Dans un monde déchiré par les guerres, les laryskaniens tentent de sortir leur royaume des ténèbres qui le hante. Rejoignez-les mais dans quel camp serez-vous ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ton aide est la bienvenue (PV Alanya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mar 11 Aoû - 2:39

Après toute cette recherche sur les assassins de ma famille, je voulais prendre un peu de recul et de repos. Je me dirigeai donc vers les Plaines où je fut accueillie avec joie par mes parents et par mes frères qui tout comme moi étaient de passage. Je voulais garder sous silence les démarches que j'avais effectuer auprès des Lames, je suis certaine que se n'aurait pas été approuvé et je ne voulais pas avoir à me justifier, mais je racontai tout de même mes retrouvailles avec Rhosgobel et comme je l'avais pensée, tout le monde fût très heureux de voir que j'avais enfin pu parler de ma souffrance.  Tranquillement mais sûrement, je faisais mon deuil, mais malgré tout, je ne pourrais jamais oublier ce qui c'est passé et les cauchemars qui viennent presque à toutes les nuits se chargent de me le rappeler.

Les premiers jours se passèrent sans histoires. Je me suis promené avec mes frères, entraîné avec mon père à l'épée et  j'ai aidé ma mère à entretenir le jardin des plantes médicinales. Puis la réalité nous rattrapa. Mes frères et mon père furent appeler par les Soldats de l’équilibre et ma mère décida de les accompagnés. Elle voulait en profiter pour récolter des plantes qui lui manquait et par le même occasion elle pourrait voir si ont aurait pas besoin de ses services où les Soldats devaient se rendent. Personnellement, j'acceptai avec plaisir de m'occuper de la maison et des habitants du village voisin durant leur absence ; après tout se qui c'est passés dans les dernières semaines, rester en place un petit moment ne pourrai que me faire du bien.

Les deux premier jours se passèrent sans histoires, mais à l'aube du troisième jours, je vis venir dans la lumière du matin un enfant qui courrait aussi rapidement que ses petites jambes le permettait. Je venais tout juste de terminer de nourrir les quelques animaux que mes parents possèdent lorsque il arriva tout essoufflé à mes cotés et me demanda:

- Où est madame Rosa ? Il y a des blessés au village ont a besoin de madame Rosa.

- Rosa n'est pas ici pour l'instant, mais moi je vais y aller et tu n'a pas d'inquiétude à avoir, Rosa est ma maman et je suis guérisseuse tout comme elle. Laisse moi seulement prendre mon sac et je te suis.

Je pris rapidement mon sac que je gardais toujours prêt pour les urgences et je suivis mon petit guide qui m'expliqua en quelques mots ce qui c'était passée. Quelques hommes avaient tenter d'arrêter des cheveux emballés et avaient été piétiné par eux. Je fit une rapide analyse et me dit que dans de tel circonstances j'allais trouver des fractures, des contusions, des hémorragies et peut-être même des commotions cérébral. Ça risquait d'être des cas assez lourd et je voulais arriver le plus rapidement possible.

Au village, le jeune garçon me dirigea vers un petit entrepôt qui avait été réaménager en infirmerie de fortune et rapidement je vis que les trois hommes allongé chacun dans un lit étaient blessés gravement,  mais l'un d'eux était pire que les autres. Je m'approchai de ce dernier et vit avec inquiétude qu'il avait une fracture ouverte à la jambe. Je commençai par le plus urgent et donnai à chacun des hommes une potion qui leur aidera à mieux supporter la douleur et bien que leur cas soit important, je me concentrai en premier lieu à m'occuper de ce pauvre homme. Je commençai à l'examiner doucement et vit que la cassure était net, elle sera donc plus facile à ressouder que s'il y avait plusieurs morceau de partis. Je regardais derrière moi et vis que le jeune garçon qui était venu me chercher était toujours là, je lui demandai donc :

- Pourrai-tu aller demander à ce que l'on fasse bouillir de l'eau ? Je vais en avoir besoin.

Il sorti aussi vif que l'éclair et je me tournai à nouveau vers mon patient, affichant un regard calme et serin que je n’éprouvais pas. J'étais très inquiète, la blessure était grave et remettre cet os en place ne sera pas évident. Je pourrai toujours demander de l'aide à l'un des villageois, mais se serai d'un autre guérisseur que j'aurai besoin.


Dernière édition par Aliénor Alba le Jeu 3 Sep - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mar 11 Aoû - 20:41

Après sa rencontre impromptue avec Elyandra, Alanya avait repris la route au travers des plaines. Elle était retournée là où elle était avant de recevoir cette vision et y avait passé quelques heures pour refaire ses réserves. Ayant épuisé ses dernières potions avec la patiente, elle dût s'installer dans un petit coin tranquille dans un boisé, à l'abri des curieux pour en concocter d'autres. Habituée de dormir à la belle étoile, elle y avait campé.

Quelques jours s'écoulèrent avant qu'elle reçoive une nouvelle vision. Elle faillit se prendre les pieds dans une branche, mais pas de blessure infligée avec sa dague alors qu'elle coupait des plantes. Une première. Les images se bousculèrent dans son esprit. Un village, un accident, des chevaux, des gens étendus. Que quelques éclairs dans son esprit. Le tout semblait sérieux. Depuis combien de temps cela c'était-il produit? Était-ce encore à venir? Soupirant, elle jeta un œil à l'intérieur de son sac pour s'assurer qu'elle avait tout le nécessaire, ramassa son campement, puis se mis en route.

Plusieurs heures de marche lui furent nécessaires pour atteindre le village en question. À son arrivée, elle y découvrit une grande agitation. Un jeune garçon sortit en trombe d'un bâtiment et elle eut tout juste le temps de s'écarter de sa route. Elle entendit un bref mot d'excuse, puis il cria à un occupant de la maison vers laquelle il se dirigeait de faire bouillir de l'eau. Intriguée, Alanya l'intercepta au moment où il repassait près d'elle.

-Doucement mon garçon! Je ne te ferai pas de mal. Dis-moi, pourquoi as-tu besoin d'eau?

Le jeune homme lui jeta un œil et lui relata en vitesse les événements, avant de ses dégager et repartir dans une autre direction au pas de course. Sachant enfin où on avait transporté les blessés, elle reprit sa route vers le bâtiment et entra en silence. Elle aperçut une jeune femme près de l'un des blessés. Alanya s'arrêta, puis examina les lieux. Trois hommes étendus par terre, celui près de la femme était en plus piteux état que les deux autres. Mais la femme à ses côtés semblait savoir avec précision ce qu'elle faisait. Alanya s'avança.

-Puis-je vous être utile à quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Ven 14 Aoû - 15:23

Lorsque l'enfant était venu me chercher et qu'il m'avais expliqué se qui c'était passé, je savais que je trouverai des cas sévère, mais cet homme à la jambe fracturé m'inquiétais, même si ça ne paraissait pas sur mon visage. Remettre un os en place était toujours délicat, même à deux alors seule... Je commençai par dire au jeune garçon d'aller demander de mettre de l'eau à bouillir, je pourrai au moins faire une décoction désinfectante pour les plaies un peu plus tard. Je fouillai à nouveau dans mon sac et en sorti une nouvelle potion qui servira à amoindrir un peu la douleur. Malheureusement, malgré mes pouvoirs et mes connaissances, je ne peux pas  faire disparaître en totalité la souffrance physique et remettre un os en place, ont ne peut pas se le cacher, ça fait mal. Après lui avoir fait boire et dit quelques paroles réconfortantes, je me préparais à faire une première tentative pour replacer sa jambe quand une voix derrière moi se fit entendre :

- Puis-je vous être utile à quelque chose?

Je me retournai vivement et dit reconnaissante à la femme près de moi :

- Toute aide est la bienvenue.

