Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Kim Arcane de Bakarra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar

0 - Inconnu

Messages : 41
Points : 51
Date d'inscription : 15/08/2015
Localisation : Malghar ou la propriété de mon père à Raindel
Âge : 25 ans

MessageSujet: Kim Arcane de Bakarra Sam 15 Aoû - 19:10



Kim Arcane de Bakarra
« I don't want to be a queen, I want to be THE queen. »

NOM
Arcane de Bakarra
PRÉNOM
Kim
SURNOM
/


SEXE
Féminin
RACE
Humaine
AGE
25 ans




ORDRE
Guerriers Noirs
RÔLE
Assassin




DIVINITÉS
Toutes
DATE DE NAISSANCE
14ème jour de la saison de Sahmyra



Armes

• Une dague : longue de quinze centimètre, la jeune femme la cache généralement dans le fourreau de celle-ci, attachée à sa cuisse sous ses jupons.

• Une épée double : plus grande que Kim en hauteur, elle utilise son épée double seulement durant ses missions. Elle est composé de deux lames de trente centimètre à chacune de ses extrémités.

• Une épée simple : Longue de quarante centimètre, c'est l'arme dont la jeune femme se sert le plus, surtout lors d'entraînement.





Apparence

De toutes les femmes que l’on peut voir en Laryskanir, Kim fait sûrement partie des plus belles. Dotée d’une chevelure rougeoyante comme le sang, descendant jusque dans le bas du dos, elle les attache régulièrement en chignon gracieux ou en une tresse selon les circonstances. Mais les yeux de la jeune femme sont tout aussi étranges puisqu’ils portent la couleur du feu. Certains disent qu’elle pourrait se retrouver dans les flammes et qu’elle ne brulerait pas ! Son visage était finement dessiné, les courbes gracieusement sculptées.
Physiquement, elle est très bien formée, possédant une poitrine généreuse mais qui n’est pas opulente. Elle a une taille d’environ 1m65 ce qui fait d’elle une femme de taille moyenne. Pour autant, sa peau pâle et rosée est marquée par endroit. Elle possède une petite cicatrice à la cheville provenant de la nuit où le bateau de son père a été attaqué et une autre plus grande à l’épaule, venant d’une mission.
Malgré son rang de bâtarde et d’enfant illégitime, Kim a toujours eus la chance de posséder des mêmes soins que des enfants de nobles. Ainsi, elle a souvent porté des robes raffinée dans son enfance. Cependant, lorsque vécut à Karthal, elle se contentant des guenilles que son père pouvait lui offrir. Aujourd’hui, elle porte des robes jouant entre grâce et raffinement, tout en déjouant les codes de la société. Ses décolletés peuvent aussi bien être très plongeants comme très codifiés. Cependant, malgré les soieries et les perles, Kim apprécie aussi de pouvoir jouer avec les armes. Il lui arrive de temps à autre de revêtir un collant et une tunique, tout aussi raffinée que ses robes, afin de pouvoir combattre librement.



Psychologie

Autrefois, Kim était une petite fille adorable, douce et gentille. Mais avec le temps, elle changea littéralement. Malgré ses efforts pour rester telle qu’elle était, la jeune fille ne pouvait s’empêcher de changer et de posséder un caractère beaucoup plus flamboyant.
Son plus gros défaut ? Sa jalousie. La jeune femme ne supporte pas qu’une femme touche à l’homme qu’elle côtoie. Le premier en a fait les frais puisqu’il s’est retrouvé transpercé d’une épée. Elle n’avait pu s’empêcher de contenir sa colère. D’ailleurs, de nombreuses disputes dans son couple sont provoquées à cause de sa jalousie. Malgré ça, quand elle tient à quelqu’un, elle est là pour cette personne. Même si très peu de personnes peuvent témoigner de ce trait de caractère, la jeune femme est toujours là pour les personnes qu’elle aime. Mais elle est également déterminée. Malgré le fait qu’elle est une bâtarde, elle veut absolument s’élever dans la société afin de pouvoir rendre son père fier d’elle.
Kim est aussi une femme forte, capable de subir quand il le faut. Elle a réussi à se reconstruire après l’attaque du navire de son père et les trahisons qu’elle a connus dans sa vie même si l’épreuve la plus dure pour elle ait été la séparation entre elle et son amant durant la guerre. Une dernière chose, les origines de la jeune femme ne font pas d’elle une femme d’honneur. Si elle donne sa parole pour quelque chose, soyez certains qu’elle tiendra sa promesse.
Cependant la jeune femme n'aime pas vraiment être contrôler. Détestant qu'on lui dicte ce qu'elle doit faire, elle est réputée pour son caractère têtue et résignée.





