineur en soi, mais la sensation était nuisible à long terme.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Mer 13 Avr - 0:45

Alanya avait gagné le couvert des arbres, comme lui avait suggéré Ilunos. D’ailleurs, il n’aurait pas eu à insister trop. Elle avait un instinct de survie très développé et risquer de se faire tuer sur la route était le genre de chose qui l’éveillait sans peine. Dague à la main, elle s’appuyait derrière l’arbre et jetait de brefs regards vers les deux combattants. Ils échangeaient les tirs de flèches avec une telle rapidité que ça en était incroyable.

Une nouvelle vague d’insultes. Puis l’instinct d’Alanya lui sauva la mise une fois de plus. Se penchant prestement, un carreau d’arbalète passa juste à quelques centimètres au-dessus de la tête ensuite au même moment où le loup tentait de la prévenir. Elle n’attendit pas que leur assaillant réessaye. Elle se leva et fila le plus rapidement possible vers un autre lieu pour se mettre en sécurité. Pour une fois, elle regrettait de ne pas avoir appris mieux que cela le tir à l’arc. Une dague dans ce genre de situation ne lui était pas d’un grand secours.

Quelques instants plus tard, après une nouvelle vague d’insultes et d’échanges des flèches, Ilunos fut à ses côtés. Elle remarqua sa blessure, mais l’heure n’était pas à l’interroger et le soigner. Elle le lisait sur son visage. Il fallait d’abord de débarrasser de la menace. Sinon, guérisseuse ou pas, ni lui ni elle n’auraient besoin de soins. Elle n’avait aucune intention que ce lieu devienne celui de son dernier repos. Oh que non !

Elle écouta avec attention les explications de l’elfe-loup, ne posant aucune question ou ne passant aucun commentaire pour l’interrompre. Elle réagissait de la même façon que lorsqu’elle faisait face à une urgence. Ce qui était bien le cas ici ! Une urgence de ne pas terminer en boule d’épingles. Avec diligence, elle s’empressa de procéder aux modifications des flèches. Faisant marcher son imagination, elle chercha un moyen rapide et efficace de fixer les fioles. Non seulement fallait-il qu’elles soient attachées aux flèches, mais en plus, il fallait s’assurer que le poids et le positionnement de celles-ci ne faussent pas leur efficacité quand elles seraient tirées. Si elle avait retenu au moins une chose des leçons de son père sur un arc, c’était bien que l’empennage avait toute son importance pour qu’elles se dirigent bien et qu’un poids trop lourd au bout déséquilibrerait le tout.

– Réfléchis, bon sang ! maugréa-t-elle en tentant de régler son problème.


Elle inspira et se força à réfléchir plus calmement même si le temps comptait. Au bout d’un moment qui lui parut une éternité, elle parvint à fixer les fioles au bout des flèches et pria pour que celles-ci atteignent leur cible.

Il fallait agir vite. Les échanges avaient repris de plus belle. Elle jeta un œil vers les deux combattants. Vu le lieu où était rendu Ilunos, il lui faudrait se rapprocher pour qu’il ait ses flèches. Elle ne fut pas longue à se décider. D’arbre en arbre, prenant garde de s’abriter des tirs de leur opposant et ne pas attirer l’attention sur elle, elle se rapprocha du loup avec son sac et les flèches en main. Quand elle fut à quelques pas de ce dernier, elle l’interpella, attendant tout de même pour ne pas le distraire.

– Ilunos !


Elle lui tendit prestement les flèches, puis bougea pour s’éloigner des combattants. Ainsi plus loin en retrait, le loup aurait tout le loisir d’agir à sa guise sans craindre pour elle. Ne restait qu’à prier les Dieux pour que ce combat arrête bientôt. À l’abri derrière un arbre massif, elle attendit le dénouement de toute cette histoire.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Jeu 16 Juin - 1:39

Après avoir demandé l'aide d'Alanya, Ilunos était retourné à découvert. Il se devait de reprendre son arc tout en évitant les tirs de son rival. Malgré sa blessure à l'avant-bras gauche, le loup retenait l'attention du dragon au meilleur de ses moyens. Il répliquait aux assauts, mais sa cadence de tir était bien moins importante. Pour compenser cette déficience, il assurait une précision accrue pour les projectiles propulsés en direction de son adversaire.