Je lui fit signe de venir près du blessé, je ne savais pas si c'était une habitante du village, une voyageuse, une guérisseuse, mais peu m'importais en fait. À deux, nous aurons bien plus de chance de le sauver et pour l'instant, il y avait que ça qui comptait pour moi. Une fois que ces trois hommes seront hors de danger, nous aurons bien l’occasion de faire plus ample connaissance.    

- Avez-vous déjà remis un os en place ? Voulez vous retenir sa jambe pendant que je remet l'os en place pour préférer vous faire l'inverse ?

Dans un cas comme dans l'autre, il fallait maintenir l'os en place suffisamment longtemps pour me permettre de le ressouder. La jeune femme n'eut pas le temps de me répondre que le jeune garçon revient et me dit que l'eau bouillait. Je pris dans mon sac une poignée de racine, lui tendit et lui dit :

- Met ces racines dans l'eau et laisse les mijoter jusqu'à ce qu'elle se défasse en morceau, après demande à quelqu'un de retirer le chaudron du feu.

Toujours aussi vif, il prit les racines et reparti en courant. Je regardai mon alliée de la journée et je lui demandai :

- Vous êtes prête ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Dim 16 Aoû - 0:11

Alanya avisait la situation tout en attendant la réponse de la jeune femme penché sur le patient. La blessure était vilaine, la plaie à vif laissait voir l'os brisé. Pas très joli à voir. Elle reporta son attention sur la jeune femme qui lui demandait si elle avait déjà remis des os en place.

-J'ai vu des champs de batailles, dit-elle à l'intention de la jeune femme. Je peux vous assister pour le remettre en place. Si vous avez besoin d'une concoction pour engourdir son mal, j'en ai dans ma besace.

Elle posa son sac sur le sol à ses côtés, puis se plaça de sorte à pouvoir maintenir la jambe du pauvre malheureux en place.

-Les circonstances ne sont pas l'idéale pour les présentations, mais je crois que ça ira mieux pour intervenir si nous connaissons nos noms! ajouta-t-elle tout en appuyant de son poids sur l'homme pour qu'il ne remue pas et risque d'aggraver ses blessures.

Le jeune garçon qui avait failli lui foncer dessus revint pour prévenir la femme que l'eau demandé était en train de bouillir. Celle-ci lui donna une poignée de racine à y mettre, puis reporta son attention sur elle, lui demandant si elle était prête. Alanya hocha la tête d'un petit coup sec et la laissa replacer l'os.

-Mon nom est Alanya Solas, guérisseuse. Il faudra une attelle pour lui maintenir la jambe en place et l'éviter de bouger ensuite.

Elle la laissa procéder. Elle jeta un bref regard vers les deux autres hommes étendus dans le bâtiment.

-Pouvez-vous m'expliquer brièvement ce qui est arrivé? J'ai entendu parler de chevaux... Mais j'ignore le reste.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 17 Aoû - 3:24

J'étais vraiment très heureuse d'avoir quelqu'un pour m'aider. Je ne travail pas souvent en équipe, pas par entêtement mais plutôt parce que l'occasion ne se présente pas souvent. Lorsque je lui demandai si elle avait déjà remit un os en place, elle me dit :

- J'ai vu des champs de batailles. Je peux vous assister pour le remettre en place. Si vous avez besoin d'une concoction pour engourdir son mal, j'en ai dans ma besace.


- Je lui en ait déjà donner à deux reprises, l'important pour l'instant, c'est de remettre cet os en place, mais si vous avez une potion fortifiante en votre possession, je vous en serai très reconnaissante, je voulais en refaire aujourd'hui, mais je n'en ai pas eu le temps et ces trois hommes en auront grandement besoin.

Tout en parlant et en m'assurant qu'elle était prête, elle appuya de tout son poids sur la jambe de l'homme afin d'évité qu'il ne remue et aggrave ses blessures. De mon coté, je replaçai l'os d'un coup sec.

- Les circonstances ne sont pas l'idéale pour les présentations, mais je crois que ça ira mieux pour intervenir si nous connaissons nos noms! Mon nom est Alanya Solas, guérisseuse. Il faudra une attelle pour lui maintenir la jambe en place et l'éviter de bouger ensuite.

- Je m'appelle Aliénor Alba et je suis également guérisseuse. Pour l'attelle, ce ne sera pas nécessaire pour cette fois.

Je mis ma main sur la plaie encore béante de sa jambe et utilisant mes pouvoirs de guérison, je ressoudai l'os. Je n'avais pas refermer la plaie, car je voulais la désinfecter avant.

Je vis Alanya regarder vers les deux autres hommes et elle me demanda :

- Pouvez-vous m'expliquer brièvement ce qui est arrivé? J'ai entendu parler de chevaux... Mais j'ignore le reste.

- J'en connais pas beaucoup plus que vous. Le jeune garçon à qui j'ai donné les racines tout à l'heure est venu me chercher à l'aube et m'a dit qu'il y avait eu un accident au village. Des hommes avaient tenté d'arrêter des chevaux emballée et ils avaient été piétinés. Ont ne m'a pas donné plus de détails.


C'est alors que le jeune garçon revient, suivit d'un homme qui transportait la marmite de décoction désinfectante. Ont va pouvoir continuer notre travail.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 17 Aoû - 20:39

Alanya écoutait avec attention les réponses de la jeune femme à ses côtés. Elle avait refait le plein de ses potions quelques jours plus tôt. Cela tombait plutôt bien.

-J'ai des fortifiant fraîchement préparé. Et des réserve pour en refaire au besoin.

Elle appuya toujours pour maintenir la jambe en place tandis que Aliénor replaçait l'os d'un coup sec. Alanya retint une grimace. Malgré qu'elle l'avait déjà fait, elle détestait cette partie de l'opération. Elle s'efforça de garder sa concentration sur autre chose pour divertir son esprit. Le temps n'était pas à la sensiblerie. Lorsqu'Aliénor mentionna que l'attelle ne serait pas nécessaire, Alanya voulu protester, mais resta surprise par le pouvoir de la femme qui ressouda l'os en posant ses mains au-dessus de la plaie.

-Vous êtes efficaces, y'a pas à dire!

Voyant que l'homme ne risquait plus de bouger, elle le relâcha et fouilla dans son sac pour sortir les fioles de fortifiant, ainsi que des bandelettes propres pour faire des pansements. Elle écouta les explications sur ce qu'il s'était produit.

-Alors, il faudra espérer qu'ils n'ont pas été piétinés et qu'aucun organe n'a été atteint. Ce qui risque grandement de compliquer notre tâche dans ce cas!

Elle s'approcha de la marmite et aida Aliénor à désinfecter la plaie. Voyant que la jeune femme avait la situation bien en main, elle se releva.

-Je vais évaluer l'état de l'autre patient en vous attendant! Ensuite, nous pourrons lui donner une dose de fortifiant.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Jeu 20 Aoû - 14:43

Je m'en voulais un peu de ne pas avoir refait le plein de potion la veille, mais pour ma défense la journée avait été très occupée, c'est pour cette raison que je voulais refaire du fortifiant aujourd'hui. Heureusement que Alanya en avait sur elle. Nous allons en avoir de besoin.

Restait maintenant à replacer l'os, à deux se fut beaucoup plus facile. L'os étant à place je puis aisément le ressouder grâce à mon pouvoir. Se n'est pas quelque chose que je fais souvent, pour une raison très simple : si je devais guérir tout mes patients avec mon pouvoir, ils reprendraient leurs activités normal trop rapidement. Même si les os sont ressoudés, même si les plaies sont refermées, ils doivent tout de même se reposer quelques jours pour se remettre totalement et se n'est pas toujours évidant de leur faire comprendre.

- Vous êtes efficaces, y'a pas à dire!

L'homme ne risquait plus rien à bouger, Alanya le relâcha et fouilla dans son sac pour sortir des fioles de fortifiant et des bandelettes propre pour les pansements.

