Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos) Ven 4 Mar - 3:48

Nous parlions de poésie. Avec la belle nature qui nous entourait, c'était facile. J'aime beaucoup écouter les poèmes inspirés de la nature. La nature fait partie de moi en quelque sorte et écouter ses louanges me plaît toujours beaucoup. Mais lorsqu'il me dit de ne pas m'en faire si un poème ne m'avait jamais été destiné, je ne su pas quoi dire. Je n'avais jamais vraiment souhaité que quelqu'un me dédie un poème. Ce que j'aime, c'est lorsque les actions viennent confirmer les mots. Les mots seuls ne servent à rien.

- C'est ce que je disais. Les gestes et les paroles ont un impact plus important ensemble. glissa t-il rapidement.


J'ajoutai que je ne saurai pas comment réagir si quelqu'un me dédirai un poème. Je me demandai si un merci dit avec sincérité serai suffisant.

- Non, un simple merci ne suffit pas. Même avec toute la sincérité du monde, un merci reste un mot faible pour une poignée de belles paroles.


- Je sais  bien que vous avez raison, mais je suis certaine que si ça devait arrivé un jour, je serai tellement surprise que je risquerais de perdre l'usage de la parole...et peut-être même une partie de mes facultés de réflexions.


Sans le dire à voix haute, je pensais également que pour que de belles paroles puissent réellement me toucher, il faudrait qu'elles soient dites par quelqu'un que je connaîtrai depuis un certain temps. Dites par un parfait inconnu qui viendrai se présenter ainsi...ça ne me plairait pas vraiment. Je risquerai d'avoir des doutes sur ses intentions véritables. Alors que si ça serait quelqu'un que je connaît...ça ne serai pas la même chose. Enfin, il ne faut pas que je perdre de vue que c'est une réflexion tout à fait hypothétique et que les chances que je sois face à cette situation un jour, sans être nul, sont assez faible.

Quittant mes pensées, Ilunos me dit, de ces mots imagés dont lui seul à le secret, que nous pouvions rester encore un peu, profiter de la quiétude de l'endroit et que lorsque je serai prête, nous reprendrons la route. Comme nous avions une bonne distance à parcourir avant de rentrer, je me suis dit qu'il valait mieux continuer notre visite.

- Eh bien, puisque vous êtes prête à reprendre la route. Allons-y.

Nous avons prit notre temps pour ramasser ce qui restait de notre repas, histoire d'évité le gaspillage et une fois prêt, Ilunos me laissa mener la marche.

- Je ne vais pas me plaindre si la vue est belle là-bas également. Disait-il d'un ton amusé.

- Je suis certaine que vous aimerez le prochain village. Il n'est pas aussi grand que celui que nous venons de quitter, mais vous lui trouverez j'en suis certaine beaucoup de charme. Les gens des environs le surnomme le «village aux fleurs». Il y a pas une maison, pas un commerce qui ne possède son jardin de fleurs et en cette saison, le parfum qu'elles dégagent est vraiment merveilleux.

- Si je puis le dire, c'est une belle visite guidée que vous m'offrez. Si ça continue, je commence à croire que je devrais songer à un paiement bien important pour tous vos services rendus. Vous m'avez soigné, logé, nourri et maintenant vous me faites visité les villages entourant votre domicile. Mentionna t-il sérieusement en devenant songeur.

Je ne sais vraiment pas quoi dire pour le convaincre que je n'attendais aucun paiement de sa part. Je l'ai soigné, c'est vrai, mais c'était normal, c'est mon travail de soigné et même si je n'avais pas été guérisseuse, je me serai occupé de sa convalescence comme je l'ai fait.  Pour la nourriture, se n'est pas plus difficile de cuisiner pour deux que pour un et j'avais bien suffisamment d'espace pour le loger. Pour ce qui est des visites des alentours, j'étais heureuse de lui faire visiter mon coin de pays.

