Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Adrenk Krenos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

I - Novice

Messages : 238
Points : 148
Date d'inscription : 19/12/2015
Age : 24
Âge : 28 ans

MessageSujet: Adrenk Krenos Dim 20 Déc - 0:02



Prénom Nom
« Je ne crains pas le crépuscule car il n'est que le prélude à l'aube »

NOM
Adrenk
PRÉNOM
Krenos
SURNOM
/


SEXE
Homme
RACE
Paladin
AGE
28 ans




ORDRE
Soldat de l’Équilibre
RÔLE
Soldat




DIVINITÉS
Walhdrick
DATE DE NAISSANCE
Le huitième jour de la saison de Sahmyra



Armes

• Épée Double



Pouvoirs

• Empathie
• Téléportation





Apparence

Krenos à tout de son père;  sa grande taille avoisinant les 1m85, sa stature bien solide due aux exercices physiques. Mais aussi ses grandes mains fermes et rocailleuses, sa mâchoire carrée. Il possède les mêmes lèvres charnues, les semblables traits fins du visage et souvent durcis par de nombreuses réflexions. Quelques cicatrices viennent à faire la différence dont la plus importante, celle dans son dos, une marque épaisse du passé qui aujourd'hui encore lui fait mal à l'occasion. De sa mère, on note une ressemblance au niveau des yeux bleus clairs, en amandes; ainsi que ses cheveux noirs, difficile à coiffer et souvent hirsutes.

Pour lui, les vêtements n'ont pas d'importances. Il ne choisit que ceux qui lui permettent de se tenir au chaud ou s'ils possèdent un intérêt pratique. Seul son bracelet en cuir brut représente pour lui une valeur inestimable.


Psychologie

Krenos peut paraître froid car il est souvent inexpressif. C'est quelqu'un de plutôt calme, même s'il lui arrive de s'emporter quand les choses lui prennent trop à cœur. Profondément bien veillant, il se rend le plus serviable possible au près de tout le monde. Il voue un respect inconsidéré à sa famille et à ses ancêtres. C'est une personne loyale et protectrice, faisant souvent preuve de trop de sincérité qui peut lui valoir certains problèmes. Il respecte toujours ses promesses car pour lui ce n'est pas seulement son honneur, mais celle de sa famille aussi qui est en jeu. Il ne fait pas souvent part de ses sentiments, un aspect orgueilleux qui lui vient de son père. Il aime se divertir et plaisanter avec sa famille et ses amis.



Histoire

Il y a 28 ans Krenos était né. Il sera le seul enfant de Adenos et de Rasenda. Cette dernière avait toujours eu une santé fragile qui après cette grossesse s'aggrava. Cela n'empêcha pas Krenos de grandir dans un foyer aimant et soudé.

Jusqu'à ses huit ans Krenos ne se rendait pas réellement compte de l'état de sa mère, même s'il ressentait les émotions de ses parents. Son père Adenos pour le préserver l'occupait lorsque la santé de Rasenda avait des rechutes. Elle était une femme forte malgré son apparence, on pouvait même en connaissant bien la famille dire qu'elle l'était plus qu'Adenos. Lui possédait une force physique certes incontestable, mais pas au niveau de ses émotions ce qui le plongeait souvent dans un état dépressif que l'alcool n'arrangeait pas.

Rasenda souriait toujours et était positive, même lorsque la vie lui était plus difficile. Elle avait pour habitude de dire à Krenos qu'elle avait déjà obtenue beaucoup de choses que d'autre ne pourrait pas avoir malgré une vie bien longue. Elle était très affectueuse et offrait une tendresse irréprochable à Krenos.

La vie pour cet enfant était paisible, jusqu'au jour, où après une semaine d'alitement sa mère dont l'état de santé n'avait jamais été aussi faible demanda à le voir. Krenos était entrée timidement dans la chambre de ses parents, un endroit qui lui avait été jusqu'alors interdit. Sa mère reposait sur le grand lit, elle avait les traits tirés par la fatigue et la douleur. Malgré cela lorsqu'elle le vit elle sourit, même elle parut moins enthousiaste. Elle lui fit signe pour qu'il vienne s'assoir près d'elle, il obéit immédiatement. Elle passa une main dans ses cheveux après avoir posé un baiser fiévreux sur son front. Puis elle dit d'une voix calme:

-Krenos, tu sais maman est malade et il est venu le temps pour moi de quitter ce monde.

L'enfant qui sentit sa mère triste en disant cela lui prit la main, comme pour la soutenir. c'est d'une voix beaucoup moins calme qu'il dit:

-Pourquoi tu ne reste pas plus longtemps?