- Merci, mais ce n'est pas parce que l'os est ressouder qu'il ne faudra pas prendre quelques jours de repos complet.

En disant ça, je regardais l'homme allongé qui me fit signe qu'il allait m'écouter. J'espérais bien qu'il me disait la vérité. Enfin, en cas de doute, je pourrai toujours demander à ce que quelqu'un les surveillent.

Aider par Alanya, nous nettoyons la plaie de sa jambe et tout en travaillant, je lui expliqua se que je savais sur l'accident de ses hommes.

- Alors, il faudra espérer qu'ils n'ont pas été piétinés et qu'aucun organe n'a été atteint. Ce qui risque grandement de compliquer notre tâche dans ce cas!

- Oui, je suis bien d'accord, mais je ne pense pas que les organes internes soit touchés, mais si par malheur je devais me tromper, nous le serons bien assez tôt.

Voyant que tout se passaient bien, Alanya se releva et dit :

-Je vais évaluer l'état de l'autre patient en vous attendant! Ensuite, nous pourrons lui donner une dose de fortifiant.
-D'accord.

Reportant mon attention sur mon patient et tout en lui prodiguant les soin nécessaire,  je lui posa quelques questions pour m'assurer qu'il n'avait pas de blessures interne. Ses réponses me confirmèrent dans ma première impression, toute ses blessures étaient externe, mais pour m'en assurer je passai ma main sur son ventre et utilisant une fois de plus mon pouvoir de guérison, je sondai ses organes interne et vis hors de tout doute qu'ils n'avaient pas été atteint. C'est une chance, car comme l'avait dit Alanya tout à l'heure, ça nous auraient compliquer la tâche.

Maintenant que je n'étais plus inquiète pour sa vie, je le laissai se reposer et alla rejoindre Alanya.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Sam 22 Aoû - 20:44

Alanya ne put qu'acquiescer aux propos d'Aliénor. Ce n'était pas parce qu'une fracture était remise en place et le tout ressouder qu'il ne fallait pas faire attention par la suite.

-Je suis certaine que vous ferez attention, si vous ne tenez pas à le regretter dans les mois à venir par la suite, dit-elle pour l'homme étendu près d'elle. Je suis certaine que vous êtes un homme raisonnable qui allez préféré écouter nos conseils plutôt que de risquer de devenir impotent pour le reste de vos jours.

Elle reporta son attention sur Aliénor à ses côtés.

- Un petit repos fait plus grand bien que s'il s'obstine à vouloir reprendre ses activités et risquer ainsi d’aggraver son cas.

Ses paroles pouvaient sembler peu encourageante, mais elle savait que bien souvent, pour des patients, il valait mieux leur dire franchement ce qu'ils encouraient s'ils passaient outres les conseils. Sinon, sitôt que vous aviez le dos tourné, ils se remettaient debout et courraient tout droit vers les activités que vous leur aviez pourtant déconseillées.

Elles nettoyèrent ensuite la plaie et refermèrent le tout. Alanya se rendit près du second patient et s'agenouilla près de lui. Elle l'examina avec attention. L'homme n'avait pas de fractures apparentes, que des contusions et une arcades sourcilières de fendue. Elle vérifia ses réflexes et ses pupilles ensuite. Elles réagissaient bien, donc il n'avait rien à la tête. Elle se tourna vers Aliénor et lui fit un rapport.

- À l'exception d'ecchymoses et de cette blessure au-dessus de l'oeil qu'il faudra recoudre, je ne trouve pas d'autres blessures externes. Par contre, je ne peux dire pour le reste de ses organes. Qu'en pensez-vous?

Elle fit place à Aliénor pour qu'elle vérifie à son tour l'état du patient.

-Il va être courbaturé pour quelques jours par contre.

Tout en disant cela, elle sortit le nécessaire pour engourdir son mal et recoudre la plaie. Le calmant ne serait pas de trop, car en voyant l'aiguilles, elle vit l'homme se raidir devant elle.

-Doucement. Vous allez avaler ceci et je vous jure que vous sentirez à peine lorsque je refermerai cette plaie.

Voyant sa réticence, elle retint un soupir et jeta un oeil à Aliénor. Ces hommes pouvaient supporter la vue du sang sur les champs de batailles, mais à la vue d'une simple aiguilles, ils risquaient de tomber dans les pommes.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mer 2 Sep - 2:33

Il est assez rare que j'utilise mes pouvoirs pour guérir instantanément, pour la simple raison que je sais souvent, sans même avoir à leur demander de rester tranquille, qu'ils n'en feront rien. Le repos est la première chose à faire pour se remettre totalement, que se soit d'une maladie ou comme nous avons ici, d'une blessure. Dans le cas de cet homme, j'ai fait une exception, car il était vraiment mal en point, j'espérais seulement qu'il m'écouterait une fois que je serai partie. Alanya m'approuva et dit à l'intention du blessé :

- Je suis certaine que vous ferez attention, si vous ne tenez pas à le regretter dans les mois à venir par la suite, dit-elle pour l'homme étendu près d'elle. Je suis certaine que vous êtes un homme raisonnable qui allez préféré écouter nos conseils plutôt que de risquer de devenir impotent pour le reste de vos jours.


Elle reporta son attention sur moi et ajouta :

- Un petit repos fait plus grand bien que s'il s'obstine à vouloir reprendre ses activités et risquer ainsi d’aggraver son cas.

Pour un profane en la matière, ça pourrai sembler découragent, mais j'étais bien d'accord avec elle. Je n'ai jamais aimé la dissimulation, encore plus dans la pratique de la médecine. La sincérité avec les patients est importante et en leur disant franchement les risques encourut s'ils désobéissent à nos conseils, les chances qu'ils nous écoute sont bien meilleurs. À regarder l'homme allongé, j'étais certaine qu'il ne nous désobéira pas. Après avoir nettoyé et refermer la plaie, Alanya alla examiner l'état de santé de l'autre patient pendant que je m'attardais un peu afin de m'assurer que ce patient n'avait pas de blessure interne. Comme ce n'était pas le cas, j'allai rejoindre Alanya qui me dit :

- À l'exception d'ecchymoses et de cette blessure au-dessus de l'oeil qu'il faudra recoudre, je ne trouve pas d'autres blessures externes. Par contre, je ne peux dire pour le reste de ses organes. Qu'en pensez-vous?


Je m’approchai et tout comme la première fois, j'utilisai mes pouvoirs de guérison pour sonder les organes internes.

- Aucun organe interne n'a été atteint.

- Il va être courbaturé pour quelques jours par contre.

Tout en parlant, Alanya sorti une potion pour engourdir le mal et le nécessaire pour recoudre la plaie au dessus de son œil. En voyant l'aiguille, l'homme se raidit.

- Doucement. Vous allez avaler ceci et je vous jure que vous sentirez à peine lorsque je refermerai cette plaie.


En voyant le regard que me jeta Alanya, je compris très bien ce à quoi elle pensait. Les hommes ne craigne pas le sang sur les champs de bataille et la vue d'une simple aiguille, c'est tout juste s'ils ne tourne pas de l’œil.

- Allons jeune homme, reprenez vous, j'ai déjà vu des enfants plus courageux que vous. Se n'est qu'une aiguille. Si vous vous tenez tranquille se sera rapide et ne sentirez presque rien. Après avoir été piétiné par un cheval, ne me dites pas que vous allez être effrayez par une aiguille ?


Avec ce genre d'homme, un petit coup à orgueil, c'est toujours bon. Maintenant, recoudre la plaie ne devrait plus poser de problème.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Ven 4 Sep - 23:43

Alanya écouta Alienor piquer l'orgueil de l'homme qu'elles soignaient. C'était sans doute la meilleure chose à faire, car aussitôt, Alanya le vit se rembrunir et il tendit la main vers la fiole qu'elle tenait. Alanya l'aida à boire la potion, puis le recoucha. Elle attendit quelques instants que cela fasse effet, donna au patient une lanière de cuire pour qu'il se la mette entre les dents, puis entreprit de recoudre la plaie.

