Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Sagi Hudour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

0 - Inconnu

Messages : 12
Points : 38
Date d'inscription : 10/01/2016
Âge : 26 ans

MessageSujet: Sagi Hudour Lun 25 Jan - 19:12



Prénom Nom
« Citation »

NOM
Hudour
PRÉNOM
Sagi
SURNOM
Le Conteur


SEXE
Masculin
RACE
Paladin
AGE
26 ans




ORDRE
Chevalier de Lumière
RÔLE
Fantassin




DIVINITÉS
Walhdrick
DATE DE NAISSANCE
55ème jour de la saison de Walhdrick de l'an 303



Armes


Bâton de pèlerin : (Sceptre utilisé pour le combat)
Un épais bâton de marche en bois surmonté d'un symbole ailé. Aussi haut que lui, il semble être un banal bâton sans grande valeur.

Livre des Contes :
Un lourd ouvrage en cuir épais, semblant avoir été abimé par le temps et une utilisation fréquente. Quelques pages à la fin du volume sont scellées magiquement.



Pouvoirs



Fortification :
En touchant un objet, Sagi est capable de le durcir jusqu'à ce qu'il soit aussi dur que l'acier. Peut évoluer pour qu'il renforce l'organique également.

Contes de Walhdrick :
Nécessite la capacité de pouvoir parler. Ce sont les contes qu'il connait de base, possibilité d'en connaitre des nouveaux plus tard.

"L'offense à Walhdrick" :
Le prochain coup asséné par Sagi verra sa force et sa lourdeur doublée.

"Le printemps du jardin des Soeurs" :
Restant immobile, bâton planté dans le sol. Fleurs et plantes sauvages prolifèrent et grandissent dans un cercle (5 mètres de diamètre) autour de lui, apaisant et soignant ses différents maux tandis qu'un ennemi rentrant dans la zone se sentira affaiblit (agilité et force amoindrie).





Apparence


(1m90 pour 120 kilos)

Assis en tailleur au milieu d'une marée d'enfants, la grande silouhette gesticulait, un épais livre ouvert posé sur ses jambes croisées. De rouge et de blanc, la lourde robe et la cape voltigeaient au gré de ses amples mouvements venant appuyer son conte; ornées de symboles, elles captaient le regard et semblaient danser sous les yeux du public attentif.
Une chaleureuse voix étouffée et chantante parvenait de derrière un masque se relevant de sous une capuche. Piqué de deux yeux comme brillants de magie, le reste est immobile mais peut sembler être doué de vie par moment, comme si le métal esquissait un sourire quand on l'observait du coin de l'oeil.

Personne dans l'assemblée n'aurait pu déterminer son âge ou sa race tant il ne laissait aucun indice transparaitre. De la couleur de ses yeux et de ses cheveux à celle de sa peau, rien n'était apparent. La seule chose sur laquelle tout le monde s'accordait était que c'était un homme de grande taille et de corpulence assez inhabituelle, même pour un guerrier. Large comme deux hommes et plus haut d'une tête, il était un roc au milieu d'une forêt de roseaux.
Pourtant, il ne parut pas menaçant ou inquiétant quand il se redressa et hissa un enfant sur son épaule comme s'il s'agissait d'un sac de plumes; c'était comme si un aura bienfaisante se dégageait de lui et apaisait les diverses craintes que l'on pouvait avoir à son encontre du fait de sa masse et de la personne inconnue qu'il était. Quand il se déplaçait, ses pas étaient légers et gracieux quand s'attendait à de la lourdeur.
Finalement, quand le conte se termina, que sa voix se tut et que le regroupement autour de lui s'éveilla du songe dans lequel il était plongé, il reposa l'enfant à terre et se saisissant de son bâton tout en refermant le livre, s'éloigna en fredonnant tout en ne réussissant pas à se fondre complètement dans la foule.




Psychologie


"Foulant le sol, il devra autant être aimé de ceux qu'il défend, que craint de ceux qu'il affronte. A ceux qui suivent ma voie, il apportera la justice contre tout ceux qui s'estimeraient au-dessus, qu'ils soient rois ou sans-le-sou. Miséricordieux il sera, envers ceux qui ce sont perdus en chemin et sans faillir se devra de leur rappeler qu'elle est ma voix.
Pas un jour ne passera sans qu'à ces pieds la Vie s'épanouisse et qu'autour de lui, les mortels se sentent en paix. Sa volonté sera celle qui permettra à tout ceux suivant ses pas de ne pas faillir dans leurs devoirs. A mon image, il devra être un père pour tout ceux qui sont mes enfants. Un frère et une main tendue pour ses semblables qui sont tombés.
Bras armé de ma Volonté, il cherchera à élever son esprit aussi haut que son corps par la quête sans fin de la connaissance et des secrets de ce monde..."