Histoire

14ème jour de la saison de Sahmyra de l’an 303

Dans les cris déchirants le calme du soir, une femme tentait de mettre au monde son enfant. Allongée dans son lit dans les quartiers des domestiques, une sage-femme et deux autres domestiques aidaient à l’accoucher. Elle avait l’impression qu’on lui arrachait les entrailles, que son enfant ressortirait avec ses boyaux à la main.

- « Il va venir ? Dites-moi qu’il arrive… »

Un nouveau cri la prit. Celui qu’elle voulait n’était autre que son maître et seigneur mais aussi le père de son enfant. Il disait l’aimé mais du haut de ses seize ans, la jeune femme se berçaient d’illusions, comme toutes les autres… Le travail avait commencé le midi même et le seigneur était parti à la chasse sans se préoccuper des cris de la domestique. A présent, le souper venait de se terminer et les cris ne s’étaient toujours pas arrêtés. La servante suppliait de voir son amant, mais alors que la tête de son enfant venait d’apparaître, la porte se fracassa contre le mur. Un homme entra et demanda si l’enfant était né au nom de son seigneur et maître. Un nouveau cri déchirant lui donna sa réponse puis il partit sans demander son reste.
L’enfant sortit avec difficulté mais sa mère avait perdu énormément de sang, l’emportant dans l’au-delà. « Une mort pour une vie » avait murmuré la sage-femme.

68ème jour de la saison de Walhdrick de l’an 307

- « Père regardez la fleur que j’ai trouvé ! » s’écria la petite fille en s’élançant vers son père.

- « Elle est magnifique cette rose mon trésor. » lui répondit-il alors qu’il déjeunait dans le jardin de sa demeure.

Sa femme regarda avec dédain la gamine rousse aux pieds de son mari. Mariée depuis 16 ans avec cet homme, elle avait toujours sus qu’il lui arrivait d’aller dans les couches des servantes mais lorsqu’il avait reconnu la petite fille… Elle était entrée dans une colère sans nom. Certes elle savait que son mari avait de nombreux bâtards, d’ailleurs il entretenait avec une rente ou avait marié certaines de ses amantes avec de riches hommes afin de laver leur « honneur ».

- « Sachez que votre fils Luard, à exceller durant son dernier entraînement d’armes. Maître Arwyn m’a dit qu’il serait l’une des meilleures épées d’Eldrahyl. » expliqua-t-elle afin de changer l’attention de son époux.

- « C’est bien. Mieux vaut pour lui l’intérêt de réussir s’il veut avoir ma succession. »

Le père sourit à sa fille qui retourna dans le jardin à la recherche de fleurs. « Elle devrait être à sa place, dans un bordel, là où était la place de sa mère. » pensa Dame Lülya. Elle posa sa main sur celle de son époux afin d’avoir toute son attention.

- « Naoniel, mon amour, vous savez à quel point je vous aime, mais… Je pense qu’il faudrait confier l’éducation de Kim… à Solange ? » proposa-t-elle doucement.

Son époux la regarda fixement. Il savait très bien qui était Solange, il la respectait un minimum mais rien de plus.