-Détendez-vous, il n'y en a pas pour longtemps! Vous avez vu pire aujourd'hui.

Elle le vit serrer les poings du coin de l’œil, mais s'appliqua à bien faire son ouvrage.

- Vous pourrez dire aux jeunes femmes qui viendront vous voir ensuite que vous avez survécu aux pires tourments... dit-elle pour le dérider un peu. Et que vous avez les cicatrices pour le prouver.

Cela sembla avoir effet sur ce jeune coq, car il cessa de geindre et Alanya cru apercevoir dans ses yeux une pointe de fierté, voire d'arrogance. Ce jeune homme devait être un fieffé menteur à ses heures. C'est juste si elle ne pouvait pas l'entendre penser à ce qu'il dirait aux jeunes femmes qui croiseraient sa route pour les impressionner. Elle fit les derniers points et jeta un oeil à Alienor, tout en haussant les épaules.

-Voilà, c'est terminé! Ce n'était pas si pire que ça, n'est-ce pas?

L'homme secoua la tête.

-Maintenant, il vous faut du repos. Une bonne dose de fortifiant pour vous aider à vous remettre.

Elle sortit une fiole de fortifiant qu'elle lui fit boire et regarda ensuite Alienor.

-Pas d'autres blessures? demanda-t-elle pour s'en assurer.

Il leur restait un patient à examiner. Elle espérait qu'il ne présenterait pas non plus de blessures internes. À l'entendre se plaindre à l'autre bout de la pièce, il devait quand même bien se porter. Elle se souvenait des paroles d'une vieille guérisseuse. Lorsqu'un homme avait suffisamment d'énergie pour se plaindre, c'était qu'il était en bonne voix de guérison, disait-elle. Ceux dans un sale état avait tout juste l'énergie pour gémir et encore.

-Je crois que le prochain patient ne sera pas aussi commode que ceux que nous venons de soigner!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mar 15 Sep - 15:14

Mon petit discours sembla faire son effet. Il se rembrunit et laissa Alanya recoudre la plaie.

- Vous pourrez dire aux jeunes femmes qui viendront vous voir ensuite que vous avez survécu aux pires tourments... dit-elle pour le dérider un peu. Et que vous avez les cicatrices pour le prouver.

En entendant ça, le jeune homme arrêta de se plaindre et son regard s'alluma d'une certaine fierté. Encore un de ses hommes qui aime embellir leur actes pour impressionner la gente féminine. Alanya me regarda en haussant les épaules, elle semblait penser la même chose que moi. Tout comme moi, elle en avait probablement vue bien d'autre d'en son genre, enfin, comme dit ma mère ; ça prend toutes sorte de monde pour faire un monde.  

- Voilà, c'est terminé! Ce n'était pas si pire que ça, n'est-ce pas?


L'homme secoua la tête.

- Maintenant, il vous faut du repos. Une bonne dose de fortifiant pour vous aider à vous remettre.

Elle sortit une fiole de fortifiant qu'elle lui fit boire et ensuite me regarda.

- Pas d'autres blessures ?
- Non, quelques jours de repos et il sera parfaitement sur pieds.

Il ne nous restait plus qu'un patient à voir et d'après ce que j'entends, il ne sera pas de tout repos. Au moins ont pouvaient espérer qu'il n'était pas blessé gravement. S'il a l'énergie de se plaindre de cette façon, il est certainement pas mourant.

- Je crois que le prochain patient ne sera pas aussi commode que ceux que nous venons de soigner!
- Ça c'est certain.

En nous approchant, je l'examina rapidement. Bien que je n'étais pas très près de lui, je vis qu'il avait quelques blessures superficiels, quelques coupures aux bras et au visage, un œil enflé et à le voir remuer, il avait rien de cassée.  C'est une bonne nouvelle, mais il faut tout de même réussir à l'examiner et il risque de ne pas être facile à convaincre. Comme pour me donner raison, au moment  où nous arrivions Alanya et moi au pied de son lit, il se mit à débiter une tonne d'insultes à notre égard et s'il y avait eu des objets à nous lancer près de lui il l'aurait fait. J'en avais vu d'autre et il ne impressionnait pas. Je lui dit donc calmement :

- Monsieur, laissez nous vous examiner, si vous rester tranquille, ça ne sera pas long, mais si vous vous refusez à coopérer, vous n’apprécierez pas les méthodes que nous devrons employer pour évaluer votre état de santé. Avant que vous n'ajoutiez quoi que se soit n'oubliez pas que nous sommes toutes les deux des guérisseuses et que notre devoir est de soigner...

Il ne me laissa pas le temps de terminer qu'il recommença avec ses insultes. Levant les yeux au ciel, je me tourna vers Alanya et lui demanda si elle voulait essayer de le résonner.

- J'espère que vous y arriverez,mais dans le cas contraire, comme c'est un plancher en terre battue, je pourrai utiliser mon pouvoir de maîtrise de la nature pour faire pousser des lianes et l'attacher. J'aimerai autant ne pas en arriver à une telle extrémité, mais ont aura peut-être pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mer 16 Sep - 2:39

Le second homme soigné, Alanya se dirigea aux côtés d'Aliénor vers le troisième qui geignait et se mit à les invectiver de bêtises dès qu'elles s'approchèrent. Elle pouvait voir quelques blessures superficielles à l’œil nu et vu sa vitalité à les insulter, il ne devait pas souffrir beaucoup plus, à part une blessure à son orgueil d'avoir été ainsi mis au tapis par des chevaux.

Alanya resta près de sa collègue, se contentant de l'écouter pour l'instant tenter de raisonner cet homme peu avenant. À ses dires, elles auraient dû prendre soin de lui en premier, puis il ne voulait pas que deux femmes s'en charge, puis ce fut autour de toutes sortes raisons saugrenues qu'il se plaignit. Le matelas trop rude, trop inconfortable, le drap trop rêche. Et puis quoi encore?

Elle en avait vu des vertes et des pas mûres depuis qu'elle était guérisseuse, mais celui-ci était sur le point de battre un record d'impolitesse et de sale caractère. Lorsque Aliénor mentionna qu'elle pourrait toujours faire pousser des lianes pour le ligoter au lit à l'aide de sa magie pour qu'elles puissent l'examiner, un petit sourire s'étira brièvement sur les lèvres d'Alanya qui tournait le dos à l'homme étendu et portait son attention sur sa collègue. Une lueur de malice s'alluma dans ses yeux.

Cet homme voulait se plaindre et les invectiver, à sa guise. C'était un jeu qui se jouait à deux. Prenant un ton des plus sérieux presque condescendant et redressant les épaules, Alanya s'adressa à Alienor d'une voix suffisamment forte pour qu'il l'entende.

-Que voulez-vous qu'on y fasse? Il refuse d'être raisonnable.

Elle l'entendit protester avec une nouvelle vague d'insultes, mais poursuivit comme si rien n'était.

-Un enfant de cinq ans se montrerait plus raisonnable et cesserait de geindre sans arrêt pour faire son grand garçon. Faire son homme! Tandis que ça...

D'un geste de la main vague, elle le désigna avant de laisser retomber le bras.

- Ce n'est pas un homme, c'est tout au plus un enfant gâté qui fait une crise dans une confiserie pour avoir une sucrerie! Un enfant turbulent qui geint et se plaint en piquant une crise pour avoir l'attention de sa maman...

Un marmonnement ressemblant plus à un grognement, une dernière insulte, puis Alanya sut qu'elle avait fait mouche sur son orgueil quand il cessa de rouspéter et leur dit d'un ton bourru de le soigner au lieu de continuer à jacasser. Avant de se détourner d'Aliénor, Alanya lui montra un sourire en coin, une lueur amusée dans le regard, qu'elle fit disparaître aussitôt avant de se retourner vers l'intéressé.