- Je peux vous dire que vous  m'avez déjà payer. Vous m'avez écouté quand j'ai eu besoin de parler et vous n'avez pas essayer de brusquer mes confidences. Vous avez su trouvez les mots juste pour m'aider à remonter la pente, me faire comprendre que je stagnais dans le passé. J'ai soigner votre corps, vous avez débuter la guérison de mon âme. Ne trouvez vous pas que c'est beaucoup ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos) Ven 4 Mar - 15:02

Avec la nature autour d'eux, il n'avait pas été difficile de parler de la poésie. Ilunos avait cherché à rassurer Aliénor si un poème ne lui avait pas été adressé. Elle lui fit savoir que les gestes étaient préférables à la parole pour confirmer les mots prononcés. Il était alors revenu sur ses explications, ramenant l'idée que les gestes et les paroles avaient une force plus grande ensemble.

La jeune femme avait ajouté à ses propos qu'elle n'aurait su comment réagir face à un poème étant destiné à sa personne. À la question posée, Ilu' avait répondu qu'un simple merci n'était pas suffisant pour remercier l'auteur d'un poème. Il avait retenu un soupir à ce moment là. Il avait eu tort de dire qu'un simple merci ne suffisait pas pour remercier le poète. Malheureusement, le jeune homme n'avait pas trouvé les preuves pour réfuter ce dernier point à cet instant précis.

Le silence était revenu après un moment, mais Ilunos trouva le moyen de le briser. Avec sa manière de parler, il avait dit à Aliénor qu'ils pouvaient profiter du lieu pendant un moment de plus. Celle-ci était prête à reprendre la route. Ensemble, ils avaient pris le temps de ramasser les restes du repas avant de se remettre en route.

La visite guidée de la région pouvait reprendre et la jeune femme vendait déjà le charme de la prochaine destination. Avec un ton amusé, il avait dit qu'il ne se plaindrait pas du prochain village, si ce dernier était aussi beau qu'elle le disait.

- Je suis certaine que vous aimerez le prochain village. Il n'est pas aussi grand que celui que nous venons de quitter, mais vous lui trouverez j'en suis certaine beaucoup de charme. Les gens des environs le surnomme le «village aux fleurs». Il y a pas une maison, pas un commerce qui ne possède son jardin de fleurs et en cette saison, le parfum qu'elles dégagent est vraiment merveilleux. Disait-elle.

L'idée était plutôt farfelue de surnommer un village de la sorte, mais le jeune homme ne s'était pas arrêté à ce détail. Après tout, il verrait le prochain village bientôt pour constater les faits. Du village voisin, Ilunos parlait maintenant de la visite guidée et d'un paiement convenable pour les services rendus par son accompagnatrice. Elle l'avait soigné, ce qui était le point important dans toute l'histoire. Il s'était trouvé loin des portes de la mort, mais une blessure était une blessure. À ces traitements, elle l'avait nourri et logé le temps de sa convalescence.

Aliénor répliqua à ses paroles par le fait qu'il l'avait déjà payé. Il fronça les sourcils à prime abor, mais il reprit bien vite un visage normal. Tous les faits rapportés étaient des preuves suffisantes pour prouver qu'un paiement avait été fait, bien malgré la forme du paiement.

- Vous n'avez pas tort. Ces faits sont indéniables et ils ont une valeur plus grande qu'une poignée de pépites d'or. Répondait-il.

- Si cette chasse... vous convient comme paiement, alors je me devrai d'accepter votre choix. Ajouta t-il.

Ilunos se surprenait à créer une figure de style basée sur ce qu'il exerçait dans la vie de tous les jours. Il chassait des bêtes, des créatures... parfois des hommes. Il était étrange de penser à une chasse aux mauvaises pensées, aux mauvaises idées et aux maux du coeur.

- Pour reprendre vos mots, c'est une drôle de manière de me dire... que je donne la chasse à vos soucis. Ce serait la même chose si on vous disait que vous aviez soigné les maux du coeur... enfin, pas avec des remèdes mais avec des mots et une bonne écoute. Ne trouvez-vous pas cela étrange et amusant ? Demanda t-il amusé.