L'elfe-loup jouait sur la défensive contrairement à Charkold, qui poursuivait le bombardement avec ses carreaux d'arbalète. Ilunos espérait que la jeune femme parviendrait à fixer les flacons au bout des flèches. Elle était en sécurité et il lui avait promis d'acheter tout le temps nécessaire afin qu'elle réalise la tâche. Pour l'instant, il se contentait de survivre en gardant l'attention de son rival sur lui. Il n'était pas question de laisser le dragon attenter à la vie d'Alanya une fois de plus. Ilu' savait fort bien que son rival utilisait la guérisseuse comme appât. Tous les moyens étaient bons pour atteindre la cible principale après tout.

Le bruit des projectiles fendait l'air d'un côté et de l'autre côté. Le loup commençait à fatiguer avec toutes ces esquives et ces roulades pour éviter les carreaux du dragon. Son rival ne le laissait pas souffler et Ilu' sentit un projectile fendre l'air dans une proximité presque létale. Fort heureusement, cette tentative avait échoué pour l'arbalétrier.

Ilunos ne savait pas combien de temps s'était écoulé, mais Alanya l'interpella au bout d'un long moment. Esquivant un autre tir, l'elfe-loup alla prestement à la rencontre de la jeune femme. En prenant les flèches modifiées, il souffla un prompt merci avant de la laisser reprendre le couvert des arbres. Avec ses nouveaux projectiles en main, le loup retrouvait un gain de confiance face au dragon. Son rival avait une avance tactique, mais Ilu' comptait bien renverser la situation.

Évitant un autre carreau, Ilunos se cacha momentanément derrière le tronc d'un arbre afin de préparer son prochain tir. Il encocha l'une des flèches modifiées par Alanya, positionnant le projectile sur le bois de son arc. Malgré la vitesse d'exécution du travail, il était bien satisfait du changement apporté. Habituellement, les novices éprouvaient des difficultés lors de l'empennage. L'elfe-loup remerciait intérieurement la jeune femme, puis il se lança sur une nouvelle attaque contre Charkold.

En quittant sa cachette, Ilu' avait décoché son tir en direction de son opposant. La flèche rencontra l'armure du dragon dans un impact retentissant. Le flacon était maintenant en miettes après avoir libéré son contenu. Un nuage noir flottait dans l'air devant Charkold, qui éternua après quelques instants. Ilunos reconnut aisément la mystérieuse poudre qui était une épice. Manifestement, il devrait deviner ce que les prochaines fioles contenaient, s'il comptait en finir rapidement.

Charkold avait retrouvé ses sens après un instant. L'arbalétrier envoya un nouveau carreau en direction de l'archer, pour qui la chance souriait une fois de plus. Ayant évité le carreau, l'elfe-loup s'empressa de riposter avec une nouvelle flèche. Le projectile percuta l'épaule droite du dragon. Cette fois, la fiole se fracassa en libérant un liquide nauséabond. L'odeur seule révéla la nature du produit aux sens du loup. Son rival avait encaissé le coup, mais il commençait à vaciller légèrement. Visiblement, il n'était pas en position pour tirer à nouveau. Ilu' prit un moment pour bander son arc une fois de plus. La flèche prenait position, la pointe dirigée vers l'ennemi à abattre. Dans un murmure silencieux, le loup adressa ses adieux à Charkold avant de libérer la plume fatale.

La dernier projectile trouva refuge au fond des pensées du dragon, qui tomba sous ce coup mortel. Un tir précis à la tête pour être exact. Ilunos observa le corps inerte toucher la neige, teintée de rouge à présent. Ilu' s'éloigna du défunt en soupirant un souffle de soulagement. Retournant vers le dernier endroit où il avait vu Alanya, Ilu' se laissa choir au pied d'un arbre.

- Vous pouvez sortir... si vous le voulez bien. Lança t-il à l'intention de la jeune femme.

Ce combat avait été éprouvant et il s'estimait chanceux d'être encore en vie. Plusieurs carreaux avaient passés à un cheveux de le faucher, mais la chance semblait sourire au loup. Mieux encore, Alanya allait toujours bien malgré la situation dangereuse.