-Maintenant qu'on peut passer aux choses sérieuses, dit-elle avec une voix calme sans le ton qu'elle avait employé plus tôt, voyons voir ces blessures!

Elle se rapprocha et fit de la place pour qu'Aliénor puisse l'examiner aussi. Le patient laissa échapper quelques grognements, mais ne laissa échapper aucune insulte pour le moment.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 21 Sep - 2:16

Ce dernier patient n'était pas le plus commode. J'en avais vu d'autre mais lui était sur le point de battre un record. J'ai essayer de le raisonner sans succès. Je me tourna vers Alanya pour qu'elle essaie également. J'espérais qu'elle allait réussir, car dans le cas contraire, nous serions obliger d'en venir à des méthodes un peu trop extrême que je répugne à utiliser. Alanya s'adressa à moi d'une voix suffisamment forte pour être entendu de notre dernier patient :

- Que voulez-vous qu'on y fasse? Il refuse d'être raisonnable.


L'homme en question protesta avec une nouvelle vague d'insultes, mais Alanya poursuivit comme si de rien n'était.

- Un enfant de cinq ans se montrerait plus raisonnable et cesserait de geindre sans arrêt pour faire son grand garçon. Faire son homme! Tandis que ça...

D'un geste de la main vague, elle le désigna avant de laisser retomber le bras.

- Ce n'est pas un homme, c'est tout au plus un enfant gâté qui fait une crise dans une confiserie pour avoir une sucrerie! Un enfant turbulent qui geint et se plaint en piquant une crise pour avoir l'attention de sa maman...

Je ne pus m'empêcher de sourire en l'écoutant. Frapper l'orgueil des hommes, c'est la meilleur façon de réussir à les convaincre de se laisser soigner. Comme pour me donner raison, il arrêta de geindre et d'un ton bourru nous dit de le soigner. Alanya et moi nous nous regardâmes complice avant de faire disparaître toute trace d'amusement de notre visage pour nous retourner vers l'homme en question.

- Maintenant qu'on peut passer aux choses sérieuses, dit Alanya avec une voix calme sans le ton qu'elle avait employé plus tôt, voyons voir ces blessures!


Nous nous approchâmes toutes les deux et je laissa Alanya s'occuper de toute les coupures et ecchymose pendant que je sondais ses organes interne. Je ne pensais pas trouver quoi que se soit d'anormal et un examen approfondit me prouva que j'avais raison. Je déclarai donc simplement :

- Tout est parfait, il y a aucun organe interne d'atteint.


Je me tournai vers Alanya et je lui dis :

- Maintenant, le mieux pour tout ses hommes se serai un bon repas. Je vais voir à ce qu'on leur sert quelque chose. Je ne serai pas longue.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mer 23 Sep - 6:00

Une fois l'orgueil de ce patient bien piquée, il n'avait plus restée à Aliénor et Alanya qu'à le soigner. Comme elles s'y étaient attendues par ses jérémiades, il n'avait que quelques égratignures et contusions. Et ce qui était le plus important, aucune blessure interne. Alanya se recula une fois son ouvrage accompli et regarda Aliénor.

-Enfin! Une bonne chose de faite!

Lorsqu'elle parla d'un bon repas pour les blessés, Alanya ne put qu'acquiescer tout en s'essuyant le front du revers de sa manche.

-Un bon repas, en effet, leur redonnera de l'énergie.

Le fortifiant était efficace, mais rien de mieux que l'odeur d'une bonne soupe ou encore d'un bouilli avec des bons morceaux de viandes pour avoir le goût de se remettre sur pied parfois.

-Je vous attends ici!

Pendant qu'Aliénor sortit, Alanya fit le tour des patients pour s'assurer qu'elles n'avaient rien laissé passé. Elles avaient été efficaces, reconnut-elle. Le pouvoir d'Aliénor avait été une bénédiction en ce cas, car elles auraient mis beaucoup plus de temps à soigner la fracture du premier homme. Ce dernier semblait s'être assoupis sur sa paillasse. Alanya se fit la plus discrète possible en passant à ses côtés. Le second semblait faire de l’œil à une jeune femme qui passait devant la porte du bâtiment et lui envoya la main. Alanya secoua la tête de découragement. Cet homme semblait décidé à user de son charme, malgré les blessures qu'il venait de subir. Quant au dernier, il grommelait encore dans son coin, se plaignant de tout et de rien.

Alanya s'occupa de rassembler ses effets dans son sac et vérifier le contenu en attendant le retour de sa collègue. Elle tourna la tête au moment où elle arriva.

-À votre air, je dirais qu'ils vont avoir de quoi se régaler dans peu de temps!

Elle lui rapporta les états des patients et ce qu'ils avaient fait pendant son absence. Puis, elle haussa les épaules.

-J'imagine qu'il y en a que rien n'empêcherait de charmer... dit-elle en référence au deuxième homme.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Mar 29 Sep - 14:49

Une fois que les trois hommes furent hors de danger, je sortie leur chercher de quoi manger. C'était ce qui leur ferait le plus de bien pour se remettre, en plus du repos, bien sur. Je venais presque juste de sortir de l’hôpital de fortune quand je fut aborder par une jeune femme qui frisait l'état de panique :

- Comment...comment...mon époux...est-il...
- Doucement madame. Votre mari, c'est le jeune homme qui avait la jambe cassé ?

Elle me fit vivement oui de la tête, ravalant ses larmes.

- Il va très bien ne vous inquiété pas. Il a simplement besoin de repos et de bonne nourriture.

En entendant ça, la jeune femme fondit en larmes dans mes bras et me remercia au travers de ses sanglots.

- Allons, allons, lui répondis-je en lui tapotant le dos, je ne suis pas la seule responsable, il faudra aussi remercier Alanya.
-Je n'y manquerais pas, répondit-elle en peu plus calme. Est-ce que je peux le voir ?
-Oui, bien sur, mais avant pensez-vous pouvoir vous occuper de préparer un bon repas à ses trois hommes ? Ils en ont bien besoin après ce qu'ils viennent de vivre.

En disant ça je vis le visage de la jeune femme s'éclairer et elle s'exclama :

-Oh, bien sur, j'ai tout ce qu'il faut !


Elle rougit un peu avant d'ajouter :

-J'étais tellement inquiète, personne ne me donnait de nouvelles et toute ma famille me gardait à l'écart...j'ai été obliger de m'occuper... J'ai fait du bouilli, du pain, de la soupe...est ce que ça convient ?
-Se sera parfait, aller chercher le tout et vous pourrez voir votre époux, votre présence sera certainement bénéfique à son rétablissement.

Sans se faire prier, elle partie aussi vite qu'elle le pouvait et de mon coté, je retournais voir Alanya et les convalescents.

-À votre air, je dirais qu'ils vont avoir de quoi se régaler dans peu de temps!
-En effet, la femme de notre premier patient va apporter à manger pour chacun d'eux et je lui ait dit qu'elle pourrai rester avec son époux, que ça ne pourrai qu'être bénéfique pour son rétablissement.

Puis, Alanya me raconta ce que les trois hommes avaient fait pendant mon absence et haussant les épaules, elle dit, en référence au deuxième homme :

-J'imagine qu'il y en a que rien n'empêcherait de charmer...

Je ne put qu'approuver de la tête, quand la jeune femme arriva un peu timide, les bras chargé de nourriture. En la voyant, j’allai la soulager d'une partie de son fardeau et je lui indiqua où était allonger son époux. Lorsque le jeune homme la vit, le sourire qui illumina son visage me prouva hors de tout doute que j'avais devant moi un couple qui s'aimait profondément.