Ils avançaient d'un bon pas et le temps filait bien vite en si bonne compagnie. En jetant un oeil derrière eux, le jeune homme voyait leur dernière halte disparaître lentement. Lorsqu'il reporta son regard devant lui, il ne pouvait s'empêcher de tourner la tête vers la jeune femme.

- Dites-moi, ce village aux fleurs...vous pouvez me dire d'où vient ce nom ? Je ne comprend pas pourquoi on surnommerait un village ainsi, si tous les villages autour peuvent décorer les habitations et les commerces avec une grande panoplie de fleurs. J'espère que les gens prennent soin des fleurs... comme les fées entretiennent leur magnifique sanctuaire.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos) Jeu 24 Mar - 1:18

Nous avions pour un peu plus d'une heure de marche avant d'arrivés à notre destination. Je lui parla un peu du village et de fils en aiguille, il aborda à nouveau le sujet de me payer pour les soins que je lui avaient prodigués, pour le toit et le couvert ainsi que pour les visites des alentours. Je lui avais dit dès le début que je ne lui demandais aucun argent. Je me suis occupée de lui comme je me serai occuper de toute personne dans le besoin, jamais je n'ai demandé d'argent à quelqu'un qui venait frapper à ma porte et je n'ai pas l'intention de commencer maintenant.

Néanmoins, j'étais consciente qu'il n'était pas à l'aise avec cette idée. Je lui dis donc qu'il m'avait déjà payé. Qu'il m'avait aidé à remonter la pente, à accepter de faire mon deuil. Si le processus de mon deuil avait commencer dans les dernières semaines, je sentais que grâce à lui, j'allais réussir à le porter à sa finalité.

- Vous n'avez pas tort. Ces faits sont indéniables et ils ont une valeur plus grande qu'une poignée de pépites d'or. Répondait-il.

- Si cette chasse... vous convient comme paiement, alors je me devrai d'accepter votre choix. Ajouta t-il.


- Cette chasse, est ce que j'avais de besoin.


- Pour reprendre vos mots, c'est une drôle de manière de me dire... que je donne la chasse à vos soucis. Ce serait la même chose si on vous disait que vous aviez soigné les maux du coeur... enfin, pas avec des remèdes mais avec des mots et une bonne écoute. Ne trouvez-vous pas cela étrange et amusant ? Demanda t-il amusé.


Je souris devant son air amusé et lui concéda que c'était à la fois étrange et amusant. Mais, nous ne pouvions pas nier que les mots avaient beaucoup de puissances, comme nous en avions déjà parler. Ils peuvent être à la fois porteur de bienfaits ou de malheurs alors penser qu'il est possible de donner une chasse aux soucis...pourquoi pas ?

Changeant de sujet, Ilunos me demanda :

- Dites-moi, ce village aux fleurs...vous pouvez me dire d'où vient ce nom ? Je ne comprend pas pourquoi on surnommerait un village ainsi, si tous les villages autour peuvent décorer les habitations et les commerces avec une grande panoplie de fleurs. J'espère que les gens prennent soin des fleurs... comme les fées entretiennent leur magnifique sanctuaire.


- Ce n'est pas le véritable nom du village, mais les villageois et les voyageurs de passage aiment l'appeler ainsi. Contrairement aux autres villages, ils y a vraiment beaucoup plus de fleurs qui sont cultivés autours des habitations et des commerces. Il est certain que jamais ce ne pourra être comparé aux jardins des fées, mais vous verrez c'est magnifique.