Refermant son livre, le masque sembla sourire en regardant le jeune garçon.

"C'est ainsi que chaque fils de Walhdrick se doit d'être dans sa vie mortelle. Mais s'il y a bien une chose que tu dois comprendre dans la vie. C'est qu'il faut rire mon jeune ami."





Histoire


En un temps pas si reculé, il naquit dans un village côtier des plaines d'Illnael. On dit que jamais on ne vit un nourrisson si plein de vie. Les anciens dirent également que jamais on ne vit son visage. Pas même la sage-femme ne sut le décrire exactement. De jour comme de nuit, un masque il porta. Qu'il vente, qu'il neige ou que le soleil se fasse oppressant, jamais on ne vit la couleur de ses yeux. Pendant un temps, on pensa que derrière le masque, une horreur sans nom se cachait. Puis on oublia, on s'habitua à la voix qui résonnait derrière le métal lui servant de visage. Jamais personne ne s'en soucia plus par la suite. Pas même les éternels médisants et les incurables curieux.
Toujours accompagné d'un épais livre trop grand pour lui quand il était jeune, le jeune conteur de Walhdrick il fut dès son enfance; grandissant dans l'enseignement du Dieu créateur.

Quand il fut en âge, les Chevaliers de la Lumière fut une évidence. Engagé et entrainé, il se distingua par sa foi sans faille. Ses prouesses au combat n'étaient pas digne des plus fines lames de l'Ordre mais son bâton trouvait bien sa place au creux des reins et des estomacs des plus téméraires et orgueilleux de ses adversaires. A cette époque, il était connu comme faisant partie de ceux qui n'appréciait guère l'hybride à la tête de l'Ordre. Sans animosité, il considérait juste sa présence chez les Chevaliers comme anormale. Mais si Walhdrick la laissait ainsi, alors il n'avait aucune raison de prendre plus de mesure que d'exprimer son mécontentement.
Malheureusement pour lui, la guerre fit rapidement rage. A peine le temps d'être une recrue pleinement formé que déjà on l'appelait à combattre comme jamais. Non pas des hybrides cette fois mais des tueurs de toutes races. Les combats furent éprouvants, épuisants au fur et à mesure qu'ils duraient et se répétaient. Le plongeant toujours un peu plus dans un fanatisme aveugle. La finalité de cette lutte insensée est connu de tous.
Sagi fut de ceux qui mirent genou à terre devant les Guerriers Noirs. Fatigué, et du sang le tâchant de la tête aux pieds, il avait survécu pour s'incliner devant des mortels. Accusé d'avoir aidé les traitres à tuer feu la chef des Chevaliers, on le mit à l'écart et il décida de s'exiler de lui-même.
Et jusqu'à aujourd'hui, jamais il ne revit ses compagnons d'infortune. Errant de ville en village, un vagabond il devint pendant les cinq années qui suivirent. Perdu dans ses croyances et sa foi vacillante, il continua à conter ce qu'il avait toujours apprit : les actes et les lois des Dieux. Plus par habitude que par réelle conviction.
Mais aujourd'hui, sa voix est à nouveau vibrante et passionnée. Elle n'évoque plus la naïveté de ses jeunes années mais c'est affirmé et tonne quand la colère s'en empare, un feu réconfortant quand la douceur est nécessaire. A nouveau, le Conteur a rejoint les rangs des Chevaliers, dont le nouveau chef lui semble tout à fait correct, bien qu'il n'arrive pas à s'en faire une idée fixe.














Dernière édition par Sagi Hudour le Dim 31 Jan - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin

Messages : 238
Points : 425
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Sagi Hudour Sam 30 Jan - 22:48

Bienvenue sur le forum !

Ta fiche est presque validée... Pourrais-tu développer un peu l'histoire de Sagi durant la guerre ? Smile

Merci de ta compréhension ! Wink
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin

Messages : 238
Points : 425
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Sagi Hudour Dim 31 Jan - 17:09

Merci pour les modifications !

Très belle histoire, ton personnage est vraiment original et intéressant, et une très jolie plume ! Voilà qui promet de beaux rps en perspective !!

Tu es validé ! N'hésite pas à faire une fiche de liens et un journal de bord ! Very Happy

Amuse toi bien sur le forum Sagi !!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sagi Hudour

Revenir en haut Aller en bas

Sagi Hudour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sagi Hudour
» WHISKEY - vous allez adorer la gnutgnuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Le Registre :: Les Héros du Continent :: Les Héros d'Aujourd'hui-