Laissant les deux amoureux entre eux, je me tournai vers Alanya et lui demanda :

- Vous préférez vous occuper du séducteur ou du grognon ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Dim 4 Oct - 2:17

Alanya regarda la femme qui venait d'arriver les bras chargé. Avant qu'elle ait pu s'avancer vers elle, Aliénor était déjà à ses cotés pour l'aider. Elle s'éloigna des patients pour laisser un peu d'intimité à ce jeune couple. Après les émotions de la journée, ils avaient bien mérité un peu de tranquillité. Elle détourna la tête pour reporter son attention sur sa collègue.

-Eh bien, tout dépend de ce que vous souhaitez. Avec le premier, vous risquez de devoir recourir à vos lianes pour calmer ses assauts et ses tentatives de séduction, avec le second vous aurez à y recourir pour le maintenir au lit s'il refuse d'y rester le temps d'y manger pour refaire ses forces...

Elle jeta un œil à cet homme.

-Cela dit, avec lui, un bon petit coup sur son orgueil fait des merveilles avant de recourir à une telle extrémité.

Elle lui sourit.

-Si vous avez quelques bonnes réparties, je vous le laisse. Je me chargerai du «charmeur en chef».

Elle vit au même instant une autre jeune femme entrer et s'approcher de ce dernier. Elle les entendit échanger quelques paroles, bien qu'elle évita d'être trop indiscrète.

-Eh bien, je crois qu'il a trouvé quelqu'un pour s'occuper de lui.

À en juger les sourires aguicheurs qu'il lui lançait, la jeune femme ne le laissait pas indifférent et celle-ci rougissait sous son regard. Alanya secoua la tête.

-Et ce n'est même pas celle à qui il a fait du charme tout à l'heure! dit-elle à voix basse pour que seule Aliénor l'entende.


La jeune femme donnait à manger à son beau patient étendu près d'elle. Pour une raison qu'Alanya ignorait, elle se releva après un moment et fila en promettant à son bel âtre de revenir après l'avoir embrassé. Quelques instants plus tard, une autre jeune fille arriva et le manège recommença. Cette fois, elle entendit une phrase de leur patient. Il disait à la jeune femme qu'il était si heureux de la voir et qu'il s'était languit d'elle. Levant les yeux au ciel, Alanya lâcha un soupir.

-J'ai l'impression que nous aurons des cœurs brisés à soigner si ce jeune homme se met à séduire toutes les femmes qui viendront prendre de ses nouvelles... Et peut-être quelques éraflures et grafignes si ces jeunes femmes se rendent compte de ce qu'il fait.

Elle retroussa ses manches.

-Occupons-nous donc de notre dernier patient puisque celui-ci ne manque pas de compagnie!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Dim 11 Oct - 3:29

Après avoir laisser le premier jeune homme aux bons soins de son épouse, je demandai à Alanya quel patient elle préférait s'occuper, le «séducteur» ou le «grognon». Dans les deux cas, il nous faudra employer tout le tact et toute la diplomatie que notre métier exige. Après un petit moment de discussion, nous étions décidée que je laissai le jeune séducteur à Alanya et je m'occuperai du grognon notoire quand nous vîmes au même moment une jeune femme s'approcher du «charmeur en chef» pour reprendre l'expression que Alanya avait utilisé un instant plus tôt et elle se mit à s'occuper de lui. En le voyant agir avec la jeune demoiselle, Alanya secoua la tête et me dit tout bas :

- Et ce n'est même pas celle à qui il a fait du charme tout à l'heure!

C'est alors que je vis avec étonnement la dame en question, se lever, embrasser son patient et partir après lui avoir assurer qu'elle reviendrait bientôt et mon étonnement alla croisant quand je vis une autre jeune femme arrivé auprès de l'homme alité et le même jeu de séduction recommença. Je ne comprend pas comme les jeunes filles se laisse prendre à un tel manège. Il m’apparaît impensable qu'elles ignore toutes qu'elles ont affaire à un homme qui prend un malin plaisir à avoir toute les femmes à ses pieds.
 
- J'ai l'impression que nous aurons des cœurs brisés à soigner si ce jeune homme se met à séduire toutes les femmes qui viendront prendre de ses nouvelles... Et peut-être quelques éraflures et grafignes si ces jeunes femmes se rendent compte de ce qu'il fait.
- Vous avez absolument raison et j'espère bien qu'il y aura le plus de femme possible pour lui apprendre l'humilité, ça ne lui fera pas de tord.

Retroussant ses manches, Alanya déclara :

- Occupons-nous donc de notre dernier patient puisque celui-ci ne manque pas de compagnie!

Je retiens un sourire en pensant à l'accueil que l'homme en question allait nous réserver. Je m'attendais à bien des choses, sauf à un accueil aimable et je ne fut pas déçue. Il se mit à se plaindre d'une voix si forte qu'un homme qui passait tout près de notre hôpital de fortune c'est senti dans l'obligation de venir voir si tout se passait bien.

- Tout va très bien, lui assure-je, monsieur souffre simplement d'un symptôme d'infériorité galopante. Il ne peut pas supporter que nous nous occupions des os brisées et des risques d'infections chez les autres patients avant de nous occuper de ses propres petites éraflures.

L'homme qui était venu vérifier si tout allait bien porta un regard amusé sur l'homme allongé. Il semblait ne pas être surpris de sa réaction.

- Je vois, ne vous en faites pas mesdames, il à toujours été comme ça, depuis le jour de sa naissance. Ont dit dans les Plaines qu'il était le bébé qui à crier le plus fort et le plus longtemps et que depuis, ce record n'a jamais été battu...et il tient à garder son avance...

En entendant ça, la mauvaise humeur de notre homme passa sur le nouveau venu qui ne fit qu'en rire avant de partir. Il aurait bien suivit le mauvais plaisant, d'un geste je l'obligea à se rassoir et je lui déclara :

- Vous allez vous tenir tranquille tant et aussi longtemps que vous aurez pas manger et après vous serez délivré de notre présence et vous pourrez allez régler vos comptes avec votre compatriote.


Il sembla trouver que c'était une bonne idée, car nous ne l’entendîmes plus. Je me tournai vers Alanya et je lui demanda si elle voulait partager mes provisions.

- Je crois que nous méritons bien de prendre une petite pause pour nous sustenter. Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Ven 16 Oct - 1:17

Alanya s'était approchée du patient impatient avec Aliénor, laissant le second avec une de ses conquêtes. À la remarque d'Aliénor sur ce charmeur éhonté et les risques qu'il encourait, elle hocha la tête, ne pouvant qu'acquiescer.

-Espérons tout de même qu'il n'ait pas un harem. Je ne suis pas contre l'idée que quelques femmes lui tombent dessus et lui apprennent l'humilité. Tant qu'elles ne se prennent pas aux cheveux entre elles. Ce qui risque d'arriver quand des jeunes enamourées sont si aveuglées qu'elles ne voient plus à qui ils ont réellement affaire.

Une fois aux côtés de l'impoli et impatient blessé, celui-ci ne fit pas honte à sa réputation en les invectivant et poussant des injures. Alanya laissa Aliénor tenter de le calmer, quand un homme, alarmé par tout ce chahut vint aux nouvelles. Elle ne put retenir un sourire en coin en entendant le diagnostique de sa collège. Infériorité Galopante, voila qui décrivait fort bien le caractère de cet homme qui ne pouvait supporté que deux femmes s'occupent de lui, mais ne pouvait pas plus supporter qu'on ne lui porte pas attention. Que de contradiction! Les commentaires que passa le nouveau venu sur le blessé confirma les pensées d'Alanya sur le mauvais caractère de ce dernier.

- Pour sûr qu'il n'a pas perdu son avance, souffla-t-elle à mi-voix pour que seule Aliénor l'entende. Il n'a pas passé le stade de l'enfant gâté. À ce rythme, il va détenir ce record encore très très longtemps!