- « Vous voulez que je confie l’éducation de ma fille à une pauvre servante qui sait à peine parler sans bafouiller ? Auriez-vous perdu la tête femme ? »

Elle le regarda rouge de colère. Naoniel de Bakarra était l’un des hommes les plus puissants de l’île mais aussi l’un des hommes les plus têtus. Elle savait à quel point le faire changer d’avis sur sa bâtarde était compliqué, elle n’avait jamais réussi à le convaincre de lui donner une éducation plus modeste que celui de ses héritiers. Ensemble, ils avaient six enfants, dont quatre garçons. L’aîné avait quinze ans et la plus jeune six. Kim était la seule enfant que Naoniel côtoyait avec autant d’attention. Il n’avait pas vraiment fait attention à ses enfants légitimes, il s’agissait de son devoir. Mais lorsqu’il avait vus la petite fille emmitouflée dans une couverture, fragile et si petite, il n’avait pu s’empêcher de la reconnaître.

- « Votre fille, comme vous le dites, est une bâtarde ! Une bâtarde qui a plus de droits que n’importe lequel de vos enfants légitimes ! »

- « Assez ! » tonna-t-il en se levant. « Restez à votre place femme ! »

Il se dirigea dans la direction de Kim afin de la rattraper pendant que sa femme retournait à ses appartements.

26ème jour de la saison de Cynéid de l’an 309

- « Vite ! Vite ! Il faut embarquer, je ne veux pas être en retard et décevoir Père ! »

La petite rousse était toute existée, son père avait décidé de partir pour Karthal et essayer de trouver de nouveaux partenaires pour ses navires de commerces. Kim pressait sa gouvernante, la même qu’avait eu les enfants légitimes de son père. Mais d’après cette dernière, la petite était beaucoup plus douce que n’importe lequel des héritiers. La petite fille gambergeait dans sa chambre, prenant ses robes préférées et quelques jouets.

- « Vous ne mettez pas votre poupée dans votre coffre de voyage Demoiselle ? » demanda doucement la gouvernante.

- « Oh non c’est ma préférée, celle que Père m’a offert pour mes cinq ans. »

La gouvernante sourit et referma le coffre de la petite fille avant de demander aux gardes de le prendre pour le mettre dans la voiture. Kim portait une robe verte sertie de ruban rouge. Elle aimait beaucoup le rouge mais son père ne voulait pas qu’elle en porte trop. Sa cape sur ses petites épaules, elle rejoignit « ses frères et sœurs » qui la regardèrent avec méchanceté. La rousse ne les aimait pas beaucoup, ils étaient méchants avec elle, mais son père était bon. Alors elle faisait toujours des efforts pour lui.
Son père arriva avec sa femme et deux voituriers ouvrirent les portes. Kim sourit à son père et celui l’embrassa sur le front.

- « Ça te dit de faire le voyage avec moi ? » lui proposa-t-il.

La petite fille acquiesça d’un signe de tête et sourit à son père. Derrière, son épouse cachait encore sa colère devant cet élan de faveur que son époux proposait à sa bâtarde. Naoniel se releva et se retourna vers sa femme.

- « Ma Dame, vous voyagerez avec nos enfants dans la seconde voiture, elle comprend plus de place et vous serez plus à l’aise. »

Naoniel prit Kim dans ses bras et la mit dans la voiture et prit place en face d’elle. Il ne cessait de regarder le visage de sa fille, de la voir sourire, de la voir si heureuse. Elle était tellement loin de se douter des injustices qui l’entouraient…
Le trajet dura plusieurs heures avant qu’ils ne gagnent le port de Raindel. La petite fille adorait discuter avec son père. Elle ne connaissait pas sa mère est on père lui avait promis de lui dire qui elle était. Il profita de ce voyage pour lui parler d’elle. Même si elle n’était pas une enfant légitime, elle était contente qu’il lui parle de sa mère et lui dise la vérité. Naoniel lui expliqua qu’il tenait à elle et lui offrit un petit coffret. Elle contenait un collier qui s’ouvrait pour faire apparaître le visage de sa mère et de son père. Elle serra son père dans ses bras avant qu’il ne lui mette le bijou autour du cou.

Les gardes de son père mirent les bagages dans le bateau. Pendant ce temps, la petite rousse monta dans le navire en même temps que ses frères et sœurs ainsi que de sa belle-mère. Celle-ci la bouscula et lui lança un regard noir. Malgré tout, Kim avança et alla dans sa chambre.