Le trajet avait été rapide et déjà, nous voyons les champs et les paysans qui y travaillaient. Les première maisons étaient même visible. Je lui désigna le village de la main et lui dit souriante :

- Regardez, vous allez pouvoir voir de vos yeux la beauté de leurs jardins.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

IV - Rodeur d'Elite

Messages : 1303
Points : 958
Date d'inscription : 02/08/2015
Age : 27
Âge : 25 ans

MessageSujet: Re: Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos) Jeu 31 Mar - 16:52

Depuis le début de son séjour, Ilunos n'avait jamais écarté l'idée de payer Aliénor pour ses services. Elle avait fait bien plus que traiter ses blessures. Entre le pique-nique et la route vers le village aux fleurs, Ilu' avait ramené le sujet sur la table. Il n'était pas à l'aise de laisser cette dette de côté, mais il était beaucoup moins à l'aise de profiter de la générosité de la jeune femme. Elle revint sur leurs discussions passées, qui avaient permis à celle-ci d'apaiser ses maux de coeur. Il avait fini par se rendre à l'évidence et il avait accepté l'idée que son écoute était un bien meilleur paiement qu'une poignée de pépites d'or. Le jeune homme ne rata pas l'occasion pour souligner l'étrange métaphore qu'il venait d'employer.

Alors qu'ils se dirigeaient vers le prochain village, Aliénor vendait déjà le charme du prochain lieu. Ilunos était curieux de connaître l'origine de ce « village aux fleurs ». Fidèle à son rôle de guide, elle lui expliqua que ce n'était pas le nom du village, mais les passants et les habitants l'appelaient de cette manière. Les fleurs étaient à l'honneur dans cet endroit, mais sa guide lui confia la magnificence du lieu. Ilu' était bien satisfait de la réponse à sa question et il appréhendait maintenant la vue du village. Dans le domaine des fleurs, les fées faisaient les meilleurs jardins, mais ce fait n'empêchait pas certaines personnes de créer un véritable monde de fantaisie avec une grande variété de plantes et de fleurs.

Le temps filait vite et ils apercevaient les champs et les paysans qui y travaillaient. Un peu plus loin, les premières habitations se dessinaient et elles se distinguaient alors qu'ils s'approchaient de plus en plus. Aliénor désigna le village d'un geste de la main, qu'elle joignait à un sourire.

- Regardez, vous allez pouvoir voir de vos yeux la beauté de leurs jardins.

Ilunos projeta son regard sur ce qu'il voyait. Certaines maisons se distinguaient immédiatement des autres par le nombre de fleurs qui les décoraient. Il devait l'admettre, les plantes ajoutaient une petite touche charmante à ce village. Avec un grand sourire, Ilu' tourna la tête vers la jeune femme afin de partager une idée.

- Vous aviez bien fait de vendre la beauté de ce village. Les fleurs ajoutent un côté plus... tranquille, plus serein à ces endroits où la platitude règne en roi. Il y a un grand nombre de fleurs, mais il pourrait y en avoir encore plus. Imaginez s'il y avait une fête. Les fleurs seraient à l'honneur dans ce beau village. Elles s'imposeraient à la vue de tous. On pourrait croire qu'elles ont envahis ce village alors que les gens célèbrent. Conclut-il.

- Bien sûr, nous serions loin d'assister à la création d'un autre jardin des fées, mais la vivacité des couleurs et les formes variées des fleurs donneraient un éclat de vie incroyable. Je n'ai pas vu beaucoup de villages avec autant de fleurs, mais je peux bien ajouter ce village parmi les plus beaux endroits que j'aurai visités sur ces plaines. Ajouta t-il après une petite pause.

Ilunos ignorait où Aliénor l'emmenait exactement, mais il profita de leur passage pour s'imprégner de l'aspect peu commun de ce village. Au fil de ses voyages, il avait vu un bon nombre de lieux décorés avec des éléments de la nature, mais un village emmitouflé d'un manteau floral était une première à son livre de notes.

- Vous connaissez beaucoup d'endroits semblables à celui-ci ? Demanda t-il à la jeune femme.

- Enfin, je veux dire qui soit aussi beau que ce village. Précisa t-il en tournant la tête vers elle.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos)

Revenir en haut Aller en bas

Je ne vous veux pas de mal, faites moi confiance (PV Illunos)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Quel sport faite vous?
» Ne vous faites pas de mauvais sang
» Qu'est-ce que vous faites à cette heure ?
» Que faites-vous en ce moment ?
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Coin Rp :: Les Plaines d'Illnael-