Elle se retourna vers l'homme et lui tendit un bol de ragoût pendant qu'Aliénor l'empêchait de se lever et le sermonnait. Une fois son attention détourné de son compère qui repartait en riant, il s'empara du bol et engloutit voracement son repas, n'ayant que grogner un mince merci. Alanya secoua la tête de découragement. Elle écouta ensuite l'offre de sa collègue.

-Je veux bien. Laissons donc ces messieurs à leur repas et allons refaire nos propres forces en avalant un morceau.

Alanya s'éloigna avec sa collègue, son sac sur l'épaule. Son estomac émit alors un gargouillis sonore.

-Allons-y avant que mon estomac tente de rivaliser avec notre grognon pour lui ravir le titre de celui qui demande le plus d'attention!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Jeu 22 Oct - 1:31

Alanya et moi avions fait une vraie belle équipe pour soigner ces trois hommes. Notre premier patient était gravement blessé et les deux autres n'avait pas un caractère très facile. L'orgueil les habitait tout entier, même si ce n'était pas de la même façon. L'un d'eux se considérait comme étant irrésistible face à la gente féminine à un point tel qu'il serait à souhaiter qu'il trouve une femme pour le repousser. L'autre quant a lui se pense si important qu'il ne peut pas supporter ne pas être le centre de l'attention et même lorsqu'il à enfin l'attention souhaité, il trouve encore à redire.

Les trois hommes étant hors de danger, je suggéra à Alanya de prendre un peu de temps pour manger. Ce qu'elle approuva :

-Je veux bien. Laissons donc ces messieurs à leur repas et allons refaire nos propres forces en avalant un morceau.

Nous nous installâmes donc dans un coin et je sortie les quelques provisions que j'avais apporter avec moi ce matin. J'étais partie rapidement, mais j'ai tout de même un pain, des noix et quelques fruits. Rien d'extraordinaire, mais de la nourriture suffisamment consistante pour me permette d'attendre le repas du soir et en quantité suffisante pour partager avec ma collègue de travail.

Après le travail que nous venions d'accomplir cote à cote, il aurait été un peu étrange selon moi de rester là à manger sans rien se dire. Je ne voulais pas qu'ont creuse trop, j'aime avoir mon jardin secret et je suppose que c'est le cas des autres, mais protéger notre jardin secret ne nous empêche pas d'apprendre à mieux connaître les autres. Je lui demanda, pour commencer si elle passait souvent par les Plaines.

- Mes parents y habitent. De mon coté, je voyage beaucoup pour soigner les gens dans le besoin et lorsque je veux me reposer je reviens toujours ici. Ma famille c'est installé ici alors que je n'avais que 12 ans et même si d'une certaine façon, je me sens chez moi sur les routes du Royaume, les Plaines sont ma maison.

Ajouter autre chose ? Qu'est que je pourrai lui demander ? Si elle à des frères ou des sœurs ? Où elle à grandit ? Je ne sais pas trop. Attendons un peu, ont verra bien.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Ven 23 Oct - 0:29

S'installant avec Aliénor dans un coin tranquille, Alanya fouilla dans son sac à son tour et en sortit quelques fruits séchés, noix et morceaux de viande séchés qui se conservait mieux lorsqu'elle entreprenait de longs voyages. Elle sortit également une gourde contenant un peu de vin. Elle partagea ses provisions à son tour avec sa collègue.

Elles avaient fait du bon travail à n'en pas douter et dans une seule journée avait rencontré trois hurluberlus, dont le patient le plus mal en point n'avait en un sens pas été le plus malaisé à soigner. Entre le séducteur de ces dames et le grincheux, elles avaient eu fort à faire pour maîtriser surtout les caractères de ces deux hommes. Toute à ses pensées, elle prit une gorgée de vin et entendit la question de sa partenaire.

-Quelle coïncidence!  Mes parents vivent dans ces plaines. Ils se sont installés près de la baie au nord-est de la cité d’Olinal et c'est ici que je suis née. Pour ma part, je voyage aussi beaucoup, m'arrêtant là où les gens ont besoin de mes soins.

Elle essuya le goulot de sa gourde et l'offrit à Aliénor.

-Vous en voulez? C'est du vin.

Elle prit ensuite un morceau de viande séché et y mordit.

-Je crois que le sentiment de se sentir chez soi ici est réciproque. Je passe des mois sur la route, mais quand je reviens, cela est toujours un immense plaisir.

Elle s'étira.

-Si vous voulez de la viande, servez-vous!

Elle lui offrit un sourire et se remit à manger.

-Vous êtes soigneuse depuis longtemps? En tout cas, votre dons dans un métier pareil est une bénédiction dans certaines situation!

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 2 Nov - 14:12

Ça faisait du bien de s’asseoir et de discuter simplement avec une collègue guérisseuse.  J'en avais pas souvent l'occasion. Nous avons ainsi apprit que nos deux nos famille c'était installée dans les Plaines, bien que nous ne soyons pas dans le même secteur. Tout en partageant nos provisions respective, j'écoutai Alanya me dire que tout comme moi, elle se sentait chez elle dans les Plaines.

- Je crois que le sentiment de se sentir chez soi ici est réciproque. Je passe des mois sur la route, mais quand je reviens, cela est toujours un immense plaisir.


- Vous êtes soigneuse depuis longtemps? En tout cas, votre dons dans un métier pareil est une bénédiction dans certaines situation.


Je souris en l'écoutant, c'est vrai que mes pouvoirs sont une bénédiction. Il y a bien des vies que j'ai sauvé grâce à ceux-ci et si je ne les aurai pas eu, mes connaissances des plantes n'aurai peut-être pas suffit.

- Ça fait plusieurs années que je suis guérisseuse. J'avais à peine 6 ans que ma mère m’amenai avec elle cueillir les plantes, elle me montrait à faire les remèdes et à contrôler mes pouvoirs. À 10 ans, je l'accompagnais auprès des malades et des blessés et rapidement, sous sa supervision, elle me laissa soigner nos patients.


Je pris une petite pause et j’ajoutai :

- Avec la guerre, il y a eu de plus en plus de gens qui ont eu besoin de soigneur et depuis les cinq dernière années je voyage afin de soulager la souffrance d'après guerre.


Puis je regarda Alanya et je lui demanda :

- Et vous ? Vous êtes guérisseuse depuis longtemps ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 2 Nov - 19:11

Alanya écoutait tout en savourant son dîner. Cet instant de repos à bavarder de tout et de rien faisait le plus grand bien après avoir passé les derniers jours seule à préparer des potions et refaire ses réserves. Puis, cette vision l'avait conduite jusqu'ici. Elle réalisa tout en écoutant sa collègue qu'elles avaient plus d'un point en commun.

-Pour ma part, c'est mon père qui m'a d'abord appris à connaître les plantes. Puis, ma mère m'a appris à en faire des remèdes et soigner les gens.

Elle prit un morceau de viande sécher et y mordit avant de poursuivre quelques secondes plus tard.

-Mais j'exerce ce métier seule depuis que j'ai l'âge de 16 ans seulement. Voyons voir, cela fait...

Elle fronça les sourcils.

-Je n'ai jamais été très rapide en calcul mental... 8 ans de cela!

Elle prit une gorgée de vin, puis s'essuya la bouche du revers de sa manche.

-Je ne sais pas si on peut appeler cela une vocation ou un coup du destin, mais j'ai su ce que je ferais dans la vie à cause... Eh bien! Comment dire!

Elle soupira tout en réfléchissant.

-Votre don vous permets de soigner les gens. Celui qui m'est tombé dessus, me permet surtout de savoir où je trouverai les gens qui ont besoin de mon aide. Tomber est plutôt le bon mot, puisque je ne le contrôle absolument pas. Je dois avouer qu'au départ, ce don me donnait surtout un mal de tête. Maintenant, je ne fais que me blesser quand il me tombe dessus à un moment importun, comme lorsque je prépare des remèdes ou coupe des légumes... La dernière fois, je me suis coupé avec ma dague.