_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Lun 25 Juil - 1:06

Alanya assista au combat entre le loup et son adversaire, tentant de se terrer le mieux possible afin de ne pas devenir une cible à nouveau. Cet homme qui s'en prenait à Ilunos semblait des plus fourbes et ne se battait aucunement à la loyale. Mais avec tout ce qui s'était passé sur ces terres avec les années de guerres, devait-elle vraiment encore s'en étonner?

Elle avait arrimé les fioles aux flèches de l'elfe-loup, ignorant ce qu'elles contenaient. Elle s'était contentée de les lui remettre et ensuite de s'éloigner le plus rapidement, restant à couvert des arbres. Lorsqu'une première flèche atteignit sa cible et que le flacon se brisa, elle vit un étrange nuage se répandre autour de l'agresseur. Elle fronça les sourcils. Elle ignorait ce que c'était, mais l'image absurde de son père se mettant à éternuer parce qu'il avait un jour reniflé les pots d'épices de sa mère espérant y trouver de quoi assaisonner le repas, le seul jour où il s'était risqué à faire la cuisine, lui revint à l'esprit. Alanya secoua la tête, chassant cette idée absurde. L'elfe-loup n'aurait tout de même pas? Ce devait plutôt être un mélange de poudre dont certains avaient le secret et qui s'embrasait à la moindre étincelles. Elle avait déjà vu un homme user d'un tel mélange et avait par la même occasion dut soigner ses blessures dues à la mini explosion que sa poudre noire avait provoqué.

Le combat se poursuivit encore un moment, avant qu'un carreau d'arbalète se fiche enfin entre les deux yeux de l'adversaire et le réduise au silence pour l'éternité. Alanya se redressa au même moment où la voix d'Ilunos l'interpellait. Elle repéra son sac plus loin dans la neige près d'un arbre et s'empressa d'aller le récupérer, avant de retourner près du loup blessé.

-Eh ben dites-donc! Voyager avec vous n'est pas de tout repos non plus!

Elle l'aida à se relever.

-Venez vous asseoir au pied de cet arbre que je puisse soigner cette blessure.


Elle l'aida à s'installer, puis dégagea sa manche pour atteindre la plaie. Elle secoua la tête en provocant un petit bruit de claquement avec sa langue.

-Bon, je vais nettoyer, puis je vais devoir recoudre.

Elle fouilla dans son sac, malgré les protestations qu'Ilunos semblait vouloir émettre. Elle sortit une fiole et la lui tendit.

-Allez, buvez ceci d'un trait! En entier!

Elle le regarda avec un petit air sévère, le prévenant qu'elle n'accepterait pas de protestations de sa part. Quand il se décida enfin à boire, elle sortit le nécessaire pour nettoyer et se mit à l'ouvrage.

-Si vous voulez couvrir le goût de ce remède, il y a du vin dans ma gourde pour vous rincer le palais.

Elle la lui désigna d'un petit signe de tête.

-Croyez-vous que d'autres de vos «amis» risquent d'apparaître sur cette route?

Une fois la plaie nettoyée à l'eau et même à l'alcool, ce qui arracha un grondement au loup, Alanya sortit son aiguille et son fils. Après l'avoir enfiler, elle jeta un œil à Ilunos.

- Je vous préviens que si vous tentez de me mordre, je me verrai forcée de vous museler le temps que je vous recouse! dit-elle pince-sans-rire.

Elle se remit à l'ouvrage. Pour lui changer les idées, elle lui parla de sujets et d'autres.

-Au fait, quel est cette poudre que vous lui avez envoyé à la figure?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth] Sam 27 Aoû - 0:09

Ilunos était resté au pied de l'arbre sous lequel il avait pris appui. Il avait indiqué à Alanya que la voie était libre, si elle voulait quitter sa cachette. Le regard du loup se perdait dans la neige au sol, mais ses oreilles captaient les déplacements silencieux de la jeune femme. La guérisseuse arriva à son chevet quelques instants plus tard. Sa remarque fit sourire quelque peu Ilunos, qui était bien désolé de la situation.