La nuit tomba. Cela faisait déjà plusieurs heures que le navire était parti. Mais des coups de canons réveillèrent la petite fille. Sortant de sa chambre en chemise de nuit, elle vit des hommes abordés le navire. Elle se précipita vers la chambre de sa belle-mère et la réveilla.

- « Dame Lülya, il y a des hommes qui attaquent le navire je vous en prie, réveillez-vous ! »

La petite fille était en panique, elle avait peur de ce qui se passait et ne savait pas quoi faire. Sa belle-mère se réveilla en sursaut et regarda la petite fille qu’elle détestait tant. Un cri déchirant acheva de les faire paniquer.

- « Alyna ! » s’écria la belle-mère en se levant et faisant tomber Kim du lit.

Alyna était la plus grande des deux filles légitimes de son père, elle venait tout juste d’avoir quatorze ans. La mère entra dans la chambre et elle ne put s’empêcher de crier en voyant sa deuxième fille morte sur son lit, baignant dans son sang tandis que la deuxième se faisait prendre par un homme barbu et mal lavé. Kim sortit à la recherche de son père. Le spectacle qui s’offrait sur le bateau était digne d’un des plus grands cauchemars de la fillette. Elle alla dans la direction du cabinet de son père et trouva la porte ouverte. A l’intérieur, un homme se battait contre son père. Sans attendre, elle chercha quelque chose pour aider son père. Elle trouva un petit poignard sur le bureau et s’en empara. Elle alla poignarder la jambe de l’assaillant de son père mais celui-ci la gifla si fortement qu’elle se retrouva à terre.

- « Va-t’en Kim ! Ne reste pas là ! lui ordonna son père ».

Mais où pouvait-elle aller ? Elle était sur un navire, en pleine mer. Elle ne put s’empêcher de commencer à pleurer puis l’homme se rua sur son père qui lâcha un cri. Kim sortit de la pièce en pleurant, tandis que des hommes tentaient de l’attraper. Un boulet de canon déchiqueta le mat qui s’effondra sur le bateau, brisant la coque du navire. Les cris continuaient et un nouveau boulet brisa la coque de part en part, projetant Kim dans les eaux noires de l’océan.

27ème jour de la saison de Cynéid de l’an 309

- « Père ! Père ! Où êtes-vous ? » cria Kim en se réveillant en sursaut.

Le bateau tanguait un peu. Mais elle ne se trouvait pas dans sa chambre. Elle se leva et vit qu’elle ne portait plus sa chemise de nuit, mais une chemise d’homme. Elle sortit de la pièce et ses yeux mirent du temps à s’habituer au soleil. Elle ne connaissait personne sur le navire, ni son père, ni sa belle-mère, ni les gardes… Elle se mit à pleurer avant qu’un homme et une femme s’approchèrent d’elle.

- « Il ne faut pas rester là petite, le soleil pourrait t’abîmer les yeux… Viens avec moi… » dit la jeune femme en lui prenant la main.

La petite fille regarda la femme, effrayée devant ce visage inconnu. Le couple l’amena dans sa cabine et la jeune femme la fit asseoir sur son lit. Elle lui sourit doucement pour la rassurer avant de lui expliquer qu’ils l’avaient trouvé sur un morceau de bois, dérivant au milieu de la mer. Ils lui demandèrent ce qui lui était arrivé et elle ne prononça pas un mot. La petite Kim mit sa main vers son collier et elle paniqua en se rendant compte qu’il avait disparu. Elle se mit à pleurer en ramenant ses genoux contre sa poitrine.

- « On a retrouvé cela autour de ton cou, si c’est ce que tu cherches. On te l’a enlevé pour que cela ne te blesse pas pendant que tu dormais… »

La jeune femme lui tendit le pendentif et Kim le prit entre ses petits doigts avant de le serrer contre elle.