Elle prit une autre gorgée, puis tendit à nouveau sa gourde à Alienor.

-Vous aviez prévu refaire des fortifiants? Car, si vous en manquez et n'avez pas le nécessaire sous la main, je peux vous en laisser quelques-uns des miens. J'ai encore des réserves de plantes pour en faire.

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Lun 9 Nov - 2:14

Alanya et moi avions à la fois un parcours semblable et différant. Toute les deux c'était nos parents qui nous avait enseigner se que nous savions. À la différence que elle c'était son père et sa mère qui lui avait apprit et toute deux utilisions nos connaissances pour soulager la souffrance et ce depuis plusieurs années.  Elle prit une gorgée de vin et continua :

- Je ne sais pas si on peut appeler cela une vocation ou un coup du destin, mais j'ai su ce que je ferais dans la vie à cause... Eh bien! Comment dire!


Elle poussa un soupir avant d'ajouter :

-  Votre don vous permets de soigner les gens. Celui qui m'est tombé dessus, me permet surtout de savoir où je trouverai les gens qui ont besoin de mon aide. Tomber est plutôt le bon mot, puisque je ne le contrôle absolument pas. Je dois avouer qu'au départ, ce don me donnait surtout un mal de tête. Maintenant, je ne fais que me blesser quand il me tombe dessus à un moment importun, comme lorsque je prépare des remèdes ou coupe des légumes... La dernière fois, je me suis coupé avec ma dague.


Le don de prémonition. Ce n'est pas un don facile à vivre. Ces visions qui prennent par surprise, bien peu de personnes sont capable de les contrôler. Parfois, on peu voir des choses que nous préférerions ignorer, des choses que malgré tout nos efforts, nous ne pouvons pas en changer le cours.

Elle prit un autre gorgée et me tendit sa gourde auquel je prit une petite gorgée et Alanya me demanda :

- Vous aviez prévu refaire des fortifiants? Car, si vous en manquez et n'avez pas le nécessaire sous la main, je peux vous en laisser quelques-uns des miens. J'ai encore des réserves de plantes pour en faire.


- Merci beaucoup pour votre offre, mais j'habite pas très loin d'ici et si je n'avais pas de fortifiant, c'est seulement parce que le jeune garçon est venu me chercher très tôt ce matin et que je n'ai pas eu le temps d'en faire. J'ai l'intention de me reprendre demain dans le courant de la journée.

Après un petit instant de réflexion, je lui demanda :

- Comptez vous rester un peu dans la région ou souhaitez vous continuer votre route ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar

II - Pacifiste

Messages : 967
Points : 573
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 32
Âge : 24 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Jeu 12 Nov - 0:40

Alanya termina son repas tout en écoutant Aliénor avec autant d'attention que celle-ci lui avait porté. Rangeant sa gourde dans son sac après l'avoir refermée, elle réfléchit quelques instants à la question de sa collègue.

-Pour l'instant, je n'ai pas eu d'autres visions, donc je vais surement profiter de cet accalmie pour cueillir d'autres plantes et créer d'autres remèdes. J'aime toujours en avoir plus que moins en réserve. Il y a certaines plantes que je ne retrouve que dans ces plaines, alors je risque de prolonger un peu mon séjour ici.

Du coin de l’œil, elle vit une autre jeune femme se diriger vers l'entrée du bâtiment où les blessés se trouvaient. Si celle-ci était de la famille de l'un d'eux, le calme régnerait, mais Alanya avait le pressentiment que la jeune femme était plutôt là pour rendre visite à leur séducteur en chef. Et si sa mémoire ne faisait pas défaut, l'autre femme était encore aux côtés de celui-ci pour l'aider à se restaurer. Alanya jeta un œil à Aliénor, en lui désignant la femme d'un signe de tête.

-Croyez-vous que notre séducteur est sur le point de rencontrer sa destinée?

À peine eut-elle le temps de terminer sa phrase que des éclats de voix aiguës parvinrent de l'intérieur et une voix plus grave se joignit à elles. Puis, ce furent des plaintes se mêlant aux invectives de femmes en furies.

-Aïe! Ouch! Je peux expliquer...

Alanya regarda Alienor.

-Bien que mon envie de lui laisser apprendre sa leçon soit grande, il vaudrait peut-être mieux aller mettre un terme à tout ceci, avant de devoir soigner d'autres blessures. Elles pourront toujours régler leurs comptes avec lui une fois qu'il sera remis sur pied... Qu'en dites-vous?

_______________________________

Revenir en haut Aller en bas


avatar

I - Novice

Messages : 324
Points : 212
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 28
Âge : 30 ans

MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya) Jeu 19 Nov - 14:37

Tout en terminant mon repas, j'écoutais Alanya répondre à ma question :  

- Pour l'instant, je n'ai pas eu d'autres visions, donc je vais surement profiter de cet accalmie pour cueillir d'autres plantes et créer d'autres remèdes. J'aime toujours en avoir plus que moins en réserve. Il y a certaines plantes que je ne retrouve que dans ces plaines, alors je risque de prolonger un peu mon séjour ici.

Je la vis jeter un coup d’œil vers nos patients. Je regarda discrètement dans la même direction qu'elle et je vit une jeune femme qui semblait se diriger vers notre séducteur en série. Alanya me jeta un coup d'oeil et me désigna la femme d'un signe de tête.

- Croyez-vous que notre séducteur est sur le point de rencontrer sa destinée?

Je n’eus pas le temps de répondre. Des cris aigus se firent entendre, rapidement transformer en plaintes et en insultes de femmes furieuses.

-Aïe! Ouch! Je peux expliquer...

Alanya me regarda et me dit :  

- Bien que mon envie de lui laisser apprendre sa leçon soit grande, il vaudrait peut-être mieux aller mettre un terme à tout ceci, avant de devoir soigner d'autres blessures. Elles pourront toujours régler leurs comptes avec lui une fois qu'il sera remis sur pied... Qu'en dites-vous?

- Je suis bien d'accord avec vous. Prenons chacun une femme et éloignons les de notre patient avant qu'elles ne nous obligent à lui donner des soins plus urgents.


Je me levai rapidement et me dirigea vers l'une des jeune femmes que je tira à l'écart et lui dit :

- Mademoiselle, je comprend parfaitement votre colère et vous avez raison. Mais en tant que guérisseuse, je dois vous demander d'arrêter de frapper mon patient tant qu'il ne sera pas parfaitement remis. Et puis, ne croyez-vous pas qu'il y a mieux pour le punir de sa bassesse que de donner des coups ?


- Et quoi par exemple, s'exclama-t-elle toujours aussi furieuse.

- Ignorer le et racontez à toute les autres femmes du village sa basse conduite. Ce qu'il aime avoir avant tout, c'est de l'attention et si vous l'en privé il va en souffrir bien plus que tout les coups qu'il pourrait recevoir de vous.


Elle marqua une pause et sembla réfléchir à ce que je venais de lui dire. Elle poussa un soupir de mécontentement et répondit avant de sortir du bâtiment :

- Très bien, mais si je le reprend à tenir un tel discourt, il le regrettera.

Discourt d'une femme qui se sentait trahie. Je ne pensais pas qu'elle en viendrait aux mains, même si la possibilité qu'elle demande à un de ses frères d'aller «punir» l'homme qui l'avait blessé était envisageable. J'avais par contre bonne espoir que ce soudain dévoilement permetterai à ce jeune homme d'évoluer dans la bonne direction.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ton aide est la bienvenue (PV Alanya)

Revenir en haut Aller en bas

Ton aide est la bienvenue (PV Alanya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Ton aide est la bienvenue (PV Alanya)
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Laryskanir :: Coin Rp :: Les Plaines d'Illnael-