Sa mère eut un rire doux mais empli de tristesse à cette réponse. Après un moment de silence elle dit:

- Parfois la vie ne nous laisse pas le choix. Mais tu sais Krenos je serai toujours avec toi, quoiqu'il arrive. Je sais que se ne sera pas facile. Ton père...(elle fit un geste vague de la main) Mais toi, tu ne dois pas te laisser aller. Tu es un bon garçon et j'ai eu la chance de t'avoir. La vie donne et reprend quand l'heure est venue.

A ces mots il se blottit contre elle. Les sentiments qu'il percevait de sa mère était certes un mélange de tendresse et de tristesse. Mais pas de peur et pourtant lui il se sentait terrorisé, comment pouvait il s'imaginer un monde sans elle? D'une voix faible et hésitante il dit:

-J'ai peur...

Sa mère passa ses bras autours de lui pour le serrer aussi fort que son état le pouvait. Enfouissant sa tête contre les cheveux de l'enfant elle chuchota:

-Tu n'as pas avoir peur Krenos, je serai toujours avec toi. Ne crains pas le crépuscule car il n'est que le prélude à l'aube. Promets moi de continuer à être celui que tu es et de ne pas suivre un chemin qui n'est pas le tien.

Deux jours plus tard sa mère s'éteignit à l'âge de 31 ans. Rasenda comme la croyance familiale s'imaginait avait rejoint le sommeil éternel. Krenos avait été effondré de chagrin. Mais une fois le temps de la tristesse finit, il fit ce que sa mère lui avait demandé.
Son père Adenos se laissa allé après la mort de sa femme et ne ressemblait plus qu'à l'ombre d'un homme. Puis quelques mois plus tard il disparut.

Krenos dû allé vivre chez la tante Gervaise. Au début il fut un peu intimidé mais très vite il se réjouis d'être avec elle. La tante était aussi extravagante qu'orgueilleuse. Les années passant ils vécurent une vie agréable et ponctuée de bizarrerie en tout genre qui valaient les regards courroucés de certains voisins et d'autres pleins de sympathie.

C'est cette dernière qui lui offrit son arme, certainement la chose la plus inestimable qu'avait put avoir Gervaise. Krenos se rendant compte de la valeur d'un tel bien refusa dans un premier temps le cadeau. Mais sa tante prétextant que ça n'était pas d'une quelconque valeur et ne voulant pas l'offensé il fut contraint d'accepter.

Le temps passa et quand Krenos eut 22 ans il accueilli dans ce foyer le petit Larca, un cousin éloigné devenu orphelin. Il se prit de sympathie pour cet enfant jusqu'alors inconnu. Larca était un gamin bien différent de ce qu'avait été Krenos, plus turbulent, sa tante bien que souvent amusé de son comportement se plaignait.

Six ans plus tard, la vie était toujours la même. Alors que Krenos rentrait et qu'il posait ses affaires sa tante l'interpella:

-Krenos il est temps que nous parlions de choses sérieuses..

Il savait déjà de quoi allait parler sa tante et avant de pouvoir répondre Larca entra à son tour dans la pièce. Le petit garçon vint le serrer dans ses bras. en retour Krenos lui ébouriffa les cheveux. Gervaise voyant qu'elle avait perdu l'attention de son neveu, tapa du pieds en disant:

-A ton âge ton père était déjà marié....il serait temps que tu fasses de même..

Krenos sourit et fit semblant de réfléchir quelques instants avant de rétorquer très calmement:

-Je pourrai épouser la fille des Redegan... Maidan...c'est bien ça?

Il savait que cette réflexion ne ferait que provoquer sa tante, et sans attendre elle s'écria:

- Certainement pas! Tout ce que tu voudras mais pas cette peste!

Krenos rit à la réponse très vive de sa tante et c'est plein d'amusement qu'il lui dit:

-Il semble que ma situation actuelle ne soit pas si mal...Je....

Avant qu'il puisse finir sa phrase sa tante lui donna un petit coup sur le bras, puis en retournant dans le salon, elle s'écria:

-tu es insupportable...

Krenos rit avec Larca et emmena celui-ci dans le salon, en faisant un clin d'œil au garçon il dit à sa tante:

- je pensais que je n'étais pas celui qui possédait un tel talent...

Après cette petite scène, il donna à sa tante les remèdes dont elle avait besoin et alla jouer avec Larca.
















Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin

Messages : 238
Points : 425
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Adrenk Krenos Dim 20 Déc - 19:42

Encore une fois, nous te souhaitons la bienvenue parmi nous ! \o/

Ton histoire est assez mélancolique. Perdre sa mère... Mais il a trouvé une autre famille !
Sur ce, j'ai le plaisir de t'annoncer ta validation ! Le seul problème pouvant être réglé très vite c'est ton avatar. Mais ne t'en fais pas, on réglera le problème.

Amuse toi bien avec ton personnage et en ce lieu ! o/
Revenir en haut Aller en bas

Adrenk Krenos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Journal de Bord de Krenos Adrenk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Le Registre :: Les Héros du Continent :: Les Héros d'Aujourd'hui-