13ème jour de la saison de Cynéid de l’an 313

- « Kim ? Je te présente Swalia, mon apprentie. »

Cela faisait quatre ans à présent qu’elle vivait à Karthal sous les bonnes gardes d’un homme qui l’avait adopté après son arrivée dans la ville. La petite fille n’avait pas parlé une seule fois avant qu’elle n’ait confiance en cet homme. Il lui a fallu trois mois avant qu’elle ne dise un mot. C’était en pleine nuit, alors qu’un nième cauchemar de ce qui s’était passé sur le bateau la hantait. Son père l’avait réveillé tellement ses cris et ses pleurs étaient déchirants. Il l’avait pris dans ses bras et avait essayé de la rassurer mais cet alors que tout le traumatisme alla enfin aux oreilles de son nouveau père.

La fillette était bien contente d’avoir une nouvelle camarade de jeu. Même si elle aimait sa nouvelle vie, elle trouvait le temps long certains jours. Aussi, la présence de Swalia, qui avait deux ans de plus qu’elle, l’avait beaucoup enthousiasmé. Mais la jeune fille venait pour apprendre à maîtriser les armes et Kim n’avait pas encore l’âge pour maîtriser cet art.

8ème jour de la saison de Waldhrick de l’an 319

- « Papa… Je pars pour découvrir Laryskanir. »

Kim avait seize ans à présent. Elle avait beaucoup changé depuis ses jeunes années. Grande et femme à présent, elle n’avait qu’un but : retrouver ceux qui avaient attaqué le navire de son père. Pour cela, elle s’était enrôlée dans l’ordre des Guerriers Noirs comme assassin. Même si son père désapprouvait ce rôle, elle en avait décidé ainsi.

- « Un jour, je m’élèverai si haut que mon Père sera fier de moi. » lui dit-elle avait de mettre sa monture en route.

« Mais il doit déjà être fier de toi… » Mais il n’eut pas le courage de le lui dire. A présent, la jeune femme avançait dans la ville de Karthal qu’elle connaissait assez bien. Elle avait pris l’exemple de Swalia qui était partie un an plus tôt. Kim savait très bien dans quoi elle s’aventurait et que cela serait difficile, mais elle voulait le faire pour son père.

21ème jour de la saison de Cynéid de l’an 320

C’est dans les plaines d’Illnael qu’elle découvrit ce que l’on appelait « le désir ». Il s’appelait Ethan, jeune guerrier d’une vingtaine d’années qui ne cessait de faire des émules dans les rangs des Guerriers Noirs. Kim s’était laissé séduire par cet homme. Au fond, elle l’appréciait beaucoup, mais elle ne ressentait rien de plus. Ensemble ils remplirent de nombreuses missions, certains les nommaient « Les Amants Assassins » d’autres les redoutaient seulement. Mais un jour, leur mission devint tellement lourdes, qu’ils durent faire appelle à une confrérie étrange que l’on appelait « Les Lames ». Ils acceptèrent de les aider, mais ils ne lui donnèrent qu’une seule personne en renfort. Ethan ne put s’empêcher de rire en voyant la femme devant lui, un de plus que Kim, mais elle avait quelque chose de plus dans le regard. Leur mission se déroula comme il le fallait, Kim fut seulement blessée à l’épaule mais une guérisseuse réussi à la soigner, lui laissant seulement une cicatrice.

L’idylle entre Kim et Ethan durait depuis plus d’une année lorsque ce fut la fin. Alors que Kim était partie en mission et revenait tranquillement à l’auberge, elle surprit son amant avec une autre femme. Entrant dans une colère noire, elle lança son poignard dans la femme qui était encore sur le lit et sortit son épée afin de tuer son amant. Telle une furie, elle le transperça de part en part sans lui laisser le temps de se battre. Il n’aurait pas dut faire ça…

1er jour de la saison de Sahmyra de l’an 322

Les recherches l’ont amené à Moelyn, grand château aujourd’hui à l’abandon. Elle cherchait un coffre pour un homme qui l’avait payé très cher. Mission inutile mais qui payait bien alors elle avait accepté. Mais jamais elle ne se serait doutée de ce qui l’attendait. Alors qu’elle arrivait au château, elle rencontra un homme, mystérieux et puissant. Un roi nommé Wisgoth. Jamais elle n’avait rencontré un homme aussi bon, aussi… Elle n’en trouvait pas les mots. Il lui fallut un moment ensemble et elle tomba sous son charme.