- Je ne voulais pas vous mêler à cette histoire personnelle, Dame Alanya. Alors, j'espère que vous m'excuserez pour cet incident. Disait-il en se relevant avec l'aide de celle-ci. Il avait un air navré, n'ayant rien de mieux à dire pour expliquer le désagrément.

Avec l'aide de la guérisseuse, Ilunos s'installa au pied d'un autre arbre afin de recevoir des soins. Il en avait oublié sa blessure sur son avant-bras gauche. Assis au pied de l'arbre, l'elfe-loup laissa la demi-elfe faire son travail. Lorsqu'elle retroussa sa manche pour observer les dégâts, le loup constata l'étendue de la blessure. Levant la tête pour poser une question, Alanya avait secoué la tête en claquant sa langue. Apparemment, elle était mécontente et avec raison.

Gardant le silence, l'elfe-loup n'osait pas dire un mot à la demi-elfe. Elle allait s'occuper de sa blessure, qui allait nécessiter quelques points de couture. Comme un loup, il émit quelques bruits aigus pour tenter de dissuader la guérisseuse que ce n'était pas bien grave. Voyant qu'Alanya ne plia pas à cet amadouement, Ilunos coopéra en prenant la fiole. Il grimaçait déjà en songeant à l'odeur du remède.

Sous le regard sévère de celle-ci, il prit une bonne inspiration avant de boire la fiole d'un trait. Le goût était toujours aussi répugnant, auquel il grimaça tout simplement.

- Ça a toujours aussi mauvais goût... si vous vouliez le savoir. Tenta t-il de dire avec une pointe d'humour.

La jeune femme lui offrait de l'eau ou un peu de vin pour couvrir le goût du remède, mais l'hybride refusa d'un léger signe de la tête.

- C'est bien gentil de votre part, mais je m'en accommoderai. Disait-il.

À la question de ses « amis », Ilunos devint songeur pendant un moment.

- Je ne crois pas. C'est d'ailleurs un pur hasard si l'on a croisé sa route. Répondit-il finalement.

Alanya en avait profité pour nettoyer sa plaie avec de l'eau et de l'alcool. Ce dernier liquide causait une sensation désagréable et Ilunos grogna en guise de réflexe à ce traitement. La demi-elfe enfila l'aiguille l'instant suivant, levant un oeil sur lui. À la blague de celle-ci, l'elfe-loup esquissa un sourire amusé.

- Ce serait plus efficace si j'avais un museau, vous ne croyez pas ? Retourna t-il sur le même ton.

Ne cherchant pas à déranger la guérisseuse dans son travail, le chasseur tint sa langue en jetant son regard autour d'eux. La jeune femme se mit à parler de divers sujets, auquels il répondait selon la convenance. À sa question sur la poudre utilisée, Ilunos regarda Alanya.

- Une épice. Il a reçu une bonne dose d'épice en pleine figure. Répondit-il avec un sourire amusé.

Elle avait probablement deviné le contenu de la fiole plus tôt en voyant la réaction du dragon.

- Je dois admettre que j'ai été bien surpris de connaître le contenu de la fiole. Vous n'avez pas à vous en faire à ce sujet, puisque vous avez fait de l'excellent travail sur l'équilibre des flèches. Le temps pressait un peu trop pour vous dire quelles fioles utiliser. Expliqua t-il en regardant le travail de couture.

Il garda le silence pendant un bon moment. La situation avait été dangeureuse pour tous les deux, mais l'elfe-loup avait été la cible principale de cette embuscade surprise. Détournant le regard un instant, Ilunos ramena ses yeux sur Alanya.

- Cela me rassure de constater que vous avez eu plus de peur que de mal. Vous me voyez désolé si je vous fais vivre des moments désgréables comme celui-là. Ce n'était pas mon intention. S'excusa t-il.

Jetant son regard ailleurs, l'hybride poussa un profond soupir. Il n'aurait jamais pu éviter cet incident, car il l'ignorait lui-même.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth]

Revenir en haut Aller en bas

Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Longue est la route du retour! [Pv Ilunos Kalaneth]
» Tant mieux si la route est longue... ♫
» Une opération raté = une longue route parsemée d'obstacle.
» MAYA • Peu importe que la route soit longue, de toutes tes forces : cours !
» Première expédition, longue route à endurer ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Coin Rp :: Les Plaines d'Illnael-