Leur séparation fut douloureuse pour la jeune femme qui, malgré les hommes qu’elle avait connus, n’avait jamais réussi à l’oublier. Mais à son arrivée dans la ville de son roi, elle le découvrit en train de courtiser une gamine dans sa cour. Entrant dans une jalousie sans nom, elle l’affronta, mais cette fois, elle n’eut pas la force de le tuer. Trop fort pour elle, Wisgoth la ramena dans ses appartements. La dispute fut impressionnante et la jeune femme, déchirée par ses sentiments, quitta son amant avant de s’effondrer devant sa porte. Mais l’homme la retrouva et malgré leur dispute, ils finirent ensemble.

Malgré leur amour, ils se séparèrent sur une nouvelle dispute, deux mois plus tard. La colère prit la jeune femme qui alla se venger dans les bras du premier ennemi de son amant, Elador Kan. Les deux ne s’aimaient guère et durant les combats, l’ange noir s’afficha bras dessus, bras dessous avec sa maîtresse.

68ème jour de la saison de Cynéid de l’an 323

Un an plus tard, Kim décida de se venger une bonne fois pour toute de son amant de roi. Jamais elle n’avait été aussi ridiculisée et elle comptait bien faire payer à son amant ce qu’il lui avait fait. Quittant Elador, elle se dirigea vers Malghar. Arrivant dans la chambre du roi, elle assassina la catin qui se trouvait dans son lit avant de se tourner vers son amant. Ils combattirent, comme pour leur première dispute. Avec violence, elle le poignarda tandis qu’il lui brisa le bras. Mais alors qu’il allait lui donner le coup fatal, il lui avoua ses sentiments à lui aussi. Pleurant sous le choc de cette nouvelle, Kim ne put s’empêcher de l’embrasser, l’aimant plus que tout.

Pendant une saison durant, ils restèrent ensemble. Mais un nouvel évènement allait changer leur vie. Alors que la première saison de l’an 324 était annoncée, la guerre se déclara entre le camp des Chevaliers de la Lumière et des Guerriers Noirs. Wisgoth refusa qu’elle reste à Laryskanir et lui demanda d’aller s’abriter sur l’île d’Eldrahyl, là où les combats ne semblaient pas avoir d’impacts. Elle accepta à contre cœur mais sans lui révéler ses appréhensions. Elle allait devoir remonter sur un navire, le premier depuis le traumatisme de sa famille. Elle n’avait jamais parlé de cela à Wis, elle le fera sûrement un jour, mais elle ne voulait pas qu’il la méprise du fait qu’elle était une bâtarde…

78ème jour de la saison de Sahmyra de l'an 328

- « Dame de Bakarra, une missive pour vous. »

Une domestique lui amena la lettre. Dans son petit cabinet, Kim enleva le cachet de la lettre. Elle reconnut facilement le cachet de son roi. Elle l’ouvrit délicatement. Elle n’avait pas reçu de lettre depuis deux saisons et la dernière annonçait la mort de la chef de ses adversaires. Elle finit de lire la lettre et sourit doucement en la terminant.

- « Préparez mes valises et faites amarrer le navire à quai, nous rentrons à Malghar. » dit-elle avec entrain.







[/i]
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Admin

Messages : 238
Points : 425
Date d'inscription : 23/06/2015

MessageSujet: Re: Kim Arcane de Bakarra Sam 15 Aoû - 21:04

Coucou !

Contente de te voir :3 Ta fiche est validée, amuse-toi bien ! (:

Revenir en haut Aller en bas

Kim Arcane de Bakarra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» HISTOIRE DE L'ÎLE D'ARCANE
» Esmëldiz Elbereth [Protectrice d'Eldarinwa]
» Arcane Legalena [Cantatrice]
» Une épreuve subsidiaire [réservé aux Adorateurs de l’Arcane XIII]
» Carnage et boules de coton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Le Registre :: Les Héros du Continent :: Les Héros d'Aujourd'hui-